Dengue à La Réunion : 5 cas enregistrés du 26 décembre au 8 janvier

4 min de lecture
2

Du 26 décembre 2022 au 8 janvier 2023, 5 cas de dengue ont été enregistrés, contre 8 cas pour la quinzaine précédente. Le virus continue de circuler à un niveau très bas.

L’été austral et les pluies actuelles sont des conditions plus favorables à la prolifération des moustiques, vecteurs de la dengue. Cette situation laisse toujours craindre une reprise de l’épidémie dans les semaines à venir.

 

La préfecture et l’ARS encouragent l’ensemble des Réunionnais à poursuivre les mesures de prévention :

–        élimination des eaux stagnantes qui peuvent constituer des gîtes à moustiques,

–        utilisation de répulsifs et de moustiquaires, notamment pour les nourrissons et les personnes alitées, mais aussi aux portes et aux fenêtres,

–        accueil des équipes de la lutte anti-vectorielle de l’ARS dans leurs cours et jardins, pour repérer et éliminer les gîtes larvaires.

Situation de la dengue au 18 janvier 2023

 (Données Santé Publique France Réunion, ARS)

 

Sur la période concernée, les cas sont répartis dans 5 communes :

–          La Possession

–          Saint-Pierre

–          Le Port

–          Saint-Louis

–          Saint-Joseph

 

Recommandations pour se protéger des piqûres de moustiques et de la dengue 

 

  • Éliminer et vider les eaux stagnantes, qui peuvent constituer des gîtes à moustiques coupelles, petits récipients, gouttières, pneus, …

  • Se protéger, y compris durant les 7 jours suivant l’apparition des symptômes pour protéger son entourage (répulsif, moustiquaire…) ; et continuer à se protéger, même si on a déjà été malade de la dengue antérieurement

  • Consulter un médecin dès les premiers symptômes (fièvre, maux de tête, douleurs musculaires/articulaires, nausées, vomissements…) et réaliser le prélèvement en laboratoire d’analyse médicale prescrit par votre médecin pour confirmation du diagnostic de la dengue

  • Si vous êtes malade de la dengue :

–          continuez à vous protéger contre les piqûres de moustiques pour éviter de transmettre la maladie à votre entourage et surveillez votre état de santé,

–          consultez votre médecin traitant ou en son absence un service d’urgence en cas de dégradation de votre état de santé.

2 Commentaires

  1. Avant les mairies netoyaient les caniveaux pour empêcher les inondations, depuis plusieurs années elles ne le font plus , a Saint Denis pareil on attends les elections pour couper l’herbe en bordure des routes croyant que ça influencera les électeurs, pendant ce temps nos impôts tombent dans les caisses et les villes sont sales normal qu’il y à la dingue .

  2. Avant les mairies netoyaient les caniveaux pour empêcher les inondations, depuis plusieurs années elles ne le font plus , a Saint Denis pareil on attends les elections pour couper l’herbe en bordure des routes croyant que ça influencera les électeurs, pendant ce temps nos impôts tombent dans les caisses et les villes sont sales normal qu’il y à la dingue .

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Guérison miraculeuse : écoutez le témoignage de Frédéric tétraplégique

Article suivant

French Bee recherche ses futur(e)s hôtesses de l’air et stewards

Free Dom