De 14 à 28 jours: le congé paternité double ce 1er juillet

1 min de lecture
2

Le congé paternité – ou du second parent – de 28 jours (25 jours + 3 jours de naissance), dont une semaine obligatoire, entre en vigueur ce aujourd’hui, jeudi 1er juillet. La réforme, annoncée en septembre par Emmanuel Macron, vise à permettre aux pères de s’investir davantage dans la parentalité et de lutter contre les inégalités entre les hommes et les femmes. Jusqu’à maintenant, le congé paternité était de 14 jours (11 jours + 3 jours de naissance) .

Dans le cas d’une naissance multiple, sept jours de congés sont ajoutés, soit 32 contre 18 actuellement.

Les 3 jours du congé de naissance sont à la charge de l’employeur, et les jours restants seront indemnisés par la Sécurité sociale.

2 Commentaires

  1. Pourquoi pas si c’est pour les responsabiliser davantage. Participer au bien être du nouveau né, s’occuper à plein temps de leur bout d’choux ? N’empêche que c’est une victoire parce qu’avant le visage du paternel était absent de celui du bb. Y a quand même une raison à cela ; c’est qu’avant 1945 y avait pas de c.s.s. C’est un bon début pour tous les papas. J’adhère !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Maurice accueillera également les voyageurs non vaccinés à partir du 15 juillet

Article suivant

Injures raciales : le procès de Brigitte Bardot renvoyé au 7 octobre

Free Dom