Départementales et régionales : le vrai sondage sera celui des urnes, le 20 juin !

34 min de lecture
52

Un rapport qui n’a rien « d’explosif » mais qui interpelle quand même. Je ne dis pas « explosif » car je n’ai pas envie de galvauder ce mot. Vous aurez compris que pour certains, qui ont des comptes perso à régler en cette période électorale, tout est devenu « explosif ».

Concernant donc ce rapport qui n’a rien « d’explosif » mais qui interpelle malgré tout, il émane de la Chambre régionale des comptes (CRC) et est relatif au Syndicat mixte du parc routier de la Réunion (SMPRR), une structure rattachée à la Région, longtemps présidée par Dominique Fournel qui a, depuis, passé la main à Bachil Valy.

Notons au passage que la CRC est très productive actuellement en terme de rapports sur la Région et ses satellites. Ça me rappelle certains rapports sortis sur le cabinet de Gilbert Annette à la mairie de Saint-Denis juste à la veille des dernières municipales. Mais ne soyons pas mauvaise langue, il s’agit sûrement d’un hasard de calendrier. Les magistrats ne travaillent pas sur commande politique, n’est-ce pas ?

Rien « d’explosif » vous-disais-je si ce n’est quelques rappels à la loi concernant les exercices de 2015 à 2020. Je tiens à préciser qu’il n’a rien « d’explosif » car par les temps qui courent, de par la magie des mots et de la présentation (l’habillage) tout devient « explosif » en fonction de l’objectif visé, selon le bon proverbe « quand on veut tuer son chien, on l’accuse de la rage ».

En disant cela, je fais évidemment référence au rapport de la CRC paru dans un journal local samedi dernier ; Rapport relatif au cabinet de Didier Robert et, plus précisément, au nombre de conseillers techniques (22) de la Région. J’ai bien rit en lisant ce rapport semble-t-il « explosif » qui apparaît comme par l’effet du Saint Esprit en pleine campagne électorale des régionales avec dans le collimateur le président sortant. Vous imaginez bien qu’en d’autres temps, ce rapport serait resté dans les tiroirs. J’ai bien rit parce que je n’ai cessé de dénoncer depuis maintenant 3 ans ce « cabinet pléthorique » qui était connu de toute la Réunion. Et par deux fois, je me suis retrouvé au tribunal, parce que mes écrits gênaient et il fallait coûte que coûte me faire taire. En vain ! Le tribunal m’a toujours donné raison.

A l’époque lorsque je balançais sur la place publique tous les recrutements (les Victoria, Ferrière, Ferrère, Massain, Alamélou, Marouvin, Julie et beaucoup, beaucoup d’autres encore) aux postes de conseillers techniques de la Région parmi lesquels de nombreuses personnes qui bénéficiaient déjà d’une belle retraite (dans l’éducation nationale ou autres corps de métier) ou encore de personnes n’ayant nullement besoin d’un emploi qui plus est rémunéré à plus de 4000 €/mois, lorsque je dénonçais ces » emplois-cadeaux » en faveur des militants plus ou moins actifs, parfois même des emplois fictifs, je me faisais, outre les procès en diffamation pour intimidation intentés contre moi par la Région, traiter de « canidé » par un journal hyper subventionné à coups de millions d’euros d’argent des contribuables par la pyramide inversée.

A l’époque, je me rappelle même avoir écrit que c’était bizarre que les magistrats de la Chambre régionale des comptes ne se bougeaient pas plus que ça ; Bizarre qu’ils ne regardaient que ce qui se passait au cabinet du maire de Saint-Denis ou dans la case de Tatie Nassimah Dindar dans le bas de la Rivière à Saint-Denis en faisant totalement abstraction des recrutements du côté de la Région. Il était pourtant de notoriété publique à ce moment là que ces recrutements interpellaient plus d’un à la Réunion sauf les magistrats de la CRC. C’était un secret de polichinelle, c’était gros comme le nez sur le visage, mais les magistrats de la CRC faisaient « zoreilles cochon dan’ marmite pois ». Idem pour le média qui, à trois semaines du scrutin, a fait la découverte du siècle et, au passage, une affaire d’Etat pour tirer à boulets rouges contre celui là même qui l’a nourri durant ces dernières années.

Force est de constater à présent que la Chambre régionale des comptes, concernant précisément la Région, a décidé de sévir à un mois des élections régionales. Sauf que maintenant, ça fait un peu réchauffé étant donné qu’une bonne partie de ces conseillers techniques visés par le rapport dit « explosif » ne sont aujourd’hui plus en fonction au conseil régional ou dans ses satellites. La Collectivité a également eu le temps de se conformer à la réglementation. Tout simplement ! En clair, toute dénonciation qui intervient exclusivement en cette période électorale n’a qu’un but : affaiblir, salir.

La fille du maire va-t-elle rembourser les sommes indûment perçues ?

