Départementales et régionales : les réactions des candidats

13 min de lecture
4

Réaction du binôme Yvonne Bandama Atiama/ Sylvain Hoareau Candidats ( Canton 22)

“Nous remercions vivement les 3596 électeurs qui nous ont fait confiance lors de ces élections départementales 2021 du canton 22. Ces élections se sont passées dans un contexte difficile qui a favorisé l’abstention. 37% de participation signifient une crise de confiance grave des citoyens. Avec à peine plus de 25% des inscrits il n’y aura pas de second tour.  Nous le regrettons et nous nous inscrivons dans le long terme pour les prochaines échéances, Yvonne Bandama Atiama, Sylvain Hoareau Candidats sur le canton 22”.

Réaction du binôme Nassimah Dindar/Jean-François Hoareau (Canton 10/ St-Denis 2)

“Au terme de ce premier tour, nous arrivons nettement en avance sur nos six concurrents. De ce fait, nous sommes confiants pour ce second tour et nous demandons aux abstentionnistes du premier tour de bien vouloir se prononcer à l’occasion du scrutin du dimanche 27 juin.

Notre pensée et nos remerciements vont en premier lieu vers les électeurs qui nous ont accordé leur confiance. Qu’ils sachent que nous ferons le maximum pour honorer cette confiance et que nous travaillerons pour toute la population réunionnaise avec sérieux et constance si nous sommes élus à l’occasion de ce second tour.

Notre reconnaissance s’adresse ensuite aux militants qui nous ont accompagné et soutenu tout au long de la campagne et dont l’aide a été précieuse. Nous adressons nos félicitations aux collègues qui ont été élus dès le premier tour.

Nous sollicitons cette grande majorité d’abstentionnistes qui saura faire la différence le 27 juin et permettra la mise en place d’une majorité claire afin que les politiques mises en œuvre démarrent sans tarder et que la population retrouve le chemin de l’espoir et d’un mieux être”.

Réaction du binôme Cyrille Melchior/Adèle Odon (canton 17/St-Paul 1)

“Je remercie chaleureusement les électrices et les électeurs du canton 17 qui se sont rendus aux urnes, en particulier celles et ceux qui nous ont accordé leur confiance et leur vote. Avec plus de 60% des suffrages exprimés en notre faveur, nous sommes arrivés largement en tête dès ce premier tour. La dynamique de la victoire est de notre côté.

Compte tenu du faible taux de participation lié sans doute au contexte sanitaire défavorable, un second tour aura lieu ; ce sera l’occasion pour nous de confirmer et amplifier notre belle victoire du premier tour. Je remercie également nos nombreux militantes et militants qui sont mobilisés depuis de longs mois. Ils se sont investis sans compter leurs efforts à mes côtés, aux côtés d’Adèle Odon, et de nos suppléants Yannick Souprayen-Cavéry et Minammeï Daly-Éraya dont l’engagement a été extraordinaire. Je remercie aussi toutes les familles qui nous ont ouvert leurs portes et pris le temps de nous écouter et d’échanger avec nous, et qui partagent notre projet.

J’appelle l’ensemble de nos concitoyens à se mobiliser pour participer avec nous à la mise en place de notre projet pour les personnes vulnérables, l’enfance en difficulté, les personnes âgées et les personnes porteuses de handicap, sans oublier les travaux et aménagements qui doivent se poursuivre sur notre canton et sur l’ensemble du Département. Il en est de même pour le soutien au monde agricole que nous devons poursuivre pour le renforcement de la sécurité alimentaire de notre île. Avec cœur, avec force, nout tout avek alon plus loin ! Pour une belle victoire au second tour”. restons mobilisés.

Réaction de Jean-Yves Payet, Porte parole Lutte Ouvrière et tête de la liste « Lutte ouvrière – Faire entendre le camp des travailleurs »

“Je remercie les électeurs qui se sont déplacés et ont utilisé le bulletin de vote Lutte ouvrière pour que le camp des travailleurs se fasse entendre dans cette élection. La situation du monde du travail va empirer pour la bonne raison que le quoi qu’il en coûte de Macron, autrement dit les cadeaux au patronat, Macron et le personnel politique au service de la bourgeoisie vont nous le faire payer. Ils vont rogner sur tout : les salaires, les retraites les indemnités de chômage et les services publics. Je dis aux travailleurs qu’ils doivent se préparer.

Travailleurs du public et du privé, syndiqués ou pas, militants ou pas, ensemble organisons-nous pour participer activement à la défense de nos intérêts collectifs. Il faut nous préparer à résister au chantage du patronat et du gouvernement qui se sentiront plus forts pour tenter de nous imposer des sacrifices.

– Nous ne devons pas oublier que pendant la crise sanitaire les milliardaires se sont enrichis de plus de 60 % quand les premiers de corvée allaient au travail sans masque, sans blouse, la peur au ventre et que le salaire d’autres travailleurs était amputé chaque mois de plusieurs centaines d’euros.

– N’oublions pas que ce ne sont pas les actionnaires qui ont soigné les malades, enseigné les enfants avec dévouement, fait rouler les bus, tenu la caisse des supermarchés ou tenté de protéger les gramounes dans les ephad.

