Décès de deux étudiants au Piton de la Fournaise : les obsèques se tiendront cette semaine

6 min de lecture
12

Les obsèques des deux étudiants retrouvés morts jeudi 21 avril 2021 dans l’enclos du Volcan auront lieu cette semaine.

Les corps ont été rendus aux familles après l’autopsie qui a permis d’en savoir plus sur les causes du décès qui serait lié à une exposition thermique et toxique. La procureure de la République, Caroline Calbo,   indique qu’ “ils sont décédés du fait de leur proximité du volcan”.

Les obsèques de Pegragosa Julien se dérouleront le mercredi 28 avril. Le convoi mortuaire sortira du centre funéraire de la commune Prima demain à 13h30.

Rappel des faits

Les corps sans vie des deux jeunes hommes portés disparus mardi 19 avril 2021 lors d’une randonnée au Piton de la Fournaise ont été retrouvés jeudi 22 avril 2021. Caroline Calbo, procureure de la République, confirme lors d’une conférence de presse donnée au TJ de Saint-Pierre dans l’après-midi du jeudi que les corps ont été retrouvés vers 11h50.

Les victimes avaient pour projet de bivouaquer pendant deux jours sur le volcan. N’ayant pas de nouvelles, leurs familles ont sollicité le PGHM  pour essayer de les retrouver dès mercredi en fin de journée.

Les corps ont été retrouvés ” à proximité du cône éruptif”, à la suite des recherches engagées par l’hélicoptère du PGHM.

La gendarmerie a alors ouvert une enquête  pour déterminer les causes des décès. La procureure précise  par ailleurs que les zones où les corps ont été retrouvés sont absolument interdites d’accès.

“Pour l’instant on ne sait pas s’ils sont morts de gaz toxique ou foudroyés. C’est la raison pour laquelle les corps ont été évacués vers l’institut médico légal. Ils seront autopsiés demain. Les résultats seront connus ce vendredi en fin de journée”, indique-t-elle.

Le communiqué du rectorat indique que les victimes étaient étudiants de la faculté des sciences et technologies. La procureure de la République précise qu’ils étaient domiciliés sur Saint-Pierre.

Réaction de l’Académie de La Réunion

La rectrice de région académique, Chantal Manès-Bonnisseau, profondément attristée par l’annonce du décès de deux étudiants de la faculté des sciences et technologies, victimes
d’un tragique accident survenu alors qu’ils étaient en randonnée au volcan, tient à exprimer sa très grande peine et à s’associer à la douleur des familles endeuillées.
La rectrice a proposé à l’administrateur provisoire de l’université la participation de la cellule d’aide et de soutien académique, pour accompagner la prise en charge psychologique des étudiants et personnels proches des victimes

Réaction de l’Université de La Réunion

C’est avec une immense tristesse que nous avons appris ce jour la mort de deux de nos étudiants en première et deuxième année de licence au sein de la faculté des sciences et
technologies, après un accident survenu alors qu’ils étaient en randonnée au volcan dans le cadre d’une sortie privée.

Dès cet après-midi et dans l’attente de la mise en place d’une cellule dédiée, l’Administrateur provisoire de l’Université de La Réunion s’est rendu au sein de la faculté.
Avec le soutien des équipes du service universitaire de médecine préventive et de promotion de la santé (SUMPPS), il a participé à un temps d’échanges sur le campus du
Moufia, afin d’écouter et d’accompagner les étudiant·e·s qui en ressentaient le besoin.

En lien avec l’Académie de La Réunion, une cellule d’aide et de soutien psychologique à destination des étudiant·e·s et des personnels proches des victimes sera mise en place dès
demain matin. L’ensemble des étudiant·e·s qui le souhaitent pourront disposer d’un certificat médical pour des consultations gratuites auprès de psychologues libéraux.

Nous tenons à exprimer nos plus sincères condoléances aux familles et proches endeuillés par ce tragique accident et les assurons de tout notre soutien en ces moments douloureux.

12 Commentaires

  1. Horriblement triste!
    Trés sincéres condoléances à la famille de ces deux jeunes!Bon courage à elles dans cette épreuve de la mort,laquelle ne nous prévient pas malheureusement!
    Que l’àme de ces deux jeunes hommes reposent en paix!

  2. Ces deux randonneurs étaient certainement amoureux de Dame Nature et ici,de ce qu’elle nous offre de spendide:des laves de notre Piton de la Fournaise jaillir.
    Mourir aprés avoir contemplé le VOLCAN,trés,trés triste!

    • Que faisait ces 2 personnes dans un endroit interdit d’accès par le Préfet ou ce trouvait les gendarmes pour leur interdire d’entrer .
      voila ou mène le non respect de la loi à la chapelle ardente et endeuiller deux familles

  3. Sincères condoléances aux familles des victimes beaucoup de courage pour affronter ce moment douloureux et triste.Que leurs âmes reposent en paix
    Om Shanti Shanti Om
    Il faudrait que les services compétents déterminent la cause du décès de ces 2 jeunes pour prévenir toux ceux qui se rendent au volcan pour qu’ils puissent prendre les précautions nécessaires

  4. Hypothermie à mon avis. Sincèrement triste de ces jeunes courageux qui ont voulu défier la nature et l’admirer, courage aux familles et amis

    • Lavé dit que à cause des émanations toxiques té risqué. Mais bon. Paix à zot astaire. Volcan lé joli de loin mais faut être aguerri pou bourre out nez dedans. Té pou l’école peut être ?

Répondre à alexis SABUCO Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

Art Gadiamb : les 3 grands gagnants de l’édition 5

Article suivant

210 heures de travaux d’intérêt général pour avoir conduit un scooter ivre

Free Dom