Revenons au rapport de la CRC qui vient de sortir et qui concerne le Syndicat mixte du parc routier de la Réunion. Je tiens toutefois à rappeler que, contrairement à certains d’autres médias, freedom.fr n’a aucune vengeance à assouvir, aucune histoire de c… (ça peut aussi vouloir dire cœur) à régler avec aucun des candidats (es). Nous n’avons aucune colère, aucune frustration par rapport à tel ou tel candidat car nous n’avons jamais essayé d’imposer sur une liste ni amant ni maîtresse, ni copain ni copine. Je rappelle aussi qu’à freedom.fr, nous ne confondons pas notre statut de journaliste avec celui de nervis de la plume, de militant politique opportuniste ou de « papillons la lampe » qui, par intérêt mercantile ou par désir de vengeance personnelle pour une histoire de braguette, écrivent pour détruire, pour tenter d’anéantir, pour faire mal …

Donc, à partir de là, tout ce qui pourra paraître « explosif » pour les uns, ne le sera pas forcément pour nous. En cette période politique, tous les coups sont permis. Nous ferons tout pour ne jamais tomber dans ce genre d’exercice malsain et lâche.

Alors que dit ce rapport de la Chambre régionale des comptes sur le Syndicat mixte du parc routier de la Réunion (SMPRR) ? Tout d’abord, il faut savoir que le transfert du parc départemental de l’équipement de l’Etat à la Région a été réalisé en 2011, dans le cadre de la loi du 26 octobre 2009. Fin 2013, la régie a été transformée en un syndicat mixte dénommé « Parc routier de la Réunion » entre la Région et le Département. Le syndicat compte une soixantaine d’agents. L’établissement exerce trois missions : une activité de garage pour 450 véhicules, une activité de travaux et d’entretiens des routes et des opérations d’équipement sur le réseau routier. En 2020, le Service départemental d’incendie et de secours (SDIS) a intégré le syndicat pour assurer l’entretien de ses véhicules.

La CRC observe que « l’équilibre des comptes du syndicat est précaire et risque d’être remis en cause avec la livraison prochaine de la nouvelle route du littoral et la disparition des recettes liées à l’entretien de l’actuelle route du littoral, soit 16% des recettes du syndicat ».

Concernant certaines passations de marchés, la CRC observe que « le formalisme attaché à la passation de ces marchés n’est pas respecté ». Au niveau des finances, la CRC recommande au syndicat de « mieux respecter ses obligations en matière de présentation des comptes pour une information éclairée et précise du comité syndical en présentant des annexes budgétaires exhaustives, fiables et conformes aux instructions budgétaires et comptables ».

Concernant les moyens humains, le coût annuel des charges de personnel est d’environ 3,8 millions d’euros. « La gestion humaine se caractérise par une absence de contrôle automatisé du temps de travail notamment pour les agents des services techniques », note la CRC.

Concernant les frais de déplacement, 238 126 € ont été versés durant les exercices contrôlés. La CRC relève que « le syndicat n’a pas été mesure de produire des ordres de mission ainsi que les justificatifs de repas exigés par la délibération ».

S’agissant du personnel, le syndicat note qu’un CDD avait été recruté en avril 2017 suite à une déclaration de vacance et que ce CDD a été transformé en CDI en décembre 2019 au grade d’adjoint administratif territorial 2ème échelon avec le bénéfice d’un indice majoré à 367. La CRC note que cet emploi était cumulé avec un contrat de travail dans le secteur privé. Suite aux observations de la Chambre, l’agent a démissionné du poste occupé dans le secteur privé. Le syndicat a indiqué effectuer une analyse juridique de la situation avant d’engager une procédure pour obtenir le remboursement des sommes ».

D’après mes informations, il s’agit d’Evelyne Nirlo, fille de Richard Nirlo, maire de Sainte-Marie qui, en effet travaillait en même temps au service RH au SMPRR et dans le privé. Notons également que le SMPRR a promis de régulariser les situations non conformes à la loi montrées du doigt par la CRC. Rien de bien « explosif ». Pas de quoi casser 3 pattes à 1 canard, hormis peut-être un petit coup de pison du père pour faire embaucher la fille. Pratique courante dans toutes les collectivités locales de France et de Navarre que je désapprouve évidemment mais je reste conscient que ce n’est pas ma petite personne qui va changer un système vérolé qui perdure depuis des lustres.

Le bulletin de vote d’Eric Ferrère est-il conforme au code électoral ? Plusieurs nuances de… bleu !

nor

C’est la question que se pose un des électeurs du canton concerné, celui précisément du canton 1 (Etang-Salé/Les Avirons) après avoir vu le bulletin de vote du binôme Eric Ferrère (maire des Avirons) et Louise Symbaye. Lequel binôme a comme remplaçants Mathieu Hoarau (l’adversaire principal de Jean-Claude Lacouture à l’Etang-Salé) et Marie Christelle Remule. L’électeur en question a effectué quelques petites recherches d’ordre juridique. Il se trouve, selon lui, que le bulletin d’Eric Ferrère comporte plusieurs couleurs : bleu clair, bleu marine et noir sur papier blanc. Autrement dit, le bulletin de vote n’est pas « monochrome » comme l’exige le code électoral (Art R.30).