Pour faire leur fric les banquiers et les actionnaires ont besoin de nous. Mais nous nous n’avons pas besoin d’eux. Ils sont nuisibles, ils appauvrissent la société,  en toute légalité. Car oui c’est légal de toucher des subventions, c’est légal de licencier, c’est légal de réduire les indemnités de chômage, c’est légal de voler dans toutes les caisses sociales pour engraisser les comptes de la bourgeoisie.

Alors, nous travailleurs, devons nous préparer avec la perspective de les renverser, nous ne pourrons pas faire autrement si nous ne voulons pas reculer jusqu’au bord du précipice. Nous faisons tout fonctionner dans la société nous devons la diriger pour satisfaire les besoins essentiels des classes laborieuses et en définitive de toute la société”.

Réaction des candidats Mourad Amadi et Thérèse Sarda-Pandion

Nous remercions les 714 électeurs du canton 21 pour leur confiance dans cette élection départementale qui n’a pas favorisé la mobilisation. La désorganisation volontaire des bureaux sur Saint Pierre a favorisé la fraude massive. Les pressions jusque dans la journée qu’au moment du dépouillement ont entaché gravement la sincérité de l’expression democratique de ce scrutin. pour le second tour : les électeurs sont libres de leur choix et de décider s’ils veulent sanctionner ces méthodes . Mourad AMADI et Thérèse SARDA-PANDION, Candidats aux départementales du Canton 21.

Réactions du binôme Christiane  Bafinal et Jean-Marc Dijoux

Nous remercions les 1241 électeurs du canton 20 pour leur confiance dans cette élection départementale qui n’a pas favorisé la mobilisation. La désorganisation volontaire des bureaux sur Saint Pierre a favorisé la fraude massive. Les pressions jusque dans la journée qu’au moment du dépouillement ont entaché gravement la sincérité de l’expression democratique de ce scrutin. pour le second tour : les électeurs sont libres de leur choix et de décider s’ils veulent sanctionner ces méthodes . BAFINAL Christiane et DIJOUX Jean-Marc, Candidats aux départementales du Canton 20.

Réaction de Jean-Pierre Marchau, pour Naturellement Écologistes

Nous adressons un grand merci à toutes celles et ceux qui nous ont apporté leurs soutiens et leurs votes.  Ce scrutin du premier tour est marqué par un taux record d’abstention, à peine trois électeurs sur dix se sont déplacés. Ce déficit démocratique a comme conséquence que le Président sortant et les cinq maires candidats monopolisent à eux seuls la grande majorité des suffrages des électeurs. C’est le deuxième enseignement de ce scrutin, les maires gardent un immense pouvoir sur leurs administrés.

Le résultat de notre liste est décevant, notamment au regard des enjeux de la crise climatique qui commence à faire sentir ses effets sur notre île, enjeux que nous seuls avons portés dans le débat public.

Seuls, nous avons proposé de construire un programme de transition écologique dans le cadre d’une Convention Climat régionale en mettant au centre des débats, la
question de la souveraineté énergétique, de la transition agricole, de l’autonomie alimentaire et des nouvelles mobilités. Seuls, nous avons proposé des alternatives à
l’importation de charbon et de biomasse, seuls, nous chiffré notre programme en termes de créations d’emplois par secteurs et d’émissions de CO2 évitées grâce aux
mesures préconisées.

Nous entrons dans une décennie cruciale, si nous n’anticipons pas et ne changeons pas de cap, il nous faudra subir les effets du changement climatique qui frapperont d’abord les plus pauvres.

Nous espérons que la future majorité régionale en prendra conscience. En ce qui nous concerne, nous allons continuer à rassembler et mobiliser les énergies citoyennes sur la voie du changement écologique et moral. Cela prendra le temps qu’il faudra mais nous en sommes convaincus, La Réunion un jour produira ses énergies, nourrira sa population et les déplacements s’y feront sans émissions de CO2. Demain est un autre jour.

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

4 Commentaires

  1. Scène incroyable à saint André hier soir ou plutôt ce matin le maire et ces adjoints étant tous absents les résultats ont été proclamé par un assesseur de Mr Virapoullé ! Quel honte pour Mr bédier

  2. Entre l’honnêteté, la sagesse et la probité, et les malversations du sortant, madame Belle remportera cette élection haut la main, les réunionnais en ont ras le bol de ce condamné en première instance entouré des dinosaures ventrus et des repris de justice tels que Lagourgue casse noisettes, nirlo Boucané, lacouture, Rivière condamné… Lundi matin 28 juin, on vous donne rendez-vous devant la pyramide inversée pour venir constater de visu tous ces employés fictifs recrutés par Didix qui vont venir chercher un bureau pour s’installer. Peut être segaël, recrutée récemment chantera un requiem pour Didix.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Couacs à la Rivière St-Louis : des bureaux de vote n’ont pas d’assesseurs

Article suivant

Plus de 650 000 électeurs étaient appelés aux urnes ce dimanche

Free Dom