/

Dans la 7ème : Kelly Bima suppléante de Johan Guillou « un candidat sans casseroles » (VIDÉO)

9 min de lecture
8

Le candidat Johan Guillou a tenu son premier grand meeting électoral samedi dernier, 14 mai, dans la salle du Foirail à Saint-Leu devant près d’un millier de personnes (selon les organisateurs. Une véritable démonstration de force de la part du jeune candidat.

Une réunion qui s’est déroulée en présence de Juliana M’Doihoma, la maire de Saint-Louis; Bruno Domen, le maire de Saint-Leu et Eglantine Victorine, conseillère départementale de Saint-Louis. Sandrine Lambert-Mareuil (représentante de la gauche) était présente via une vidéo qui a été diffusée.

Juliana M’Doihoma, Johan Guillou et Bruno Domen.

Sandrine est actuellement en métropole. Ce meeting a été surtout pour Johan Guillou de présenter sa suppléante Kelly Bima (photo c-dessous), plus jeune élue de France en 2014 lorsqu’elle s’était engagée en politique aux côtés de Joseph Sinimalé à Saint-Paul. Aujourd’hui, Kelly Bima a 27 ans et elle est maman d’un enfant. Elle est agent de gestion à l’aide sociale à l’enfance.

« Je suis une jeune originaire de Saint Paul, plus précisément de Saint Gilles Les Hauts, j’ai grandi et réalisé mon parcours scolaire dans les écoles de st gilles les hauts( maternelle, primaire,collège ). Et le secondaire au Lycée Evariste de Parny, je décroche mon bac SES science politique avec mention. Je continue mon parcours à l’université de la réunion en AES science politique », a-t-elle brièvement rappelé. En dépit de son jeune âge, Kelly Bima a déjà un beau parcours politique. Elle s’est présenté plus d’une fois à des scrutins.

Kelly Bima a été la plus jeune élue de France en 2014 aux côtés de l’ancien maire de Saint-Paul, Joseph Sinimalé. Elle avait 19 ans.

Juliana M’Doihoma : « faire de la 7ème circonscription THE lieu d’émergence d’un nouveau visage pour représenter La Réunion »

Bruno Domen, maire de Saint-Leu a pris la parole pour dire ce qu’il pense de son candidat. «  »Nou lé pa magicien, nou fé pou la population, pou l’intérêt général, au mieux chaque jour, avec toutes les difficultés qu’il peut y avoir mais toujours en responsabilité », « ce député qu’il nous faut, c’est Johan Guillou, et moin mi dit qu’il faut arrêter avec les députés qui fait HONTE à nou, que lé pa lèr ek sa !!! Na certain, déjà en campagne i fait peur…. c’est pas un comité de soutien que zot néna mais une association de malfaiteurs. On dirait que zot la confonde le banc des accusés avec les bancs de l’Assemblée! Nou retrouve à nou là dessus, en simplicité. C’est une nouvelle génération de responsables politiques et au sein de laquelle se retrouve Johan. »

Pour Juliana M’Doihoma, la maire de Saint-Louis,  » lèr larivé pou nou de leve la tête et d’avoir un peu toupet… de l’audace comme y dit ! L’audace de faire prendre au système politique local un nouveau tournant en confiant à Johan Guillou la responsabilité de représente à nou à l’Assemblée nationale »,  » Tous les ingrédients sont réunis ici, toutes les énergies nouvelles et les idées-forces pour faire de la 7ème circonscription THE lieu d’émergence d’un nouveau visage pour représenter La Réunion ».

Le candidat Johan Guillou a clôturé le meeting, sur le déroulé des grandes lignes de son programme, « je veux être le candidat du peuple et pour eux donner leur confiance à une personne qui porte un projet, c’est s’identifier ou penser que la personne est à même de vous représenter au niveau national. Et c’est en cela, que cette équipe qui nous entoure, et qui est plutôt jeunes mais croyez moi, bien experte dans les domaines, propre à chacun et je ne vous cacherai pas que cette tâche nous est grandement facilité, par le soutien, des maires et élus. »

 

 

Le candidat Johan Guillou

Les points forts de son programme :

POUVOIR D’ACHAT 

CONTINUITÉ DES BIENS ET SERVICES, FILIÈRE COURTE, CONTINUITÉ TERRITORIALE DES PERSONNES.

AGRICULTURE / PRODUCTION

AUTOSUFFISANCE ALIMENTAIRE, PRODUCTION ANIMALIÈRE LOCALE,  ZÉRO CHARGE, VALORISATION DE LA CANNE.

