Départementales : le binôme Eric Fruteau-Line Rose Anandin dans le canton St-André 2

6 min de lecture
15

Eric Fruteau, l’ancien maire communiste de Saint-André (2008-2014), sera candidat en juin prochain aux élections départementales dans le canton 2 de Saint-André. Sa binôme sera Line Rose Anandin. Eric Fruteau qui sera également colistier de Patrick Lebreton aux régionales a tenu une conférence de presse ce mercredi 14 avril 2021 pour présenter sa liste (binôme et suppléants) aux départementales.

Cette candidature, déjà annoncée, s’inscrit dans la continuité de son engagement politique personnel relayé par “Demain la Réunion” le mouvement qu’il a créé. DLR est présidé par son ami de toujours Michel Picot, qui fut l’un de ses adjoints à la mairie durant son mandat de 2008 à 2014.

Eric Fruteau a réaffirmé “sa disponibilité et sa volonté sans faille de contribuer avec détermination au développement de son canton qui représente 66% de la population de la commune de Saint André”. Selon lui, “pour la Réunion mais plus spécialement pour cette population de Saint André, parmi les plus démunies du département, les élections prochaines sont décisives. Il s’agit d’avoir la capacité à sortir de l’immobilisme ambiant en proposant un projet progressiste et solidaire, un projet bienveillant et de réelle proximité avec les concitoyens”.

Eric Fruteau met à son actif durant sa présence au Conseil Général de 2014 à 2015 les réalisations suivantes :

  • Le collège Morin
  • Le lancement de la Caserne des pompiers
  • L’émergence du commissariat de police
  • L’amélioration du réseau routier départemental
  • La construction de la Station d’épuration ou encore celle du forage de Sarabé.
  • Les interventions dans tous les domaines à compétences obligatoires du conseil départemental (la petite enfance, les aides sociales,…) et dans l’aide volontariste à la ville.

“Le département à travers toutes ses compétences et ses actions doit se concevoir comme un bouclier social, ce que n’a pas su réaliser la droite locale incapable de proposer un projet durable en ce sens pour la Réunion”, a-t-il déclaré.

“L’Est ne peut pas, ne doit plus continuer à n’être qu’un prétexte électoral”

Pour aller à la rencontre des électeurs du canton de Saint André-2, Eric Fruteau s’adjoint la disponibilité et la compétence de Lyne-Rose Anandin. Diplômée d’un MASTER 2 en ingénierie et management de la santé et exerce les fonctions de cadre du secteur Sanitaire et Médico- Social. Elle s’engage dès les débuts de sa carrière professionnelle au sein des instances représentatives du personnel pour défendre les droits des salariés.

Particulièrement impliquée dans l’amélioration du parcours de soins de la personne âgée, elle a su être force de propositions dans l’évolution du système de soins dans l’EST. En effet, elle n’a eu de cesse, en tant que cadre de santé chargée de la coordination paramédicale de la filière gériatrique, de faire intégrer la dimension médico psycho-sociale dans la prise en charge de la personnes âgées. Madame Lyne-Rose Anandin est également une adhérente active dans le milieu associatif. Militante fidèle aux côtés de Eric Fruteau depuis 2008, elle a été co-listière de la liste conduite par lui lors des élections municipales de 2020.

Si elle est élue conseillère départementale, elle compte poursuivre aux côtés de Eric Fruteau son engagement, son implication pour co-construire “un projet social pragmatique, humain et défendre avec motivation et détermination le canton 2 de Saint André”. Les suppléants seront  : Robert Nativel qui fut vice-président du Conseil départemental et ex conseiller général du 3ème canton entre 2008 et 2015 et conseiller municipal à la mairie de Saint André de 2008 à 2014;

Colette Aquilimeba, qui était adjointe aux affaires scolaires à la mairie de Saint André de 2008 à 2014 “Nous lé la mème et pou longtemps !”, a conclu Eric Fruteau qui, rappelons-le ne s’était plus représenté au second tour des municipales de Saint-André en juin 2020 alors que son score lui permettait de se maintenir. “C’était un choix pour le changement”, a-t-il précisé.

