Départementales à St-Benoit : Herwine Boyer-Pitou ne sera pas candidate

4 min de lecture
1

Ils avaient déjà tout calé, préparé leur projet commun et programmé une conférence de presse afin d’officialiser leur candidature, plus précisément leur binôme aux prochaines élections départementales des 20 et 27 juin. Mais les régionales sont passées par là et, du coup, pour garder leur liberté d’action, ils ont préféré jeter l’éponge aux départementales.

« Ils » ce sont Herwine Boyer-Pitou et Wilfrid Bertile. La première a été 1ère adjointe de Jean-Claude Fruteau à Saint-Benoit, puis maire durant le confinement de 2020, le maire titulaire ayant alors décidé de se retirer pour raisons de santé. Herwine Boyer-Pitou, en tant que première magistrate de la commune en pleine crise Covid, avait fait un passage remarqué à ce poste au sein de la municipalité.

Femme dynamique, âgée de 49 ans, opérant constamment dans le domaine du social, au service des plus démunis, elle a laissé de bons souvenirs à la mairie et même au sein de la population bénédictine. Sollicitée, elle a souhaité se lancer aux départementales avec à ses côtés un Réunionnais qu’elle apprécie énormément, à savoir Wilfrid Bertile, l’ancien député et maire de Saint-Philippe dans les années 80.

Tous deux, après plusieurs rencontres enrichissantes, avaient décidé de constituer un binôme et de se présenter dans le canton 8 de Saint-Benoit. Jusque là tout va bien. Herwine Boyer-Pitou avait clairement dit à Wilfrid Bertile qu’elle apportera son soutien à Olivier Hoarau aux régionales. Quant à Wilfrid Bertile, il n’a jamais caché sa préférence pour Huguette Bello. Entre personnes intelligentes, tous deux se sont compris en dissociant départementales et régionales. Sauf que d’autres interlocuteurs se sont invités dans la discussion et ont souhaité imposer leurs « stratégies politiques ».

N’étant pas du genre à s’asseoir sur ses valeurs et ses principes, Mme Herwine Boyer-Pitou en parfait accord avec celui qui allait être son binôme, s’est retirée.

Elle ne souhaite pas marcher dans les combines politiques. Idem pour Wilfrid Bertile. Tous deux ont donc convenu de renoncer aux élections départementales pour se concentrer sur leur soutien respectif aux régionales conformément au respect de la parole donnée à leur leader. Il y aura d’autres rendez-vous politiques dans les années à venir et nul doute qu’on y retrouvera Herwine Boyer-Pitou. Vous trouverez tous les détails qui ont conduit à cette décision dans l’édito de demain sur freedom.fr. Ce qu’on peut d’ores et déjà vous dire, c’est que c’est assez comique pour ne pas dire pathétique !

Y.M.

([email protected])

 

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Sainte-Marie : Marie-Lyne Soubadou de nouveau candidate aux départementales

Article suivant

Céline Sitouze, élue de l’opposition à Ste-Marie, rejoint Huguette Bello aux régionales

Free Dom