Covid-19 : l’état d’urgence sanitaire levé hier soir dans tous les territoires d’Outre-mer

1 min de lecture
10

L’état d’urgence sanitaire sera levé ce jeudi 31 mars à minuit aux Antilles, à la Réunion et en Nouvelle-Calédonie, dans les territoires ultra-marins où cette mesure n’est pas encore appliquée.

L’état d’urgence sanitaire a été décrété le 2 février en Nouvelle-Calédonie, et le 5 janvier en Guadeloupe, en Guyane, à Mayotte, à Saint-Martin et à Saint-Barthélémy. De son côté, la Martinique était en état d’urgence depuis le 8 décembre et l’île de La Réunion depuis le 27 décembre.

Depuis, le gouvernement avait levé l’état d’urgence en Guyane et à Mayotte le 2 mars.

10 Commentaires

  1. Mi espère demound i comprends enfin que ce président i prend à nous pour couillon…. La comme par hasard avant élections n’a pu rien la, même malade COVID aller voter, té bon le malade mm té vote pas pour gouvernement la

  2. La 4ème dose de l’injection expérimentale est pour le 10 avril dans les urnes .
    Macron risque de se retrouver sans chemise et sans culotte

  3. Avec ses comptes « off shore », il ne risque pas d’être sans chemise et sans culotte. Tout ce qu’il risque, au plus, c’est de perdre son trône. Il sait qu’il sera protégé malgré toutes les casseroles qu’il traîne : affaire BENALA, 50 ans de secret défense sur le dossier Covid 19, Mac Kinsey, … Dire qu’il a osé envoyer une lettre aux réunionnais pour leur faire croire tout et n’importe quoi et se faire passer pour un Président honnête, intègre mais en omettant de demander pardon pour son mépris et les mots qu’il a eu pour tous les français. Toujours imbu de sa personne. Tout sauf le poudré de l’Elysée et qu’il n’arrive même pas au second tour.

  4. Allez voter, dan fauteuil roulant, à pied, à vélo, en téléphérique, dans cercueil, dan coma, en réanimation, aller voter sinon c’est la fessée

  5. « Analysant l’exploitation politique de l’étiquette de « théorie du complot » aux États-Unis, de Haven-Smith relève ainsi que la Déclaration d’Indépendance, document fondateur de la démocratie américaine, identifie et nomme sans fausse pudeur cette tendance naturelle à la conspiration des gouvernants.

    Toute la construction démocratique vise à prévenir ce danger à travers une triple ambition :

    1° rendre impossible toute dérive tyrannique par la séparation des pouvoirs et la puissance des contre-pouvoirs, selon le vœu cher à Montesquieu ;

    2° garantir la santé des processus décisionnels par la surveillance des gouvernants, lesquels doivent rendre des comptes de leurs actions en toute transparence, car ils sont les serviteurs du peuple, selon le « contrat social » de Rousseau, dans lequel le peuple est Souverain ;

    3° instruire enfin les individus pour qu’ils deviennent des citoyens aptes à comprendre raisonnablement le monde et à effectuer des choix éclairés, sans se laisser aliéner par les premiers passionnés du pouvoir venu. Cette instruction était considérée comme indispensable par Condorcet. »

    il y a longtemps que notre démocratie est tombée malade

  6. Après les élections rebelotte 4 ème dose. Sak i comprends pas i comprends pu. Toute cette mascarade et manipulation. En attendant ceux qui ont mis leurs piquouilles doivent se poser des questions. Voter bien

Répondre à DouceFrance Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

16,7 M€ de déficit à Ste-Marie : Christian Annette accuse Lagourgue, Nirlo et… l’Etat (VIDÉOS)

Article suivant

Le Covid se met en mode « campagne électorale » jusqu’à fin avril !

Free Dom