Cyrille Melchior, tête d’une liste de droite et du centre aux régionales ?

5 min de lecture

A priori, si vous lui posez la question, il vous regardera avec de grands yeux, avant d’esquisser un sourire et de vous dire que lui aussi, bizarrement, a entendu « ça » récemment mais qu’il n’a rien demandé. Parce que c’est en effet un bruit qui commence à circuler depuis quelques semaines au sein de la droite. Qui pourrait bien être à l’origine d’une telle rumeur ? Il n’y a sans doute pas de fumée sans feu.

Certains « dinosaures » ont dû se dire que Didier Robert a une épée de Damoclès sur la tête, que son avenir politique reste conditionné par le verdict de la Correctionnelle qui doit tomber le 9 avril prochain dans l’affaire dite de la Sem Muséo, que l’annonce d’une éventuelle inéligibilité, à l’instar de celle qui a été prononcée fin de l’année dernière à l’encontre d’Olivier Rivière, pourrait ternir l’image du président de Région sortant, que la NRL (Nouvelle Route du Littoral) qui n’en finit plus pourrait freiner de nombreux électeurs, que le dossier de détournements présumés de fonds publics au sein du service « Continuité territoriale » toujours ouvert ne serait pas sans conséquence dans le bilan du sortant…

Et donc, à partir de là, Cyrille Melchior, qui a fait ses preuves de fédérateur, d’homme politique très consensuel qui a su instaurer un climat de confiance et la sérénité qui va avec au Département, pourrait très bien la barque Région ; Une collectivité qui a besoin de travailler dans le calme et retrouver une relation de confiance et de respect mutuel entre les groupes qui composeraient la prochaine majorité. Tout cela reste au niveau de la théorie pour l’instant.

Didier Robert est bien dans les startings-blocs, il discute beaucoup et souvent longuement avec les « dinosaures ». Mais rien ne dit que l’on s’orientera vers une seule liste de droite au moment des élections car il faudra bien « caser » des gens comme Nassimah Dindar, Cyrille Hamilcaro, Sabrina Ramin, des élus de Saint-Paul…

Quid de Serge Hoareau, maire de la Petite-Ile ?

Bref, tous ces élus de droite ou du centre qui ne se retrouvent pas pour une raison ou une autre en Didier Robert et qui n’iront plus sur la liste de ce dernier. Ce qui revient à dire que l’hypothèse Melchior, qui peut se targuer d’avoir un bon bilan au Département et qui a réussi entre autres la recentralisation du RSA (que le gouvernement va prendre comme modèle dans son projet de loi 4D) ne serait pas totalement farfelue. Quid de Serge Hoareau, maire de Petite-Ile, le maire mieux élu de France, et président de l’Association des maires de la Réunion ? Il est comme Patrick Lebreton, très intéressé par la présidence du Département. Il connaît bien les rouages de la boutique départementale.

Tout ce petit monde (excepté le maire de Saint-Joseph) était au mariage de Michel Fontaine samedi dernier à Saint-Pierre. Y compris Juliana M’Doihoma, assise juste à côté de Didier Robert. La maire de Saint-Louis, qui continue, à l’instar des dernières décisions tombées du côté du TA, à se prendre des claques judiciaires. La justice s’intéresse aussi au marché obtenu par l’agence « Stratégies et Territoires » ; Laquelle avait également obtenu le marché de l’ANRU à Saint-Louis, lors de la mandature du Dr Patrick Mallet. En sachant que c’est Juliana M’Doihoma qui avait délégation à l’ANRU/politique de la ville dans la précédente équipe, avant d’être « virée » du conseil municipal par l’ancien maire. Bref, la justice vérifie tout ça !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Website Protected by Spam Master




1 Commentaire



Free Dom
WordPress Video Lightbox