En effet, l’article R.30 du code électoral modifié par le décret n° 2020-1397 du 17 novembre 2020 (Art. 1) stipule, entre autres, que « les bulletins doivent être imprimés en une seule couleur sur papier blanc, d’un grammage de 70 grammes au mètre carré… ». Il est à signaler également que l’Art. R66-2 modifié par décret n°2020-1397 du 17 novembre 2020 précise que « sont nuls et n’entrent pas en compte dans le résultat du dépouillement les bulletins ne répondant pas aux prescriptions légales ou réglementaires édictées pour chaque catégorie d’élections, à l’exception de la prescription relative au grammage, ce dernier pouvant être de 60 à 80 grammes par mètre carré ».

Rappelons qu’une élection municipale d’avril 2018 avait été annulée en Guyane en juin de la même année suite à un recours relatif à la couleur du bulletin de vote d’un des candidats en lice. Le bulletin de vote en question comportant plusieurs nuances de bleu a fait que le juge a vu rouge. Ce dernier avait considéré que l’association des deux couleurs (bleu azur et de bleu indigo) utilisée pour « l’impression bicolore » du bulletin de vote du candidat «  a pu produire un effet visuel singularisant les bulletins de vote en cause par rapport aux bulletins des deux autres listes qui, eux, respectaient les exigences réglementaires définies à l’article R.30 du code électoral ; Que ces bulletins irréguliers qui ont, dans ces conditions, pu exercer une influence sur le vote des électeurs, ont été utilisés dans l’ensemble des bureaux de vote de la commune (…) que l’irrégularité des bulletins de vote résulte d’une manœuvre permettant notamment de distinguer les bulletins de cette liste et de les mettre en valeur ; Que cette irrégularité qui a exercé une influence sur le choix des électeurs au premier tour, a nécessairement eu un impact sur le nombre de voix obtenus par les deux autres listes et, compte tenu de la très faible marge de voix par rapport à la majorité absolue des suffrages exprimés, a permis l’élection » du candidat utilisant le bulletin de vote irrégulier.

A croire que le bulletin de vote de Monsieur Ferrère a échappé à la vigilance du service de propagande de la préfecture. Quelle sera la réaction de l’Etat ? A suivre ! J’en connais au moins un qui doit veiller tout cela comme le chat qui surveille la graisse et qui ne manquera pas d’activer le levier du recours au cas où…

“150 euros la voix” aux élections régionales, qui dit mieux ?

Comme durant toutes les campagnes électorales, celle là ne déroge pas à la bonne vieille tradition. Il y a à boire et à manger. Entre les tentatives d’achat de voix et les « sondages bidons », nous sommes servis. Un habitant d’une commune de l’Ouest m’a raconté pas plus tard qu’avant-hier que des militants d’un candidat aux régionales sont venus le voir en début de semaine et lui ont proposé jusqu’à 150 euros pour son vote : soit 50 euros tout de suite, avant l’élection, puis 100 euros après le scrutin mais à condition d’apporter la preuve de « bon » vote, c’est-à-dire une photo faite du « bon » bulletin dans l’enveloppe ; Photo faite dans l’isoloir.

Pour ne rien vous cacher, j’ai malicieusement conseillé à ce monsieur (un pauvre boug vivant dans les hauts de l’Ouest de l’île) d’accepter le deal, de prendre les 50 €, puis de suivre le mode opératoire dicté, mais une fois la photo faite avec le « bon » bulletin, je lai conseillé de mettre le « bon » bulletin à la poubelle et de glisser celui de son choix dans l’enveloppe, puis de voter en son âme et conscience. Mon message vaut également pour toutes les personnes qui vont recevoir dans les jours qui viennent la visite des candidats (es) ou de leurs staffs. S’ils vous proposent de l’argent ou autres, acceptez (c’est l’argent de vos impôts), mais votez toujours en votre âme et conscience en vous disant qu’il n’y a pas de caméras dans les isoloirs. C’est pas plus compliqué !

J’en arrive maintenant aux « faux sondages » ceux dont je faisais déjà état depuis deux semaines après avoir fleuri sur les réseaux sociaux. J’en ai relevés aussi bien du côté des militants de Didier Robert que celui des militants d’Ericka Bareigts. Parce qu’il s’agit d’une technique bien connue aujourd’hui facilitée par l’utilisation des réseaux sociaux. Auparavant, c’était à grands coups de tracts mensongers voire même parfois injurieux. Il y a quelques décennies de cela, les militants utilisaient les fameuses « broquettes » pour s’attaquer aux camps d’en face. Rien d’alarmant et de bien surprenant. C’est pas « jojo » certes mais de là à remplir une page d’un journal pour jeter l’opprobre uniquement sur un seul candidat, c’est pire qu’un faux sondage.

