Départementales : Jovanny Govindin/Marinette Atchicanon à St-André, Windy Biclaire/Thibaut Gosselin à St-Paul…

8 min de lecture

C’était aujourd’hui, mercredi 5 mai 2021, la date limite de dépôt de candidatures pour les prochaines élections départementales qui auront lieu les 20 et 27 juin. La Réunion compte 25 cantons au total. Dans chaque canton, au soir du 20 ou 27 juin, un binôme sera élu. Soit un total de 50 élus pour les 25 cantons à l’issue du deuxième tour le 27 juin prochain. Ce sont ensuite les 50 conseillers départementaux (25 hommes et 25 femmes) qui éliront le président (ou la présidente) du Département. Un poste occupé depuis le 18 décembre 2017 par Cyrille Melchior.

En attendant de connaître le nombre de candidats qui postuleront au Département, nous continuons à vous présenter celles et ceux qui ont tenu récemment une conférence de presse ou qui nous ont envoyés, via un communiqué, leur programme. C’est le cas de Jovanny Govindin qui a tenu une conférence de presse mercredi matin à Cambuston. Il aura pour binôme Marinette Atchicanon (notre photo de Une).

Leurs suppléants sont Suzette Andichy et Nicolas Sanassay. Ils sont candidats dans le canton 4 à Saint-André (Sainte-Suzanne et Cambuston).

Voici  leur programme : Le Programme

Le binôme Farid Mangrolia/Linda Poudroux dans le canton 10 de Saint-Denis

“Nous sommes Tous Dionysiens “, déclare d’emblée Farid Mangrolia. Qui poursuit : “c’est bien avec une équipe jeune et soudée, que nous nous présentons sur le canton 10 (Centre-Ville, Bas de La Rivière, La Montagne, Grande Chaloupe) aux prochaines élections Départementales. Issus des différents quartiers de ce canton, nous avons choisi de nous unir afin de défendre des valeurs fondamentales, bien plus que les clivages traditionnels. Nous nous engageons pour ceux qui n’osent plus, qui ne croient plus à la politique et qui ont besoin de renouveau, avec de nouvelles ambitions”.

Voici une présentation du binôme et de leurs suppléants :

– Farid Mangrolia (Ex LREM) : Petit commerçant, né au Centre-Ville de Saint-Denis, là où il a grandi, marié et papa de trois garçons, vient en aide aux très petites entreprises de La Réunion.  Dirigeant d’un club de Futsal, libre et déterminé à porter la voix de ceux qui ne se retrouvent plus dans cette politique et qui ont besoin de renouvellement. Dans cette démarche, vous demande de lui faire confiance pour Agir avec bon sens.

– Linda Poudroux (Ex Gilets Jaunes) : Défenseur contre les injustices, militante engagée contre la corruption, elle n’a pas oublié d’où elle vient, elle souhaite juste apporter sa pierre à l’édifice autrement. Femme de conviction de 39 ans, originaire de la Montagne, elle a toujours été volontaire pour sa ville, en s’impliquant bénévolement dans des actions pour les personnes âgées, les sans-abris, les sportifs, et les familles en situation de précarité.

– Lino Rasolonirina (Sans étiquette): Fondateur du Lino Comedy, 42 ans comédien, célibataire sans enfant. Il a vécu 20 ans au chaudron à Saint-Denis, et il a à son actif plus de 20 années carrières dans le Téat La Kour. « Pourquoi je suis suppléant pour les départementales ? Je suis porteur de handicap et je viens d’un quartier populaire et avec mon expérience auprès de toutes les couches de la population il était temps pour moi de m’engager »

–  Béatrice Léard (Sans étiquette): Mère au foyer de 43 ans avec 4 enfants.

Habitante du quartier Bas de la rivière  jusqu’à ses 20 ans, puis du Quartier Petite Île jusqu’aujourd’hui, connaît les difficultés que peuvent rencontrer les mères de famille. Elle a décidé de rejoindre le binôme MANGROLIA / POUDROUX pour la transformation du canton. « Je crois en leurs engagements, et en leurs capacités de pouvoir répondre aux attentes de la population. Je souhaite sincèrement qu’ensemble, nous puissions effectuer ce changement de cap que la population attend depuis si longtemps ».

Le binôme Windy Biclaire et Thibaut Gosselin dans le 3e canton de Saint-Paul

Ce qui correspond au 19ème canton de La Réunion. Windy Biclaire et Thibaut Gosselin auront comme suppléants

Yasmine Louisin et Frank Presotto.

Candidats et suppléants sans étiquette, et fortement impliqués dans le tissu économique et social de La Réunion au travers de leur engagement dans diverses associations, ils veulent proposer une vision nouvelle pour leur île, faite de proximité, d’aide aux personnes les plus fragiles et de prise en compte réelle des problématiques du canton.

Ayant “fait le constat d’un certain nombre de vides dans l’action du Département”, le binôme souhaite “la mise en place de mesures très précises et très concrètes (leurs maîtres mots) telles l’installation de la « Caravane des droits », existante en Métropole mais non lancée à la Réunion, la sécurisation de nombreux tronçons de routes départementales, la création d’une École de pompiers sur l’île, celle de jardins partagés, l’achat de tablettes pour les collégiens pour l’utilisation de Pronote, et de nombreuses autres idées pour la sauvegarde du patrimoine réunionnais, pour les agriculteurs, les entrepreneurs, l’emploi, … à découvrir dans leur programme”.

“Porteurs d’un message d’espoir et de changement”, ils font de leur engagement unique (« un élu, un mandat » pour pouvoir se consacrer entièrement aux électeurs leur ayant fait confiance … ou pas) leur principale promesse à fin de réconcilier, enfin, les citoyens et leurs élus, et redonner à tous l’envie de s’exprimer dans les urnes”.

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

CREA, le mouvement de Vanessa Miranville présente “une équipe” pour les départementales 

Article suivant

Patrick Lebreton, candidat aux régionales, présente ses soutiens sudistes et ” les enjeux” de cette micro-région

Free Dom