“Des embauches politiques à Saint-Joseph” ?

17 min de lecture
36

“Je m’appelle Emmanuel, demandeur d’emploi habitant à Saint Joseph je me permets de prendre contact avec vous, Free Dom. Ne sachant pas vers qui me tourner pour communiquer à propos de cette affaire.

Il est édifiant que ce genre d’histoire puisse encore exister et il me semble important d’en parler c’est pourquoi je m’en viens vous rapporter les faits de celle-ci. Libre à vous d’en faire ce que vous voulez.

Tout d’abord un peu de contexte, un hypermarché Leclerc ainsi qu’une zone commerciale sont en construction à Saint Joseph depuis un certain temps et ouvriront dans l’année (ce lien de Freedom en parlait justement https://freedom.fr/zac-les-terrass-a-saint-joseph-plus-de-250-postes-a-pourvoir/). En tant que demandeur d’emploi, j’ai consulté il y a quelques semaines le site leclerc.re et j’y ai trouvé une adresse mail de recrutement afin d’y envoyer ma candidature spontanée. 

Il y a de cela moins de dix jours j’ai appris par le biais de ma famille qu’il semblerait que le recrutement pour ce fameux Leclerc allait commencer, j’ai donc décidé le lundi 18 février au matin d’aller au Pole Emploi de Saint Joseph afin d’avoir plus d’informations à ce propos. J’en parle donc à l’accueil et on me dit qu’il n’ont pas vraiment d’informations mais me recommandent d’aller voir “Village Bougé Jeunesse” car il y a eu une réunion le samedi 16 février avec le maire Patrick Lebreton à ce sujet (le Village Bougé Jeunesse d’après le site saintjoseph.re  s’adresse aux 12-35 ans et propose orientation et accompagnement des jeunes. C’est donc un service de la commune de Saint Joseph.)

Je me rends donc à ce fameux Village Bougé Jeunesse et je demande des informations. On m’explique donc que pour postuler je dois assister à cette réunion d’informations (celle du samedi 16 février, il y aura un rattrapage) et j’apprends également qu’il faut obligatoirement transmettre des photos d’identités pour chaque candidature que l’on remet (avec au maximum trois candidatures possibles). Un peu étonné de ces informations, je n’ai jamais eu vent que des photos d’identités ou encore d’assister à une réunion étaient obligatoires pour postuler à un emploi mais bon… continuons. On m’envoie donc au bureau des gestionnaires afin qu’ils prennent mes informations pour me contacter : un mail, un numéro de téléphone, le quartier où j’habite, mon nom, prénom afin de m’appeler ou m’envoyer un message car il y aura une réunion de rattrapage en vidéo le samedi suivant c’est à dire le 23 février.

Le lendemain, mardi 19 février je passe faire quelques photos d’identités et je retourne au Village Bougé Jeunesse afin d’y déposer mon CV et ma lettre de motivation préparés lundi.J’avais vu la veille une dizaine de personnes faisant la queue pour remettre eux aussi leur candidature respective. Après tout, je n’ai pas encore assisté à cette fameuse réunion d’informations mais ça ne m’empêche pas de déposer ma candidature, je sais déjà pour quel métier je veux postuler donc je ne vois pas quel pourrait être le problème. Et c’est là où les choses se compliquent ! Je m’apprête à remettre mon CV + lettre de motivation + photo d’identité et on me demande où est ma fiche de candidature. Ne comprenant pas quel est ce document on m’indique que celui-ci est obligatoire pour déposer son dossier et qu’il n’a été remis uniquement samedi 16 février pendant la réunion et le sera de nouveau uniquement remis quand j’assisterai à la réunion du 23 février. Non seulement il faut des photos d’identités mais en plus la réunion d’informations n’est pas une simple réunion, elle est obligatoire si on veut pouvoir remettre sa candidature pour postuler à Leclerc car c’est à celle-ci qu’on reçoit cette fameuse fiche de candidature. Très étrange tout de même ce fonctionnement !