ÉGALITÉ FEMMES ET HOMMES :

SALAIRES IDENTIQUES, GOUVERNANCE FÉMININE, L’ENTREPRENARIAT FÉMININ.

QUALITÉ DE VIE / ENVIRONNEMENT 

LANCEUR D’ALERTE « environnemental », COVOITURAGE, ISOLATION THERMIQUE.

ECONOMIE / EMPLOI 

ZONE FRANCHE GLOBALE, ALTERANCE ET APPRENTISSAGE, SMIC.

SANTÉ 

CONTINUITÉ TERRITORIALE DE SANTÉ, MÉDECINE DE GARDE, UN SERVICE PUBLIC, UN C.H.U RENORCÉ

JUDICIAIRE

AUGMENTATION DU NOMBRE DE MAGISTRATS,  VIOLENCES CONJUGALES ET INTRAFAMILIALES , T.I.G

Rappelons que Johan Guillou a 37, qu’il est papa de deux enfants. Jeune dirigeant associatif depuis 21 ans (1er mandat associatif à sportif. Il a été pratiquant, entraîneur, trésorier, président de club. Il est président de la ligue régional de basket-ball depuis 2016. Il est depuis avril 2021, membre du conseil d’administration du Comité Régional Olympique et Sportif de LA REUNION. Depuis 2021, il est le délégué régional du COSMOS (Conseil sociale du mouvement sportif) qui est une organisation nationale représentant les employeurs du sport, qu’ils soient associatifs, du domaine commercial ou du sport professionnel.

Issu de la société civile, il s’est présenté pour la 1ère fois, et sans étiquette, avec une équipe de jeunes aux municipales de 2020 sur la commune de SAINT LEU. Il a terminé à la 3ème place sur 10 candidats malgré qu’il ne soit pas originaire de cette commune. Il termine au 1er tour à 700 voix de la candidate de Thierry Robert et à 3800 voix du maire élu. Il termine devant Sandrine LAMBERT-MAREUIL candidate de la gauche. Homme de terrain, il ne fait parti d’aucun groupe politique.

Il compte déjà deux combats à son actif dans le domaine sportif :

– Durant la crise sanitaire interdisant la pratique du sport aux mineurs non vaccinés, il crée le collectif Sport 974 mobilisation.

– Combat sportif le 11 janvier 2022 quand la fédération française de basket a décidé l’exclusion des équipes ultramarines de la coupe de France sous prétexte sanitaire alors que les équipes métropolitaines pouvaient continuer la compétition. Il a créé un groupe ultramarin avec MAYOTTE, LA GUYANE, LA MARTINIQUE, LA GUADELOUPE et LA RÉUNION.

 

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

8 Commentaires

  1. Mdr…Démonstration de force dis t’on soutenu par le maire de saint-leu et Me la maire de saint- louis…louche cé pas lui qui cé assis devant la mairie de saint-leu pour contesté l’élection du maire actuel… sa a négocié alors…Moi g croyait qu’il allait se présenter a saint- denis avec le soutien de Me la maire…bref il fodrait pas perdre l’élection avec tou sé soutien

  2. Di bana nou arive ! Na in pé le b… tran moude poivre kom di kréol. Monsieur patate va t-il se recycler dans la vente de patates dans un mois ?

  3. Avec un discours de haine à l’encontre du candidat Robert au lieu de la bienveillance et de la reconnaissance. Vu les soutiens affichés je vote pour Thierry Robert.

  4. Mais c’ est bien lui la personne qui c est dit être opposant au Maire récemment à Saint Leu ?
    il veut être partout Maire Cantonale Législatives.et où est caché DR son ami de toujours .

    Peut être que il va demandé au Maire actuel de dure la vérité aux Saint Leusiens maintenant .

  5. « Sans casserole »?

    C’est pas lui qui à était renvoyer de la gendarmerie pour attouchement sexuelle envers une de ses collègues ??

    • Cedric R pitoyable commentaire. Vous vous emmelez les pinceaux, c’est votre Dieu TR qui a été condamné pour harcèlement sexuel vis à vis de sa collaboratrice malchanceuse, pas ce jeune homme.

Répondre à mon ami caché Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

Disparition de Mathieu Caizergues : « A 99,9%, il n’est pas dans Mafate »

Article suivant

Rugby solidaire ou le fabuleux destin de la jeune Malgache Marcelia

Free Dom