Crise sanitaire : des chefs d’entreprise optimistes au deuxième trimestre 2021

5 min de lecture

L’IEDOM publie les Tendances conjoncturelles relatives au deuxième trimestre 2021. Dans un contexte sanitaire dégradé et alors que différentes restrictions ont été appliquées sur la période (couvre-feu en avril et mai, fermeture d’établissements recevant du public), l’indicateur du climat des affaires (ICA) à La Réunion progresse nettement. L’ICA gagne 6 points et s’établit à 112, bien au-dessus de sa moyenne de longue période (100). En dépit de cette situation sanitaire dégradée, les chefs d’entreprise interrogés ont, dans l’ensemble, constaté une amélioration de leur activité, mais également de leur niveau de trésorerie et des délais de paiement . Les indicateurs de consommation des ménages confirment une progression vigoureuse sur le trimestre et le marché du travail continue de s’améliorer. Les craintes concernant les difficultés d’approvisionnement et le coût du fret sont toutefois fortes. Ces inquiétudes, de même que la dégradation récente de la situation sanitaire à La Réunion, ne se manifestent pas pour le moment dans les perspectives d’activité ni dans les intentions d’investir, qui restent bien orientées.

Une consommation des ménages vigoureuse sur le deuxième trimestre

Les professionnels du secteur du commerce interrogés indiquent une activité dynamique sur le trimestre. Cela est confimé par les données relatives aux paiements par carte bancaire, en hausse de 8 % par rapport à la même période de 2019 (+18 % par rapport au 2ème trimestre 2020, période de confinement). Les importations de produits à destination des ménages sont également dynamiques sur le trimestre. Dans un contexte de demande dynamique mais aussi de hausse des charges (coût des matières premières et du fret), les entreprises déclarent ajuster leurs prix de vente à la hausse sur le trimestre et pour le trimestre à venir. L’effet sur l’inflation est perceptible avec une progression de l’indice des prix à la consommation de 2,1 % en glissement annuel à fin juin, principalement tiré par la hausse des prix de l’énergie, de l’alimentation et des services.

L’amélioration du marché du travail se poursuit

Selon l’enquête de conjoncture, les professionnels interrogés émettent un jugement positif sur l’évolution de leurs effectifs et 20 % d’entre eux déclarent avoir recruté au cours du trimestre. Les effectifs salariés à La Réunion affichent une hausse de 1,4 % entre mars et juin 2021 (+2 300 emplois) et le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi diminue (-0,6 % pour les catégories ABC).

Compte tenu des restrictions sanitaires mises en place sur la période, certaines entreprises ont eu recours au dispositif d’activité partielle. Le nombre de salariés concernés s’est élevé à 13 300 en avril (8 % des effectifs du secteur marchand) pour diminuer ensuite avec les levées de restrictions (4 700 salariés en activité partielle en juin).

L’activité progresse globalement dans tous les secteurs, mais le tourisme reste très impacté

Si le rebond de l’activité se confirme globalement dans tous les secteurs, le retour à une situation d’avant-crise reste fortement compromis pour les secteurs les plus impactés par la crise sanitaire de la Covid-19. C’est le cas notamment des professionnels du tourisme qui souffrent encore des restrictions concernant les voyages et du manque de visibilité. Dans les autres secteurs, l’activité reprend des couleurs sur ce trimestre. Par exemple, dans la construction, le nombre de logements mis en chantier progresse de 13,3 %. Cet optimisme est néanmoins assombri par la hausse du coût du fret et des prix des matières premières. Une large majorité des professionnels interrogés expriment leurs craintes quant aux difficultés d’approvisionnement, en particulier dans les secteurs du commerce, de la construction et de l’agriculture et des industries agroalimentaires.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Les professeurs du Lycée Lislet Geoffroy en grève

Article suivant

St-Leu : l’école maternelle de l’Etang vandalisée, des classes fermées

Free Dom