Le jeudi je reçois donc un sms pour m’indiquer le lieu de la réunion et l’horaire à savoir la Maison pour Tous du centre-ville de Saint Joseph à 8h le samedi 23 février.

Nous sommes désormais samedi 23 février, il est 8 heures et environ une cinquantaine de personnes ainsi que moi-même entrons dans la Maison pour Tous afin de suivre cette fameuse réunion d’informations de rattrapage. Première chose intrigante on nous fait émarger un à un notre présence, on se croirait de nouveau de retour à l’école. Puis, dans une grande pièce je reconnais un homme travaillant pour VIllage Bougé Jeunesse qui nous lance donc la vidéo de la réunion du 16 février mais avant précise que cela devrait durer environ 2h et qu’à la fin il nous remettra cette fameuse fiche de candidature, la raison de notre présence à tous après tout. 

La vidéo commence par la présentation de deux métiers de Leclerc à savoir chef de rayon et boucher pendant environ 5 à 10 minutes. S’en vient la vidéo montrant tous les représentants qui étaient présents pour “informer” le samedi 16 février à savoir le maire de Saint Joseph Patrick Lebreton, le président du groupe Excellence Leclerc Réunion Pascal Thiaw Kine, le président du groupe Weldom William Chan Kuang Sang ainsi que les partenaires de l’emploi et de l’insertion comme la directrice du Village Bougé Jeunesse ou encore le Directeur de Pole Emploi Saint Joseph.

Le maire Patrick Lebreton commence en prenant la parole et en faisant un long discours témoignant de sa fierté de la création de cette zone commerciale, combien de temps il a fallu, rappelant en même temps qu’il a réalité d’autres projets pour Saint Joseph. Tout en expliquant que le chômage à Saint Joseph est un fléau important et qu’il fera tout pour l’éradiquer en privilégiant les Saint Joséphois bien entendu. 

Bref après un discours en vidéo d’une heure où seul Patrick Lebreton a pu s’exprimer et montrer tout ses talents d’homme politique sans jamais informer des métiers ou bien de toutes informations utiles pour les personnes venues à cette fameuse réunion qui est techniquement pour cela, nous avons le droit à un discours de Pascal Thiaw Kine, peut-être va-t-il nous expliquer le recrutement pour Leclerc ou bien quelques informations utiles? Il n’en est bien entendu rien, il commence par rappeler depuis combien d’années il travaille avec Patrick Lebreton pour mener à bien ce projet ou encore à quel point il soutient le foot de Saint Joseph, bref du discours politique une fois de plus pendant 20 à 30 minutes. S’en vient William Chan Kuang Sang président de Weldom, remerciant tout d’abord monsieur le maire parce qu’évidemment sans monsieur le maire rien n’est possible, on voit qu’il n’est pas habitué à parler devant une foule et éprouve des difficultés à s’exprimer ou encore se faire comprendre. Néanmoins c’est le seul individu après plus de 1h30 de vidéo qui indique quelques mots à propos des recrues qu’il cherche à embaucher.

Nous finissons avec quelques mots de la directrice de Village Bougé Jeunesse qui explique sur des diapos les différents métiers disponibles pour lesquels postuler et une fiche sera donnée rassemblant toutes ces informations (nous avons donc 10 à 20 minutes d’informations dans cette vidéo pour les emplois contre 1h à 1h30 de politique). Je me suis permis de vous la scanner (recto : https://i.imgur.com/aQCwSMy.jpg / verso : https://i.imgur.com/eY3iHuz.jpg). On peut constater tout d’abord sur cette fameuse fiche qu’il y a diverses catégories dont une pour des profils avec pour condition “jeunes de moins de 25 ans”. Il me semblait qu’il était discriminatoire et de ce fait illégal de définir un âge maximal dans le cadre d’un recrutement, je suis donc fort surpris mais les illégalités et autres étrangetés ne manquent pas.