Venons-en maintenant au « vrai » sondage. Je tiens à rappeler d’emblée, en dépit du respect que j’ai pour le professionnalisme de Philippe Fabing de Sagis, que pour moi, le seul vrai sondage qui vaille, ce sera celui des urnes le 20 juin au soir. Il n’y aura pas de plus vrai sondage que celui-là. Tous les autres, comme le dit d’ailleurs Fabing lui-même, ne sont qu’une photographie à l’instant T. Ni plus, ni moins. En clair, le sondage qui a été réalisé en une semaine/10 jours par Sagis n’est plus d’actualité. C’est comme les actus et la météo. Le temps qu’il a fait hier ne sera sans doute pas celui de demain et ainsi de suite. De même au fil des jours qui passe, une nouvelle en chasse l’autre. L’actualité est constamment changeante. C’est pareil pour l’opinion publique. Après tout, c’est bien connu, seuls les imbéciles ne changent pas d’avis, d’autant que le vote idéologique, par conviction, c’est bien fini depuis longtemps ; D’autant que plus de 70% des jeunes se désintéressent de la chose politique…

Le sondage de ce début de semaine réalisé par Sagis pour Réunion La 1ère/Le JIR et Imaz Press Réunion ne m’a pas éclairé outre mesure sur l’issue du scrutin du 20 juin prochain. Je pense qu’il en est de même pour toutes celles et tous ceux qui s’intéressent de près ou de loin à la politique locale et, plus particulièrement, à ces régionales. Didier Robert est en tête (24% des intentions de vote), suivi d’Ericka Bareigts (23,5%) et d’Huguette Bello (22,5%). Arrivent dans le deuxième groupe Vanessa Miranville (8,5%) ; Patrick Lebreton (8%) et Olivier Hoarau (7%). Jean-Pierre Marchau et Philippe Cadet sont à 2% ; Joseph Rivière du Rassemblement National à 1,5% et Jean-Yves Payet de Lutte Ouvrière et Corinne De Flore à 0,5%. En rappelant que 500 personnes ont été sondées et qu’il existe plus de 600 000 inscrits à la Réunion. En rappelant aussi que sur ces 500 personnes, près de la moitié ne sait pas encore pour qui elle va voter.

Vaccin obligatoire pour aller voyager ; Bientôt le vaccin pour aller pique-niquer dans la forêt ?

J’ai aussi constaté que d’habitude les sondages de Sagis étaient beaucoup plus complets, qu’ils nous donnaient le vote par catégories socio-professionnelles, par tranches d’âges, par régions géographiques (communes etc…) ; D’habitude, Philippe Fabing était beaucoup plus prolixe, plus explicite, mais sur ce sondage là, manifestement, pas grand-chose à dire si ce n’est que, malgré des condamnations récentes par le tribunal correctionnel dans l’affaire de la SEM des Musées régionaux (3 ans d’inéligibilité et 15 mois de prison avec sursis), malgré un bilan très critiqué, malgré une NRL pas terminée, malgré le « TSDR » (Tout Sauf Didier Robert) brandi comme un étendard par la majorité des onze candidats, le président sortant arrive en tête de ce sondage. On peut comprendre que ce résultat ait pu « glacer » au moins deux des trois médias « payeurs » qui ont été quelque peu gênés aux entournures dans la présentation de cette enquête. Avec un peu de mauvaise foi, il y en a même qui ont comparé les 24% d’intentions de vote récoltés par le sortant avec les 40% qu’il avait totalisés à l’issue du premier tour des régionales de décembre 2015. On peut difficilement comparer le résultat d’un sondage réalisé à deux semaines d’un scrutin en 2021 sur un échantillon de 500 personnes parmi lesquelles 46% se disent encore indécises avec le résultat du premier tour d’une élection grandeur nature qui remonte à 2015. J’ai aussi entendu l’argument selon lequel le poids des maires à droite n’a pas fonctionné. Peut-être parce que le « capitaine » ne fait plus trop le poids justement et qu’il aurait fallu un autre meneur. C’était pareil avec Alain Bénard aux régionales de 2004. Je tiens à rappeler aussi que toujours au niveau sondage, on a connu localement quelques « ratés » historiques.

Au vu de ce sondage, la gauche pèserait ainsi plus de 70% des voix à la Réunion ? Permettez-moi d’en douter. En revanche, là où suis entièrement d’accord avec Fabing – et je n’avais pas besoin de payer un sondage pour ça – c’est que « rien n’est joué », le « jeu est complètement ouvert », et que « les jours qui viennent seront décisifs pour tous les candidats en lice ». Je rajouterai que la grande inconnue reste évidemment la mobilisation ou pas des électeurs.

Pour rester dans les régionales, les candidats ne savent plus quoi inventer. Trop comique ! Avez-vous déjà entendu parler de la « Caravanessa » ? C’est la caravane de Vanessa Miranville (Liste Osons le changement) qui va sillonner l’île demain et dimanche pour « vendre » son programme électoral. Le week-end dernier, elle était à vélo du côté de Saint-Gilles. Ne soyez pas surpris de voir, peut-être, dans les jours qui viennent un ou une candidate vous rendre visite dans une charrette bœuf pour vous vendre « l’authenticité » ou « l’identité » réunionnaise !

