Départementales : le binôme Jean-François Ramassamy/Sonia Crescence dans le canton 5 de St-André

5 min de lecture

Jean-François Ramassamy, chef d’entreprise de 50 ans (chemise bleue claire sur notre photo), à Saint-André, est un habitué des élections. Il s’est présenté plus d’une fois déjà à plusieurs scrutins dans cette commune de l’Est. Cette fois, il va de nouveau tenter l’aventure électorale en compagnie de sa binôme Sonia Crescence (veste grise), 47 ans, gérante d’auto-école. Tous deux auront comme suppléants Jérémie Padre (chemise blanche), 37 ans, commercial et Carole Ganova (robe noire), 53 ans, responsable de société.

“Cette candidature s’inscrit dans la continuité de notre démarche citoyenne, celle de faire des propositions visant à améliorer le quotidien de nos compatriotes et surtout celle visant à proposer une vision politique basée sur: la sincérité, la transparence et l’honnêteté”, a précisé, hier en fin d’après-midi (mercredi 19 mai 2021), lors d’une conférence, Jean-François Ramassamy. Le binôme et les suppléants auront le soutien du PS dont la section de Saint-André était représentée notamment par Maxime Assaby, le secrétaire de section.

Rappelons que tant la binôme que les deux suppléants étaient déjà présents sur la liste qu’avait conduite Jean-François Ramassamy (Saint-André d’abord) aux municipales de 2020 à Saint-André.

Leurs propositions se résument en quatre points : l’éthique (mise en place d’un contre-pouvoir populaire dont le rôle serait le contrôle la gestion de la collectivité dans son ensemble en jouant également un rôle de lanceurs d’alerte); Un guide d’infos ( afin d’informer les familles réunionnaises, sur tous les dispositifs et toutes les aides qu’ils peuvent bénéficier par le biais du conseil départemental. Il est impératif de rappeler les compétences de la collectivité, les documents à fournir pour les diverses demandes, les coordonnées utiles et les horaires de réception du public, des diverses maisons départementales de l’île); La santé (sous le contrôle de l’ARS, financement par le département d’un service de prophylaxie permanent dans les 4 micro-régions afin de mener une lutte anti-vectorielle efficace) et le social (création d’un supermarché social afin de permettre aux familles modestes de pouvoir s’alimenter à petits prix).

“Ce sont des propositions non exhaustives, le programme complet sera présenté à partir du début juin”, a indiqué Jean-François Ramassamy.

Jean-François Ramassamy appelle à voter Ericka Bareigts aux régionales

Il a aussi été question des élections régionales lors de cette conférence de presse. “Saint-André D’abord” a décidé de soutenir la candidature d’Ericka Bareigts. “C’est une femme d’envergure nationale, rigoureuse, responsable et honnête. Elle a une ligne politique claire où chaque Réunionnais peut s’identifier”.

“A l’occasion des dernières élections municipales, les Saint-Andréens ont manifesté leur désir de changer de majorité municipale. A l’aube de cette nouvelle consultation électorale, ils ont la possibilité de renouveler ce choix, en nous faisant confiance. C’est ainsi, que nous allons continuer à démontrer tout au long de cette campagne électorale, notre capacité à représenter cette alternative tant souhaitée par nos concitoyens”, a conclu Jean-François Ramassamy.

Rappelons que dans ce canton 5 (Saint-André 2), le binôme Ramassamy/Crescence sera face aux autres binômes composés de : Jean-Marie Virapoullé/Viviane Ben Hamida (les conseillers départementaux sortants); Primilla Cevamy/Laurent Papaya (les candidats soutenus par la majorité municipale avec le maire Joé Bédier comme l’un des deux suppléants); Eric Fruteau (ancien maire)/Lyne-Rose Anandin; Sylvie Moutoucomorapoulé (vice-présidente de Région)/Mickaël Boyer; Jean-Marc Soubaya Pajaniandy/Lauryne Jaglage; et Fabrice Maillot/Florelle Imouza (ANSAM parti d’Olivier Hoarau, maire du Port)

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Tribune de 243 jeunes de la Réunion engagés aux côtés d’Erika Bareigts aux régionales

Article suivant

Le député “LR” Poudroux : “je ne voterai pas Didier Robert qui a torpillé le projet de carrière de la Rivière des Galets” (VIDÉO)

Free Dom