Covid-19 : reprises des vols entre l’Afrique du Sud et La Réunion, mécanismes de protection sanitaire renforcés

13 min de lecture
17

Comme indiquée par préfecture, la reprise des vols entre l’Afrique du Sud et La Réunion commence à partir de ce samedi. Pour les voyageurs ayant vu leur vol annulé, la compagnie Air Austral a prévu une reprogrammation du prochain vol le dimanche 5 décembre.

La préfecture précise dans un communiqué diffusé hier soir que « la fermeture temporaire des liaisons aériennes entre la France et l’Afrique du Sud n’est pas de nature à déclencher une opération de rapatriement sanitaire. Ainsi, les voyageurs et ressortissants français sont invités à programmer par leurs propres moyens le retour sur le territoire national ou à La Réunion en prenant contact avec la compagnie aérienne Air Austral ou avec leur agence de voyages. »

Au vu de la recrudescence des cas de Covid-19 sur l’île et à la découverte des nouveaux cas du variant omicron, la préfecture précise que « Les passagers de ces vols sont soumis au protocole « rouge écarlate « en vigueur à compter du samedi 4 décembre à 00h00

Les passagers doivent s’assurer, préalablement à leur embarquement, de disposer :

  • d’un test de RT-PCR ou antigénique de moins de 48h pour les vaccinés (moins de 24h pour les non vaccinés)
  • du formulaire précisant le motif impérieux de retour à sa résidence principale ainsi qu’un justificatif
  • de l’autorisation préalable de test et de mise à l’isolement à l’arrivée

A leur arrivée, les passagers seront soumis à un test antigénique.

  • Si le test est positif, ils seront isolés pendant une période de 10 jours dans un hôtel mis à disposition par la préfecture. L’isolement sera levé uniquement sur présentation d’un test négatif.
  • Si le test effectué à l’aéroport est négatif, les passagers seront isolés pour une période de 10 jours dans le lieu de leur choix, qui sera fixé pour l’ensemble de la période. »

La préfecture indique également que « Le respect des mesures d’isolement fera l’objet de contrôle ».

Mise en place de motifs impérieux de déplacement

A compter du samedi 4 décembre 2021, seuls les passagers justifiant des motifs impérieux suivants pourront voyager en provenance et à destination des pays classés « rouge écarlate ». Les voyages à titre touristique ou étudiant ne sont plus autorisés. Cette mesure concerne tous les passagers, quel que soit leur statut vaccinal

La liste des motifs impérieux des payés « rouge écarlate est la suivante :

LISTE DES MOTIFS IMPERIEUX DES PAYS “ROUGE ECARLATE”

A DESTINATION D’UN PAYS ROUGE ECARLATE

EN PROVENANCE D’UN PAYS ROUGE ECARLATE

Ressortissant étranger rejoignant son pays.

Ressortissant français, ainsi que son conjoint (marié, pacsé et concubin) et ses enfants.

Décès d’un membre de la famille en ligne directe (grands-parents, parents, enfants ainsi que les frères et sœurs) / Visite à une personne dont le pronostic vital est engagé, pour les membres de la famille en ligne directe (grands-parents, parents, enfants ainsi que les frères et sœurs).

Pièces exigibles : acte ou certificat de décès, certificat médical établissant la situation de la personne dont

le pronostic vital est engagé, preuve du lien familial.

Ressortissant de l’Union européenne ou assimilé, ainsi que son conjoint (marié, pacsé et concubin) et ses enfants, ayant sa résidence principale en France ou qui rejoint, en transit par la France, sa résidence principale dans un pays de l’Union Européenne ou assimilé.

Déplacement en France dans le cadre de l’exercice d’un droit de garde reconnu par décision de justice.

Pièces exigibles : décision de justice et pièce justificative du lieu de domicile.

Ressortissant de pays tiers, titulaire d’un titre de séjour ou d’un visa de long séjour français ou européen en cours de validité, ayant sa résidence principale en France.