Je ne vais pas m’étendre sur la gifle que s’est prise le Président de la République lors d’une visite dans la Drôme. Je condamne évidemment toute forme de violence même si je constate que les élus sont de plus en plus à portée de claque. Sans doute parce que les citoyens en ont de plus en plus ras-le-bol d’être tournés en bourriques en raison des promesses jamais tenues. Voilà qui m’amène à la conclusion en vous disant un petit mot sur la Covid. Pas besoin de vous faire un dessin. Le gouvernement (préfecture et ARS y compris) n’a qu’un seul mot d’ordre : « vaccin » ! Vaccin obligatoire pour voyager, bientôt il le deviendra aussi (j’ai presqu’envie de prendre le pari) pour aller au resto, en salle de sport, pique-niquer dans la forêt ou… pour aller pisser dans les toilettes publiques. Vous verrez, j’exagère à peine !

La prochaine fois, je vous parlerai d’une autre élection, celle qui va débuter le 14 octobre prochain à la Chambre des métiers où le poste de Bernard Picardo, l’actuel président, sera remis en jeu après ses deux mandats. A ma connaissance, cinq candidats ont déjà commencé à aiguiser leurs armes. Je vous en dis plus dans le prochain édito.

Y.M.

([email protected])

 

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

52 Commentaires

  1. « La gauche c’est 70 pour cent des voix » votre erreur vient du fait que vous comptabiliser la liste lebreton et miranville dans la gauche alors qu’ils sont de droite

  2. Robert était mal à l’aise hier soir lors du débat TV- robert avait un visage déconfit et Bello la donne à lu son paquet frere! Sauf qu’ericka Bareigts sera Présidente ! Jeune, dynamique et sans casseroles ! Robert et son fem’ aux faux sondage : DEHORS ! Le pep i vé pi d’où, malédiction i suivre à où comme carapatte si tété bèf

      • Et Bello n’était pas déconfite !Hey ben revoyez votre définition. Elle titubait. La pauvre. Franchement pour moi elle serait 4 éme dans ce tour. Et encore. Erika Bareigts oui elle présente bien, très soigné sa tenue, sa posture comme son langage aussi mais c’est une réelle vendeuse de rêves. 1000€ par étudiant et par mois. C’est certes une belle proposition mais cela restera une proposition non réalisable. Vraiment irréalisable. Avec quel budget? Quel budget? 2000 étudiants * 1000 euros * 12 mois=24 millions d’euros. Uniquement sur une base de 2000 étudiants et sur une année uniquement. Cela ne pourra se faire . Elle s’ improvise magicienne iedom ? Dans ce cas qu’ elle nous dise ce qu’ elle supprimera : La formation professionnelle, l’éducation, la continuité territoriale? Totalement ou partiellement ? Oui zot zié Reunionnais. La chat elle néna mais les actes seront moindres voir invisibles. Alors Didier Robert c’est le seul qui tient la route.

    • Ericka bareigt est nulle comme elu” car elle a deja ete au gouvernement et elle etait inaudible , incapable de sefaire entendre elleetait la risée de l ‘assemblee à paris , elle n ‘a jamais rien fait pour les reunionnais , c est une brasseuse d’air ni plus , ni moins qui travaille pour Annette qui tapit dans l ombre , il faut arreter de voter pour ce genre de femmes imbues de leur personne et qui n attendent que le pouvoir pour s’affirmer .Non non , la politique n’est pas genetique il faut du travail et respecter la population dans son ensemble et ses besoins.

  3. Y embauches un peu partout en pleine campagne na poin le droit
    Segael Betty et son mari embaucher chez la region
    Nous militants on a eu quoi après dit nou le mal au honnête
    Tantine la pas besoin

    • Segael Betty Monteville, té march ek thierry robert ( la bataye avec), té marche ek Nassimah Dindar ( la bataye avec), zordi i marche ek madame beaulieu Peyron sery robert , n’a Woir combien temps i tien. Lo mari lé service patrimoine, à elle service culturel, comme elle i dit « la langue la poin lo zo ». Créoles, militants demande la rezion travaille, i distribué en tonne bene chanteur.. I embauch’ lo monsieur – lo Madame direct en couple. Profitez reste 8 zours, après solde là fini

        • Franchement créoles dernière race. Pas solidaires du tout. Pendant ce temps zoreils, zarabs, malgaches, mahorais lé solidaires et i rentrent en poundiak dans les collectivités de l’île. Là zot i ferme zot bouche. Par contre quand créoles i rentr zot lé mal au cul. Ouv zot zié et pas que zot zié. Reveille à zot car zot non fraternité fra de nou la minorité. Triste mais vrai. Nou fé commande à nou par ban na et là une artiste certainement en difficulté i rentre . Si lé vrai ce cozement. I dénigre femme là. Moin la honte d’être créole.

