« Déracinés » : un livre pour mettre en lumière l’histoire des enfants de la Creuse

1 min de lecture
7
Fanny Laurent vient de publier un roman intitulé Déracinés publié aux éditions Auzas. Celui-ci suit le parcours d’un enfant Réunionnais arraché à sa famille pour être placé dans une ferme creusoise, au début des années 1970. Autour de lui gravitent plusieurs personnages, en lien avec son exil: sa famille d’accueil, les villageois, le bureaucrate qui a orchestré la “transplantation”, l’assistante sociale réunionnaise ou encore ses petits camarades creusois…
Le but de ce roman est d’attirer l’attention sur ce pan de l’Histoire française récente mais encore méconnu, ainsi que d’essayer de cerner les motivations et le point de vue de chacun. Comment, alors que tous pensaient agir pour le mieux, de tels drames ont-ils été perpétrés ?
« J’ai appris l’existence des Enfants de la Creuse alors que je vivais depuis quelques mois à La Réunion. Toute ma famille maternelle habite en Creuse, j’ai donc été particulièrement touchée par ce récit. Grâce au soutien d’associations et malgré un tabou toujours très présent, j’ai pu mener à bien mes recherches et écrire, puis publier, Déracinés », explique Fanny Laurent.
Voici le lien vers le site Internet d’Auzas pour en savoir plus: https://www.edition-auzas.fr/produit/deracines-de-fanny-laurent/

7 Commentaires

  1. Culture du misérabilisme, combien de ces enfants ont été retirés à leur mère pondeuse, qui n’avait pas les moyens de les nourrir, les habiller, les loger décemment, les envoyer à l’école. Vous oubliez que les aides sociales n’existaient pas à l’époque. Jamais il n’est évoqué ceux qui ont pu s’en sortir par le haut, non, ce sont toujours ceux qui n’ont pas pu saisir l’opportunité que l’on entend.
    Dites vous aussi combien seraient morts de la faim, de violences, de maladie, l’alcool ou autre, voir même devenus clochards.
    Je suis absolument sûr et certain, que les parends des enfants du Kere à Mada signeraient des deux mains, pour envoyer leurs petits en France, et les sauver ainsi de la misère crasse dans laquelle ils se trouvent.
    Arrêt pléré, zot y fatigue domoune, kosa zot y rode, un ti monaie ?

  2. Le déracinement d’un enfant lé grave surtout que n’avait personne pou expliqué la raison zot y retrouve à plusieurs kilomètres vers des visages inconnus et à la mercie de n’importe quoi. Bcq de famille té misère mais avec un père que té bec un clé par ci par là n’avait la hantise de « y baise z’enfant d’moune y coure avec y trouve pi ». Ou peux dire combien la réussi dan zot vie sociale familiale et psychologique ? Très peu en effet. Na un peu l’avait 6 ans. La fait signe les parents fait croire à zot l’eldorado pou zot z’enfant et la laisser que des blessures (des deux côtés) indélébiles. Na des mères la « partie » ek râle su zot la culpabilité d’abandon de zot enfants. Et ou vient dire que c’est cet que zot l’avait de mieux à faire ? Quelle âge ou l’avait en 1960 ? A j’ose.

  3. Moi je suis entièrement d’accord pour qu’on enlève les enfants à : Jose
    dit :
    19 janvier 2023 à 19 h 24 min et aussi à
    dubuisson
    dit :
    19 janvier 2023 à 22 h 46 min . on verra si ils pensent toujours pareil .

  4. C’est triste pour ces enfants de la Creuse, et dire que nous aussi on aurait dû partir car on était 9 enfants pauvres, de toute façon la France nous considère pas comme des français, là bas on nous traite de Noireau si on est bronzé. beaucoup de réunionnais on connus ces discriminations et cela continue à ce jour en 2023 .

  5. C’est triste pour ces enfants de la Creuse, et dire que nous aussi on aurait dû partir car on était 9 enfants pauvres, de toute façon la France nous considère pas comme des français, là bas on nous traite de Noireau si on est bronzé. beaucoup de réunionnais on connus ces discriminations et cela continue à ce jour en 2023 .

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

French Bee recherche ses futur(e)s hôtesses de l’air et stewards

Article suivant

Facebook : il vend du « shit » dans le « Marketplace »

Free Dom