Dengue à la Réunion : Le nombre de cas augmente légèrement mais reste à un niveau bas

3 min de lecture

Du 14 au 27 novembre, 12 cas de dengue ont été enregistrés, contre 3 cas pour la quinzaine précédente. Le nombre de cas augmente légèrement mais reste à un niveau bas.

La dengue a continué de circuler durant l’hiver, laissant craindre une éventuelle reprise épidémique dans les semaines à venir, avec l’arrivée de l’été et des conditions météorologiques plus favorables au développement des moustiques (chaleurs, pluies).

Afin de sensibiliser davantage l’ensemble des réunionnais, la préfecture et l’ARS La Réunion lancent cette semaine une nouvelle campagne de communication : « Contre la dengue, éliminons l’eau stagnante » et « continuons à nous protéger – ROUV BARO, nous sommes à vos côtés pour vous conseiller ! », tels sont les deux messages clés de cette campagne visant à promouvoir les moyens de protection et à sensibiliser la population à l’accueil des équipes de l’ARS dans leurs cours et jardins pour lutter contre les moustiques.

 

Situation de la dengue au 8 décembre 2022

 (Données Santé Publique France Réunion, ARS)

 

Sur la période, les cas sont répartis dans 8 communes situées principalement dans l’Ouest et le Sud de l’île : Saint-Leu, La Possession, Saint-Paul, Le Tampon, les Avirons, Etang Salé, Saint-Joseph et Saint-Denis.

Après quatre années d’épidémies de dengue avec une circulation intensive du virus, l’année 2022 s’est caractérisée par un nombre plus faible de malades et l’installation d’une situation d’inter-épidémie.

Depuis le 1er Janvier 2022

·    1 175 cas confirmés*
29 800 cas en 2021

·    190 passages aux urgences
 4 124 en 2021
·       61 hospitalisations
 1 140 en 2021
·    2 décès directement liés à la dengue
21 en 2021
après consolidation des données

Données en 2021 à la même période

 

La circulation s’est maintenue à un niveau faible durant l’hiver 2022.

Les actions de lutte anti-vectorielle, associées à l’apparition de phénomènes météorologiques moins favorables au développement des moustiques et la possible d’une immunité acquise de la population dans certains quartiers, ont permis de réduire le nombre de cas.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Accident mortel, hier, sur la route des Tamarins (PODCAST)

Article suivant

Ti Bayoun, la mascotte des Jeux des îles de l’océan Indien (JIOI) de 2023

Free Dom