          • Ah dénigrer lol
            Ou le content y fait travail la femme et le mari
            Combien de créole n’a pas d’emploi
            Donc si je te comprends oui aux artistes qui touchent un salaire des prestations de spectacle et non à nos enfants qui cherchent un emploi
            C’est pas une question de solidarité
            Une question il y a pour deux il y’a pour d’autres c’est tout bien du courage

  4. Evelyne Nirlo travaille à la météo (ça même li gagne faire aussi), et robert trouve encore moyen d’embaucher la fille du maire de sainte marie dans un satellite de la region avec des avantages et salaires de ouf-
    créoles rouvre zot cannette , zot sa gaigne Ti poste emploi verts, cdd 6 mois ek robert, mais les postes titularisés a 2500€/3500€/5000€ / 10000€/12000€ sont réservés à ses copains-copains, son fem’ , son famille, sa sœur à la SPL RMR, la fille de ….
    vous réunionnais , vous militants de robert, vous resterez toujours sous son “patte”!
    pensez vous réellement que la fille de Nirlo était dans le besoin ???????????? contrairement à tous ses pauvres, l’estomac vide qui ont besoin de nourrir leur famille.
    votez robert c’est entretenir ce désastre, c’est mener la reunion nout’ Ti pays à la catastrophe et à la révolte populaire. virez le dès le 20 juin et son équipe d’alimentaires.

    • C’est un record a battre, a peine élu le voilà en garde à vue pour la deuxième fois. C’est une honte pour la commune et pour sa famille. Je connais deux de ses frères qui sont respectables et qui n’osent plus sortir dans la rue tellement qu’ils ont honte.
      Ce qui était prévisible est bien arrivé. Nirlo boucané tente de s’émanciper de casse noisettes en déployant son aile de dodo. Les deux vont tomber quand la justice se rendra compte que nous avons comme élus à Sainte Marie des corrompus qui gèrent nos impôts et un autre inscrit sur la liste du RN.
      De plus, il magouille avec Didix pour placer sa fille sur un emploi fictif alors que cette dernière est employée au service de la météo, Il faut que la justice fasse son travail et condamne sévèrement ce genre de pratique quand on connaît que des milliers de réunionnais sont sans emploi,

  5. Moi j’ai bien aimé les prises de parole de Philippe Cadet ,franc parler et dire la verité ,c’est le seul dommage que beaucoup la pas encore compris ,sur le plateau n’avait que des truands au moinn 80%
    Les gens honnetes il y avait pas beaucoup…
    J’ai aimé surtout quand il parlait des 15 ou 18000eu gagné sur le dos des creoles ,ca c’est la veritée
    Moi je voterai Philippe Cadet
    Quand j’entend O horeau Bello Erika ou Robert ….toujours les memes refrains ma fé ceci …ma fé cela ,avant la pu faire ,et demain y fera
    Un band de rat…qui cherche qu’a voler ,en plus sur la tete creole

  6. Le vrai sondage se fait dans la rue, en écoutant les uns et les autres. Ce que je retiens c’est que les gens ne supportent plus les voleurs, les magouilleurs et menteurs. La seule candidate qui incarne les valeurs d’intégrité, d’honnêteté, de combattante, de justice … c’est madame Huguette BELLO. Je pense très sincèrement, en écoutant la population, que c’est elle qui sera la future présidente de Région.

    • Effectivement Priska. J’ai moi même fait ce constat. Aussi bien au chaudron, qu’au camélias etc etc… Madame BELLO est tres largement sollicités par les électeurs. Le comble pour la Maire de Saint Denis qui verrais dans ce cas de figure voir son électorat basculé pour madame BELLO. J’en fait parti moi même. La Région a besoin d’une femme d’expérience.
      Saint Denis #EnModeBELLO

    • Bello sait voler légalement,
      – elle fait voter 15000€ /an pour acheter ses belles robes ça s’appelle intégrité pour elle
      Elle fait voter 150000€ pour embaucher ses militants pour pour faire sa campagne électorale ça s’appelle honnêteté pour elle.
      Ne racontez pas des histoires , elle sait comment faire pour contourner la loi.
      En plus elle était très agressive à la télé. Nous ne sommes pas ses élèves ni ses esclaves.
      MADAME DESBASSAYNS Lé MORT IL Y A LONGTEMPS..
      ELECTEURS DE GAUCHE OUVRENT ZOT YEUX

    • Dans la rue, Bello est tres mise en avant! Et cela est tout à fait normal ! Elle est pleinement légitime !
      #noutoutBello

  7. Encore une fois tortue voi pa son ke on pourrais auss parler de l’embauche du fils lagourgue au département au service des sports qui depuis quelques temps c’est convertis à l’islam.
    On pourrais aussi parler d’Emmanuel V qui cumul un poste d’attacher parlementaire et un poste de cabinet à la région.
    On pourrais aussi parler des marchés obscure de R lagourgue avec la solhia sem du conseil départemental brefs quand on monte au cocotiers vous connaissez la suite.
    Bien à vous

    • Lagourgue casse noisettes est le roi de la magouille zot la oublié les dégâts qu’il a causé à la caisse d’épargne et quand le juge la demande à li quoça li en pense li la dit qu’il ne savait pas compter et bande nirlo, remi lagourgue, virin … la bien en profité.

