De nombreux Mauriciens bloqués à La Réunion à cause du Covid-19

Ces Mauriciens ne savent plus vers qui se tourner et sont nombreux à appeler Free Dom pour lancer un appel à l’aide. Venus à La Réunion avant le confinement, ils se sont retrouvés bloqués sur notre île dû à la crise sanitaire mondiale. L’île Maurice ne rouvrant pas ses frontières avant septembre, ces Mauriciens se demandent quand ils vont pouvoir rentrer chez eux. Ils ont tapé à plusieurs portes mais restent sans solution. Si certains peuvent compter sur des proches pour les héberger, pour d’autres, la situation devient de plus en plus précaire. “Ma nièce se retrouve avec une carte d’identité qui a expirée et a raté pas mal de cours”, témoigne notamment un oncle inquiet.

N’hésitez pas à nous appeler au 02 62 99 12 00 si vous êtes également dans ce cas. Des Mauriciens et leurs proches pensent à former un collectif.

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

8
Poster un Commentaire

avatar
3 Comment threads
5 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
8 Comment authors
SageCourageMamzelLoboyoyo Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
RIPOSTE974
Invité
RIPOSTE974

A chacun sa m….. et DIEU pour tous !

Belvisee beatrice
Invité
Belvisee beatrice

Bien dit

Marité
Invité
Marité

On n’est pas aidé alors…

yoyo
Invité
yoyo

Je suis d’accord avec toi…

Mamzel
Invité
Mamzel

La moucate

Sage
Invité
Sage

Incroyable mentalité créole et si c’était l’inverse….

Lobo
Invité
Lobo

Incroyable il faut rapidement lancer une cagnote et leur offrir un logement a l hotel 5 etoiles (c l equivalent de leur 2 etoiles) jusqu a septembre.

Courage
Invité
Courage

Un.jet privé a pu atterrir à Maurice il y a quelques jours avec quelques passagers.

Courage à nos cousins mauriciens qui sont actuellement à la Reunion et qui ne peuvent pas rentrer.

Prenons soin d’eux.