Covid : la FAFPHR dénonce “des atteintes aux principes de liberté, fraternité, d’égalité”

3 min de lecture
9

C’est un communiqué de la Fonction autonome de la fonction publique hospitalière de la Réunion (FAFPHR) signée d’Isaline Tronc, secrétaire générale adjointe : « L’avenir s’invente et ne se subit pas », Platon

“NON aux atteintes portées au Principe de LIBERTE :
– Atteinte à la Liberté de CHOISIR quel vaccin nous souhaitons contre la Covid-19 alors qu’il en existe plusieurs types actuellement dans le monde
– Atteinte à la Liberté de VIVRE dans le respect des gestes barrières lorsque nécessaire. NON aux atteintes portées au Principe de FRATERNITE :

  • –  Opposer depuis plus de 18 mois les jeunes et les vieux ?
  • –  Opposer les vaccinés et les non vaccinés ?
  • –  Opposer les professionnels de santé et les patients ?
  • –  Opposer les patients Covid 19 aux autres patients dans la course aux lits de Réa ? au lieu d’armer plus de lits pour répondre à Tous les Besoins
  • –  Opposer les citoyens en stigmatisant les régions françaises où ont commencé à circuler les différents variants (La Réunion par exemple pour le variant sud-africain puis d’autres … ) ?
  • –  Après les applaudissements de la 1ère vague, Menaces indignes sur les professionnels hospitaliers ?
  • –  Chantage au vaccin sur Nos enfants avec des termes forts employés tels que « évincés » ?

    ➢ NON aux atteintes portées au Principe d’EGALITE : d’accès aux soins publics

  • –  Exiger des patients, usagers privilégiant le service public hospitalier d’être vaccinés pour accéder à des soins

    programmés (sauf en cas d’urgence) ?

  • –  Porter ainsi atteinte à l’égalité d’accès à l’offre de soins publics au sein des hôpitaux ?
  • –  Perte de chance pour les patients non Covid ?

    Cela interpelle aussi sur d’autres conséquences, financières, de ces décisions liberticides présentées comme sanitaires : -Chute des activités hospitalières et ressources financières du service public hospitalier

    DOMMAGE COLLATERAL D’UNE GESTION MEDIOCRE DE CETTE CRISE SANITAIRE Et/ou STRATEGIE de LIQUIDATION du SERVICE PUBLIC HOSPITALIER ?

COMMENT PEUT-ON ACCEPTER LES ACTUELLES GRAVES ATTEINTES PORTEES AUX PRINCIPES FONDAMENTAUX DE NOTRE REPUBLIQUE : LIBERTE, FRATERNITE, EGALITE ?

LA FAFPHR S’OPPOSE A DE TELLES PRATIQUES tant dans la sphère hospitalière, Professionnels Hospitaliers Responsables que nous sommes, que dans la sphère sociale, Citoyens Parents Adultes Responsables que nous sommes !

LA FAFPHR ESPERE QUE LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL le 5 août 2021 SERA A LA HAUTEUR DES ENJEUX POUR LE PRESENT & L’AVENIR DU SERVICE PUBLIC HOSPITALIER,
DE NOTRE REPUBLIQUE ET DE SES ENFANTS !

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

9 Commentaires

  1. oui c vrai pour légalité etc
    pendant la crise covid seulement les 3 lété zot kaze pendant que zot collegue té en train de travail
    aller marcher

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Confinement : Cyrille Melchior en appelle à “la responsabilité des Réunionnais”

Article suivant

8 activités pour enfants à faire quand il pleut !

Free Dom