  8. Bello sait voler légalement,
    – elle fait voter 15000€ /an pour acheter ses belles robes ça s’appelle intégrité pour elle
    Elle fait voter 150000€ pour embaucher ses militants pour pour faire sa campagne électorale ça s’appelle honnêteté pour elle.
    Ne racontez pas des histoires , elle sait comment faire pour contourner la loi.
    En plus elle était très agressive à la télé. Nous ne sommes pas ses élèves ni ses esclaves.
    MADAME DESBASSAYNS Lé MORT IL Y A LONGTEMPS..
    ELECTEURS DE GAUCHE OUVRENT ZOT YEUX

  9. Olivier, out rézonnement i fait penser que ou néna un niveau CPPN: lé pa vré ? Si vraiment madame Bello a pu faire voter par son conseil (il y a aussi des élus de l’opposition) municipal cette somme pour sa garde-robe, vous devriez courir en 4ème vitesse chez le procureur pour déposer plainte. A moins que vous ne savez ni lire ni écrire et encore moins réfléchir. Alors fais-toi “petit” ça t’évitera de dire trop d’ idioties.
    Tu fais pitié gars.

    • Mange meme zot vomi…ds 4ans dit les voleurs ,si out camarade na 1 niveau CPPN a ou na 1 niveau cm2 spècial,Bello = menteuse dénigreuse tout ca vien de l’ecole PCR,allez prend zot retraite laisse la place pour 1 nouveau

  10. Pour un foi montrouge dit pas que n’importe quoi. Ces koi ce zafèr braguette. Ces AF????? Candidate au député e ??? Parce quel t di quel serai la mé li lé pa la.
    Et lé vré aussi que personne i parlenpa le rapport sin dni alors ke li lé pire encore…

  11. Tous ceux qui sont épinglés par la CRC dans le cadre des emplois fictifs de la Région ont été obligés par Didier Robert d’aller faire un stage chez Lagourgue casse noisettes et Nirlo bois sans soif à la Mairie de Sainte Marie pour devenir des spécialistes de la voyoucratie et d’escroquerie dans la malversation. Il y a :
    – Fabrice Marouvin, qui a été conseiller technique jusqu’en février 2019. Il a été ancien membre de cabinet du maire de Sainte-Marie,
    – Yves Ferrières, ancien adjoint à Sainte-Marie, vice-président de la Cinor,
    – Corine Beaulieu épouse de Didier Robert qui a fait un stage éclair Chez Casse Noisettes à Sainte Marie,
    – Gaëtan Adam, engagé en politique à Sainte-Marie, avec le micro parti Agir, élu vice-président du CCAS et qui occupe le poste de conseiller technique en charge des médias et réseaux sociaux,
    – Ravy Vellayoudom, porté inconnu des services par le directeur de cabinet pendant dix mois, a des “fonctions imprécises”. Son passé politique : conseiller municipal à Sainte-Marie et candidat aux législatives en 2017 à l’issue desquelles il a été déclaré inéligible. Il semblerait que c’est lui qui a acheté pour 80000 euros de chaussures par l’entremise d’une fausse facture de la boutique de la femme de Lagourgue casse noisettes.
    Elle n’est pas belle la vie pour certains sous le règne du pharaon Didix de la pyramide inversée.

  12. On pourrait parler de Michel Fontaine qui ne fait absolument rien sur le terrain Saint Pierrois. Le jeune marié est toujours en lune de miel. A certains il invite à voter Bello et à d’autres à voter Bareigts. Depuis un an, en dessous il a fait vraiment Bareigts . La preuve la permanence de la candidate est sur Bois d’Olive.
    Moralité : Il n’y a pas de fumée sans feu.
    Dis Paris coupe à lu.

  13. Bello est déjà hors-jeu. Mamie Huguette va guette guette guette. Elle restera à la Mairie de St Paul. Le quatuor : Didier, Erika ,/ Vanessa. Olivier . Didier en tête.
    Huguette : 4 ème.
    Cadet pas mauvais mais trop virulent. Payet un vrai révolutionnaire et De Flore à la ramasse totalement.
    Olivier Hoarau largue la gauche. Plus à gagner avec la droite. Ou lé beau, jeune, pas bête. A tout place mi ferai ça. Les autres mégères va enterrent à ou politiquement. Mi vote Didier Robert car mi conné sak nou peu perdre mais mi conné pas sak nou pe gagner.