Professionnels du transport

Pièces exigibles : attestation de l’employeur, carte professionnelle des équipages du transport international de marchandises, du transport international

de passagers, du transport international maritime.

Ressortissant de pays tiers titulaire d’un visa de long séjour délivré au titre du regroupement familial ou de la réunification familiale des réfugiés, bénéficiaires de la protection subsidiaire et apatrides.

Convocation par une autorité judiciaire ou administrative.

Pièce exigible : convocation par l’autorité administrative ou judiciaire.

Voyageur en transit de moins de 24 heures en zone internationale.

Impossibilité légale ou économique de rester sur le territoire sur lequel

se trouve la personne / exécution d’une mesure d’éloignement du territoire.

Pièces exigibles : Titre de séjour expirant, acte de licenciement, etc.

Ressortissant étranger en fonction dans une mission diplomatique ou consulaire, ou une organisation internationale ayant son siège ou un bureau en France,

de même que son conjoint et ses enfants.

Professionnel de santé ou de recherche concourant à la lutte contre la Covid 19 ou participant à des opérations de coopération d’intérêt majeur en matière

de santé. Pièce exigible : carte professionnelle.

Travailleur du secteur des transports terrestres, maritimes et aériens

ou prestataire de services de transport (y compris les conducteurs de tout véhicule de transport de marchandises destinées à être utilisées sur le territoire ainsi que de ceux qui ne font que transiter, ou voyageant comme passager pour se positionner sur sa base de départ).

Urgence médicale vitale (pour la personne ainsi qu’un accompagnant si sa présence est indispensable). Pièces exigibles : certificat médical, preuve d’une hospitalisation programmée, etc.

Missions ponctuelles liées à l’exercice de prérogatives de puissance publique (dont les missions diplomatiques et les missions indispensables à la poursuite de l’exécution des contrats opérationnels des forces armées ou corps militaires) ne pouvant être différées ou reportées.

Pièce exigible : carte professionnelle, ordre de mission.

 

Des contrôles sanitaires renforcés

Afin de renforcer la sécurité sanitaire des voyageurs, un protocole de dépistage immédiat et d’isolement est mis en place pour tous les passagers

  • Avant l’embarquement, tous les voyageurs en provenance de l’étranger, vaccinés ou non vaccinés doivent présenter les résultats d’un test :

– RT-PCR ou antigénique de moins de 48h pour les passagers vaccinés

– RT-PCR ou antigénique de moins de 24h pour les passagers non vaccinés

  • En préalable à l’embarquement, les passagers s’engagent par écrit à se soumettre aux tests proposés à leur arrivée à La Réunion, ainsi qu’au respect des mesures d’isolement imposées par la Préfecture ou choisies par leur soin.

Mise en place de mesures d’isolement des passagers

En complément de ces dépistages systématiques, des mesures d’isolement sont mises en place :

  • Les passagers pour lesquels le test effectué à l’aéroport est négatifse verront notifier un arrêté individuel de mise en quarantaine pour une période de 10 jours, à l’issue de laquelle un test de contrôle devra être effectué. Ces passagers sont libres de choisir le lieu de leur d’isolement qui sera mentionné dans l’arrêté et fixé pour la durée totale de la période. Des contrôles seront opérés par les forces de l’ordre pour veiller au strict respect des mesures d’isolement. Le non-respect de ces mesures est puni d’une contravention de 5ème classe d’un montant de 1 500€ pouvant être majoré à 3 000€ en cas de récidive.
  • Les passagers pour lesquels le test effectué à l’aéroport est positifse verront également notifier un arrêté individuel de mise en quarantaine pour une période de 10 jours, mais ces passagers seront isolés dans un hôtel mis à disposition par la préfecture.


Passagers en transit

Les passagers en transit à La Réunion en provenance d’une zone « rouge écarlate» sont soumis aux conditions  suivantes:

  • Test avant l’embarquement ;
  • Pour les passagers sortant de la zone de transit : test antigénique et notification d’un arrêté préfectoral de mise en quarantaine mentionnant l’adresse d’isolement à destination ;
  • Pour les passagers ne sortant pas de la zone de transit : l’arrêté de mise en quarantaine sera notifié par le préfet du département de destination.

