/

Décès d’Yves Barau : les obsèques prévues cet après-midi

7 min de lecture
5

Nous apprenons ce soir  le décès d’Yves Barau, ancien maire de Ste Marie (1967 à 1983) , ancien conseiller général, et ancien président du RPR. Décès survenu à son domicile aux environs de 16 heures. Il avait eu 89 ans en avril dernier L’homme politique a marqué l’histoire de la Réunion en prenant la présidence de la Région de 1978 à 1983, lorsque c’était encore un établissement public régional. En 1963, il s’était opposé à la candidature de Michel Debré aux législatives, avant finalement de le rejoindre. Les deux hommes se sont par la suite réconciliés. Yves Barau aura été un départementaliste déterminé. En 1982, aux côtés des frères Virapoullé, de Pierre Lagourgue et d’autres leaders de la droite, il a défilé dans les rues de Saint-Denis contre l’Assemblée unique.

Agriculteur de profession, gros propriétaire foncier (plus de 200 hectares de terre), Yves Barau a occupé de nombreuses fonctions politiques : maire, mais aussi conseiller régional et conseiller général. Il a longtemps milité au sein du RPR et s’affichait comme l’ennemi juré des communistes qu’il qualifiait volontiers “d’indépendantistes”. En 1983, il a été battu à la mairie de Sainte-Marie par Axel Kichenin (décédé en août dernier) qui avait pris la tête d’u!ne coalition PCR-PS.

Outre la politique, Yves Barau (fils de Charles Armand Barau et de Marthe Payen) avait également d’autres cordes à son arc. C’est lui qui, en 1953, avait fondé le Club hippique de La Réunion. Il était un cavalier hors-pair. Homme de caractère et n’ayant pas sa langue dans sa poche, il défrayait la chronique par son langage cru qui ne laissait guère indifférent.

Yves Barau était père de trois enfants. La veillée mortuaire a lieu ce soir au Funérarium de Bois-Rouge à Sainte-Marie et les obsèques se dérouleront demain, dimanche, en l’église de la même commune. A sa famille et à tous ses proches, Free Dom présente ses sincères condoléances.

COMMUNIQUE DE NASSIMAH DINDAR, presidente du Conseil Départemental

“C’est avec une grande tristesse que j’apprends le décès d’Yves Barau.  Exploitant agricole à Sainte-Marie, il a su mettre son attachement à cette terre sainte-marienne au service du développement de ce territoire, en tant que maire et conseiller général. Yves Barau avait aussi une vision globale de l’aménagement et du développement de La Réunion, en tant que président de Région.  Yves Barau était une personnalité sincère, au propos souvent juste, et surtout un travailleur acharné au service de son île, attaché à son ancrage dans la République et dans ses valeurs Liberté, Egalité, Fraternité.  La Réunion perd un homme d’une grande conviction et d’un grand talent, qui aura marqué La Réunion dans tout ce qu’il a entrepris, je pense notamment à la fondation du club hippique de Bourbon, le premier de ce genre sur l’île. A sa famille et à ses proches, j’adresse, en mon nom et au nom du Conseil Départemental, mes condoléances les plus sincères. ”

Jean-Louis Lagourgue : “un ardent défenseur de la départementalisation”

Voici le communiqué du sénateur Jean-Louis Lagourgue, qui va passer son écharpe de maire à Richard Nirlo. ” ” J’apprends avec émotion le décès d’Yves Barau, ancien Maire de Sainte-Marie de 1967 à 1983. Je tiens ici à rendre hommage à celui qui a présidé, 16 années durant, aux destinées de la commune et qui aura également marqué le paysage politique réunionnais pendant près de 30 ans.

En effet, Yves Barau, en plus de ses fonctions de Maire, a notamment occupé les postes de Conseiller Général, de Président du Conseil Régional, de responsable départemental du RPR, de Président de l’Association des Maires ou encore de Président de l’ARAJUFA. Avec une force de conviction et une liberté de parole affirmée, il a notamment été un ardent défenseur de la Départementalisation. C’est ainsi l”appartenance et le maintien de La Réunion dans la République française qui a été le principal leitmotiv de son action politique, jusqu’à la fin de sa carrière en 1992. Retiré de la vie publique depuis la fin des années 1990, Yves Barau restait toutefois très attentif au développement de sa ville et de La Réunion en général.

Je m’associe aujourd’hui à l’ensemble de la population sainte-marienne pour saluer sa mémoire. Je garderais d’Yves Barau l’image d’un homme politique de caractère, engagé, fidèle à ses convictions, et qui a toujours fait preuve d’une grande générosité dans son action publique. Avec mes collègues élus, nous nous associons bien évidemment à la douleur de la famille d’Yves Barau. A son épouse, à ses enfants et à ses proches, je présente mes plus sincères condoléances, ainsi que l’assurance de toute ma sympathie”.

 

 


5
Poster un Commentaire

avatar
5 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
5 Auteurs du commentaire
Fain CedricUn gars là courNoe974sayagBEGUE PAMELA Auteurs de commentaires récents
plus récent plus ancien Le plus populaire
Free Dom
WordPress Video Lightbox