  14. depuis plus d’un mois le relationnel entre la collectivité et un média a foiré
    posons nous des questions
    aujourd’hui il y a un acharnement sur une personne c’est ça les média
    je pense que la presse doit rester neutre et ne pas prendre position laissons les électeurs faire leur devoir

  15. depuis plus d’un mois le relationnel entre la collectivité et un média a foiré
    posons nous des questions
    aujourd’hui il y a un acharnement sur une personne c’est ça les média
    je pense que la presse doit rester neutre et ne pas prendre position laissons les électeurs faire leur devoir

    • Didier Robert un jour. DIDIER ROBERT TOUJOURS. Ah bon dis Erika allez déjà occupe dionysiens. Un quartier gaign pas occuper . Passe Chaudron et la Trinité. La détresse. Saint Denis la gagné le Label ville sale où il ne fait pas bon vivre par ses habitants. Ôté on dirait que nou c des oubliés de la société. Un quartier gaign pas géré, va occuper 24 communes ! Allez jouez ti bois dont! Erika ek son causé menteur va détruire la Réunion.

    • La y parle pas de Maire la, y parle de la Présidence la Région. choses différentes. Ericka Présidente de Région? Saint Denis nous lé pas couyon nous, passe 1 fois pas 2…
      #NouToutBELLO
      #SinDniEnModeBELLO

  16. bene z’artiste la faim Didix, embauch toute siouplait- en couple solement comme Segael – mi rire Seigneur, mi rire mi gaigne pi ek la rezion la- fo changement le 27 juin –

  17. je suis un artiste habitant le sud de l’île, j’aimerai aussi un poste monsieur robert pour mon épouse et moi même car nous avons des soucis, des dettes. on ne peut plus faire de spectacle depuis plus d’un an. comme Segael, je réclame un poste au service culturel. sinon mon gros coeur sera posé sur elle et son mari.
    PS: je suis prêt aussi monsieur robert à effectuer des vidéos de soutien pour vous sur les réseaux sociaux
    je laisse mes coordonnées à Freedom au cas où

  18. Je crois que certaines personnes (élues) ne dorment pas trop bien en ce moment…les temps vont changer…dans peu de temps !

    • Tic tok mon petit doigt me dit que le 19 i sa arrive un bel z’affaire…….. ticatac ticatac…. Les antidépresseurs seront dévalisés dans les pharmacies…..

  19. Sondage là lé vrai do moune lé pi d’accord avec Didix, 24 % des voix c’est le plein de voix de la droite

    alors comment zot i râle ça

    Bello lé pli devant et pi LEBRETON lé pas mal non plus

  20. Didier robert brasse l’air, d’ailleurs les cartons sont déjà en train de partir depuis 15 jours. FBI dans la place ! Life is dangerous Man – CDD terminé / BAREIGHT présidente

    • La preuve qu il ne faut pas élire cette Erika. Attention FBI. Les renseignements généraux aussi lé dans la place. Attention ou fé prend à ou. Bientôt ou sera FBI porté disparu. Ou pari!! Les partis i conné déjà qui la diffusé les informations. Le 28 dis ban na nou arrive. Nou arrive. Hein hein.
      Le PS est devenu l’ami de Thillier. Donc le PS s’acharne sur Huguette et Didier. Moralité : Macron donne les instructions depuis Paris pour faire gagner Erika, Cadjee obligé d’écouter. Thillier a des contacts en internes pyramide. Erika a le soutien de Macron. Donc Thillier descend Didier et Huguette con complicidad del PS. Mais Huguette et Didier ne se laisseront pas faire. On criera Abdull! Et fais attention à ou. Pangar si ça languette à ou. Montrouge réveille toi. Le naufrage de l’Erika ce sera avec toi.

  21. Éricka / Huguette/ hoarau/ MIRANVILLE i marchent ensemble et ils ont raison. bravo tous au second tour ensemble main dans la main pou bat’ le sortant déhors. Nou veut la jeunesse Freedom , do moune lè frais, la fougue, i gaigne fé terrain, rencontre les gens, nou vé pi le sortant en haut de sa pyramide ek son 136 voyages pou son femme. fé péter le 20,au soir, la droite de fontaine, le centre de nassimah , l’UDI, le PCR main dans la main pou bat lo gaspilleur déhors. reste 6 jours la planete, reste 6 jours apres champagne MOET & chandon impériale i sa peter, exploser.

  22. Douala attention out doigt là. Fais pas la boue avant la pluie. Bouteilles Champagne là Capab rest au frais . Depuis kan la droite i vote communiste! Allez marcher dont. Rienk zalimentaires de Fontaine pou fé zaffaires comme ca. Avec le communisme, la Réunion va recule 50 ans. Toutes band péis de la planète i vé eradik communisme là. Ah zot réunioné grand coyons i vé remettre en place. Bientôt c’est Huguette nou mette maire de St Pierre. Encore la lutte des classes

  23. Didier Robert la pas délaisse tampon, en tant que maire pou vien la region, en +, avec son équipe d’alimentaires de tamponnais et de bras cassés????? aucun argument de robert et de son équipe ne tient la route à part le MENSONGE. OUT le 27 juin

  24. tellement le peu la peur Ericka Bareigts, la pirate son Facebook – la pi lo nez ses ennemis????? c’est elle qui sera Présidente de region le 27 juin veille ta woir

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Profitez-en, c’est la période des soldes politiques !

Article suivant

« Quand ou bat’ do bèr, ou fini par lèche out doigt ! »

Free Dom