Débrayage au CHU Sud ce vendredi 14 février

dans Actualités/Infos Réunion

La Fédération CFTC Santé Sociaux a déposé un préavis de grève nationale du jeudi 13 février 19 heures au samedi 15 février 8 heures. Dans une lettre adressée à la Ministre de la santé, Agnès Buzyn, la fédération a expliqué ses revendications :

À La Réunion, une manifestation aura lieu devant le CHU Sud le vendredi 14 février à 11H.

Dans un communiqué, la CFTC rappelle que le 14 février 2020 ils répondront à l’appel de leurs collègues médecins sur des revendications Nationales et Locales qui sont :

– 1- Un exercice budgétaire de l’hôpital en 2020 à l’équilibre avec un correctif de 600 millions d’euros supplémentaires, en plus des 200 millions prévus par le nouveau plan hôpital du gouvernement. (300 millions annoncés moins les 100 millions attribués aux EPHAD).
– 2- Une révision profonde du mode de financement afin d’appliquer la règle du juste soin pour le patient, au moindre coût pour la collectivité, par des prescriptions et des actes pertinents au lieu de ne rechercher que les activités rentables pour l’établissement.
– 3- Une modification du mode de gouvernance impliquant plus les soignants tout corps de métiers confondus et les usagers dans les décisions de l’hôpital en sortant de la « loi HPST : Hôpital Patient Santé et Territoire».
– 4- Un plan « attractivité » pour les hôpitaux avec notamment une revalorisation significative des salaires des paramédicaux et des jeunes médecins au niveau régional, ainsi qu’une revalorisation du coefficient géographique de 4 points.
– Pour notre CHU : actuellement, le CHU ne dispose pas des moyens nécessaires pour assurer l’accès à des soins de qualité pour la population. Nous refusons la poursuite du plan COPERMO qui prévoit la réduction supplémentaire de 55 lits en-sus des 64 lits déjà supprimés, dans l’unique objectif économique de réduire le coût en personnel hospitalier, sans tenir compte de
l’augmentation des besoins en santé et qui met en péril la sécurité des soins.

La CFTC du CHU Sud réaffirme son désaccord sur la diminution ou disparition de certaines activités sur le bassin SUD car il s’agit de nous appauvrir sur l’offre de soins et ainsi pénaliser toute une population.

Cette journée de manifestation, jour de la Saint Valentin est tout aussi symbolique pour nous car c’est l’occasion de montrer à quel point nous AIMONS L’ HOPITAL PUBLIQUE et nous la DEFENDONS. Des annoncent importantes et inédites se feront, alors

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Noé Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Noé
Invité
Noé

Il faut tj se battre pour ses droits ! Bon courage !