On peut également voir sur cette fiche que les seuls moyens de rendre sa candidature est soit en passant au Village Bougé Jeunesse ou en leur envoyant un mail (un mail appartenant à la marie de Saint Joseph). La directrice nous explique en effet dans la vidéo qu’ils sont (le Village Bougé Jeunesse) ceux qui vont être responsable des phases de recrutement que ça soit pour Leclerc, Weldom ou encore même les restaurants et boutiques à venir de cette zone commerciale. C’est à dire que si notre CV ne correspond pas ou n’a pas les prérequis nécessaires, ils nous contacteront pour nous l’indiquer et potentiellement faire des tests ou des rendez-vous ou je ne sais quoi d’autre…

Il est 10h, la réunion vient de s’achever et j’ai enfin pu récupérer cette fiche de candidature qui est un simple papier demandant des informations basiques comme un CV le ferait. Il y a donc demande du nom/prénom, âge, adresse, téléphone, mail, notre diplôme, les métiers auxquels on désire postuler et également une case à cocher afin d’accepter que les informations que l’on transmet puissent être diffusés aux partenaires. Autant vous dire que ce fameux papier n’est pas très utile si ce n’est être obligatoire pour postuler et donc devoir assister à un discours politique de Patrick Lebreton, n’est-ce pas incroyable ?

Le lundi 25 février au matin j’ai donc enfin pu déposer mon CV+lettre de motivation avec photo d’identité + cette fameuse fiche de candidature. On m’a encore fait remplir une feuille avec nom, prénom, adresse et signature comme si c’était pour vérifier par la suite si j’avais bien assisté à leur réunion politique du samedi où ils nous avaient fait également émarger notre présence.

J’ai donc plusieurs questions qui me viennent à l’esprit avec toute cette histoire. 

Tout d’abord pourquoi pole emploi n’a pas spécialement d’informations ou encore aucune annonce de recrutement à ce sujet ? Pourquoi ce ne sont pas eux qui gèrent le recrutement/le contact avec l’employeur alors que c’est quand même l’organisme chargé de cela en France. Pourquoi avons-nous le Village Bougé Jeunesse et donc indirectement ou plutôt directement la mairie de Saint Joseph comme responsable du recrutement ?

Patrick Lebreton est-il devenu directeur des ressources humaines à Leclerc, Weldom et toutes les autres boutiques qui vont désirer s’installer dans cette zone commerciale ? Comment se fait-il que ces conditions puissent être acceptées par les employeurs comme par exemple Leclerc qui est quand même un grand groupe et qui se rend indirectement complice d’offres et de gestion du recrutement illégales ? (on me souffle dans l’oreillette que le prix des terrains pour la construction de ces édifices furent fixés très bas grâce à Patrick Lebreton mais ce n’est sûrement que des rumeurs !)

Comment est-il possible qu’un âge maximal soit indiqué dans le cadre d’une offre de recrutement alors que c’est de la discrimination et par principe illégal ? Il est en de même lorsque le maire Patrick Lebreton indique fermer ce recrutement uniquement aux Saint Joséphois (quand bien même j’en sois un). 

A quel moment est-il nécessaire de devoir fournir une fiche de candidature bidon pour forcer à assister à une réunion politique ou encore une photo d’identité dans le cadre d’un envoi de CV + lettre de motivation ?

Comme vous le voyez j’ai davantage de questions que de réponses mais je trouve scandaleux qu’à l’heure d’aujourd’hui ce genre de situation puisse encore exister et pire que cela semble normal et tout à fait légitime. Il est déjà difficile de trouver du travail si en plus on doit affronter les manigances orchestrées par Patrick Lebreton cela rend la tâche fort complexe.

Je me tiens à votre disposition si vous désirez de plus amples informations si le sujet vous intéresse. Merci d’avoir pris le temps de me lire”. (Photo d’illustration)

Emmanuel, un demandeur d’emploi


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Website Protected by Spam Master




36 Commentaires



Free Dom
WordPress Video Lightbox