Les passagers arrivant à La Réunion après avoir transité par une zone classée « rouge écarlate» pendant moins de 24h et sans être sortis de la zone aéroportuaire sont soumis au protocole afférant au pays d’embarquement. A titre d’exemple, un voyageur en provenance d’Espagne après avoir transité 6h par l’Île Maurice ne sera pas soumis à la mesure d’isolement, mais fera l’objet d’un test antigénique à son arrivée à La Réunion.

 

 

17 Commentaires

  1. Voilà les occasions d’emmener plein de « O^-Macron » à la Réunion … en faisant des vols vers l’Afrique du Sud ! C’est voulu ainsi …

  2. Le préfet a-t-il perdu la tête ? La survie d’Air Austral doit elle passer la mise en danger de la vie des Réunionnais ? C’est une fake news ??

  3. On ne sait plus trop quoi dire, ni quoi faire, on sait que les tests et les vaccins sont inefficaces,
    Ils ont décidé de prioriser le profit au détriment de la santé, il faudra faire avec

  4. Un seul mots la reunion = suivre ki de la france la France i dis saute la reunion la France i dit lé pu bon la reunion aussi et i reste juste la France i dis demain les femmes i marche en string et soutien gorge et boxer pour les hommes parce que les vêtements lé pu bon iparce que i peu trappe virus la réunion aussi va fait la même chose

    • Normal c la France qui paye 50 % de la population à grate zot ki !! Ou lé ( obligé ) suive lo mouvement..Alé pa demande créol pou fé kom la Guadeloupe, li vé pi sange son mode de vie assistanat li !!..lo pir c ke li armoukate son voisin ki profite kom li…

  5. vraiment trop con ces gens du gouvernement si ils ne comprennent pas que le virus arrive en force d afrique ils leurs faut quoi que la reunion coule vraiment dans la mort et rien que la mort bonne d imbecile heureux juste pour l argent ces couillons

  6. vraiment trop con ces gens du gouvernement si ils ne comprennent pas que le virus arrive en force d afrique ils leurs faut quoi que la reunion coule vraiment dans la mort et rien que la mort bonne d imbecile heureux juste pour l argent ces couillons

  7. vraiment trop con ces gens du gouvernement si ils ne comprennent pas que le virus arrive en force d afrique ils leurs faut quoi que la reunion coule vraiment dans la mort et rien que la mort bonne d imbecile heureux juste pour l argent ces couillons le pen mettrai de l ordre au moins

  8. vraiment trop con ces gens du gouvernement si ils ne comprennent pas que le virus arrive en force d afrique ils leurs faut quoi que la reunion coule vraiment dans la mort et rien que la mort bonne d imbecile heureux juste pour l argent ces couillons le pen mettrai de l ordre au moins

  9. vraiment trop con ces gens du gouvernement si ils ne comprennent pas que le virus arrive en force d afrique ils leurs faut quoi que la reunion coule vraiment dans la mort et rien que la mort bonne d imbecile heureux juste pour l argent ces couillons le pen mettrai de l ordre au moins apres on nous emmerde pour mettre le vaccin de force mais en attendant c et bien ces con de dirigeant qui nous ramene le virus de merde

  10. Les vols sont permis entre l’Afrique du Sud et la Réunion et dans quelques temps, on va die que nous sommes contaminés parce que nous avons vu nos familles!
    Les piques niques sont interdits mais pas l’introduction de virus par avion!

Répondre à castor Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

Covid-19, taux d’incidence à La Réunion, 273,5, un conseil de défense sanitaire ce lundi 6 décembre 2021

Article suivant

Bassin Plat : « Je ne peux plus rentrer chez moi jusqu’à 13h à cause du rallye ! »

Free Dom