Déconfinement phase 2 à La Réunion : les maires doivent procéder à la réouverture des établissements scolaires

A la suite des annonces effectuées hier soir par le Premier ministre, Edouard Philippe, trois semaines après la levée du confinement, les autorités réunionnaises (Jacques Billant, préfet de La Réunion, Vêlayoudom Marimoutou, recteur de l’académie de La Réunion et François Chieze, directeur de la veille sanitaire de l’Agence Régionale de Santé) s’exprimeront cet après-midi sur les mesures de lutte contre le Coronavirus sur l’île.

Vous pouvez suivre en live sur la page facebook du préfet de La Réunion, cette conférence de presse en cliquant ici

Le chemin parcouru  durant ces 21 jours de déconfinement est “satisfaisant”, selon Jacques Billant, en effectuant un bilan de ces trois semaines de déconfinement sur l’île. François Chieze confirme que la situation épidémiologique est plutôt “stabilisée à ce jour, l’essentiel est qu’elle demeure”. Ainsi, depuis le 11 mars, 470 cas ont été diagnostiqués à La Réunion. Près de 28 000 dépistages ont été réalisés depuis le début de l’épidémie.

Concernant la phase 2 du déconfinement et les mesures qui s’appliqueront sur le territoire à partir du 2 juin, le préfet a confirmé les annonces du Premier ministre sur la reprise des activités des campings, villages vacances et les refuges de montagne. Les salles de spectacles et les concerts pourront retrouver leurs publics  qui seront masqués dans les prochains jours. Le préfet indique par ailleurs que les cinémas pourront accueillir leurs spectateurs à compter du 22 juin et qu’il va en fixer les modalités lors d’une réunion avec le conseil territorial de la culture le 10 juin prochain.

Comme le Chef du gouvernement l’a indiqué jeudi, la plage redevient libre de toute interdiction, les piques-niques autorisés, mais limités à un groupe de 10 personnes. Restaurants et bars pourront également rouvrir. Mais l’accueil est réservé à une clientèle assise et le nombre des clients est limité à 10 personnes par table. “Nous travaillons d’ores et déjà en lien avec les maires des plans d’extension des terrasses afin d’agrandir l’espace disponibles pour les restaurateurs et leurs clients”, précise-t-il.

Les piscines, les gymnases et les salles de sports pourront rouvrir tandis que les sports collectifs et les sports de contact demeureront “interdits”. Le préfet a également rappelé que les événements en plein air seront limités à moins de 5000 personnes, au moins jusqu’au mois de septembre. “Un groupe de travail a d’ores et déjà initié avec les organisateurs du Grand Raid afin de parer à toutes éventualités et de mettre tous les scénarios sur la table pour permettre la tenue de cet événement”, précise Jacques Billant.

“Dans beaucoup de ces structures  et les transports en commun, le port de masque est et sera obligatoire”, rappelle le préfet.

Le préfet de préciser que ces “évolutions” se feront tout en maintenant, au moins jusqu’au 22 juin, “le confinement externe”,c ‘est à dire, le motif impérieux de déplacement qui permet de juguler le flux de passager à destination de notre territoire et le principe de quatorzaine à l’arrivée qui a fait ses preuves jusqu’ici.

Concernant la reprise scolaire et les modalités de fin d’année, le recteur de l’académie, a confirmé les portes des lycées de l’académie à compter du mardi 2 juin. “C’est une reprise attendue”, indique-t-il.

“Les élèves de 4ème et 3ème volontaires vont reprendre de manière importante à compter du 2 juin”, a lancé Vêlayoudom Marimoutou.

“Il est temps désormais de mettre fin aux tergiversations et de permettre à la reprise pour les élèves dans les  écoles sur l’ensemble de l’académie. Le retour des élèves à l’école est une urgence sociale et un impératif éducatif”, précise le recteur de l’académie. Il s’agit maintenant d’amplifier ce mouvement d’ouverture.

Vêlayoudom Marimoutou a rappelé que 8 communes lui ont fait part de rouvrir leurs écoles dans les jours qui viennent: l’Etang-Salé, le Tampon, Saint-André, Saint-Benoît, Saint-Louis, Saint-Pierre, Sainte-Suzanne  et le Port. “Pour chacune de ces communes, les familles seront contactées individuellement par les directeurs d’écoles pour l’accueil de leurs enfants et pour les modalités d’organisation pédagogique”, précise-t-il.

“Je ne peux pas accepter que des communes persistent à n’ouvrir aucune école à ce jour”, déclare le recteur. “Notre département est toujours en vert profond, c’est à dire dans une situation très favorable avec moins de six personnes atteint du Covid-19 pour 100 000 habitants et les dispositions mises en place par l’ARS et la préfecture pour assurer la détection des traitements des cas ont montré leur efficacité”, argumente-t-il.

Ainsi, tous le élèves doivent reprendre le chemin de la classe. Le préfet demande donc aux maires de procéder sans délai à la réouverture des établissements scolaires.

 

 

 

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

6
Poster un Commentaire

avatar
5 Comment threads
1 Thread replies
1 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
6 Comment authors
TREBERN JOELnoelJo de la RivièreLa vérité si je mens !Allons enfants de la patrie Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Noé de l'Arche
Invité
Noé de l'Arche

Encore des consignes et des conseils pour nos cocos vides !

Allons enfants de la patrie
Invité
Allons enfants de la patrie

Charlemagne est ressuscité

La vérité si je mens !
Invité
La vérité si je mens !

Le petit télégraphe en préfecture ” exige ” .

la vérité si je mens ! a peur du chantage … On n’aura tout vu sur son île …

Préfet. Un uniforme qui a trop tendance à se changer en livrée.

Jo de la Rivière
Invité
Jo de la Rivière

“Tous les élèves doivent reprendre le chemin de la classe. Le préfet demande donc aux maires de procéder sans délai à la réouverture des établissements scolaires.” Dans quelles conditions ??? Avec toutes les mesures et les protocoles en vigueur depuis le 11 mai ? Si ces maires n’ont pas pu assurer ces réouvertures faute de moyens, faute de masques….. Est-ce qu’ils le peuvent désormais ??? Et ce pour à peine une dizaine de jours d’ici le 3 juillet pour chaque enfant qui n’ira à l’école que 2 jours /semaines suivant les protocoles et du nombre limité en classe. Vraiment plus… Lire la suite »

noel
Invité
noel

pou prend rien 3/4 marmaille

TREBERN JOEL
Invité
TREBERN JOEL

bonjour
est ‘il normal que la poste facture de l’octroi de mer
sur des masques commandés sur internet en métropole?