 

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

15 Commentaires

  1. C’est bizarre que le maire Joé Bedier soit absent à cette conférence de presse, il n’avait pas un élu de la majorité femme pour être le binôme d’Eric Fruteau ?

  2. Saint andreens les yeux le boucher si y vote pou ca
    Quand li t maire li la pas reçoit pas de moun la dis li le pas pôle emploi, li le pas la caf zot yeux le boucher ou quoi la faim l indemnité même

  3. College morin l’est pas ou .gymnase colege bedier avec mal facon mur escalade non conforme oui ca oui et parlons de l’association amis (handicapé a l’oasis )que ou la coupe subvention municipal et subvention cirest en tant que président en faite ou l’a detruit beaucoup que ou la fait sur la meme strategie de votre grand copain bedier si nous saint andreens depuis que bedier l’est maire et ou conseiller départemental maintenant la nous l’est mal barre nous l’est pris avec la dingue et le covid

    • Alon pilou. Ne repète pas bêtement ce qu’on te dit. Qui était le conseiller général à l’époque concernant le collège Bédier? Est ce Mr Fruteau est un maçon? C’est l’entreprise qui a mal fait son travail. Il faut pas mélanger vie associative et la politique. Combien d’associations ont été oubliées de 2014 à 2020? Alors renseignes-toi bien avant dire des ladi lafé.

  4. Bien sûr la mairie les pas pole emploi. Ah zot i veut rien gain travail gratteur. Fait comme bon peu reunionnais travail l ecole fait etude passe concours.

  5. Un vrai conseiller général pour saint André né n’a va critiques à li mais quand li l.etait conseiller général li la fait avence saint André

  6. Je présente ma femme aux municipales de 2014, ça ne passe pas, je disparais et elle n’assiste à aucun conseil municipal !!! et il revient et parle de sa disponibilité et de sa volonté sans faille ?

    • ou la pas oublié alors! c’est bon alor créole i voit enkor clair! mi désespère pas!donne pas zot vote n’importe comment à n’import qui! croit pi tout sa la ! mais c’est vrai voté pour qui? difficil. Un peu revenant i revien la faim comm lo idam! la nouri rienk son famill quand té en place avec virapoullé sans compté a li aussi la présent son madam un temp avec jean marie virapoullé au cantonal 2011 quand la pa gagné la cour fé désrorde côté fruteau!! la pas honte vend zot femm comme sa té! aprés i vien fé croir encore!!san conté li la fé campagne contre son camp si cambuston avec son camarade michel sautron!! dégeulasse!! et néna d’autre la faim vraimen car li existe pas et comm li fé un peu désorde su réseau socio ben li croi li lé politicienne! ben lo Tonio i utilse ali! mais madam vorien pou fé la politique i fo ou la parti un pé l’école kan même et ke ou lé un exemple de réussit pou ou même! quel parcour de vie ou néna! ou fé la charité ! apparement lé à la mode depui néna réso socio enfin mi dirai publicité si la misère des autres pou zot existé!! povre de zot! mais domoun i vote lé pli instrui que zot et surtou na mar voir band rigolo kom zot! peut êtr va pouss domun allé voté pou sanctionne a zot!

  7. Enfin un binôme qui se préoccupe de la situation de l’est et de Saint André trop souvent délaissé ces dernières années par le Département malgré que la pauvreté et la précarité explosent.

  8. Certains vont à la chasse tangue comme d’autres chassent les indemnités . Une fois qu’on a goûté on ne peut plus s’en passer.

  9. Moin lé désolé mais ou C un menter frito, entre 2014 et 2015 ou la rénove les routes , station d’épuration, caserne pompier , collège morin , postes polices ?????????
    Ou la coupe rubans !!!!!! La pas ou la fait , ou tuer pas cochon ou mange saucisse frais ou .
    MENTÈR OU LÉ

Répondre à Pilou Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

Elections départementales : le Créa de Vanessa Miranville soutient les “candidatures citoyennes”

Article suivant

Départementales : Aurélien Centon candidat dans le canton 18 à St-Paul

Free Dom