Des festivaliers piqués à leur insue

1 min de lecture
4

Neuf festivaliers participant au concert au Printemps de Bourges ont signalé avoir été piqués. Une enquête a été ouverte pour « administration de substances nuisibles ».

Quatre plaintes ont été déposées. L’origine de ces piqûres est toujours inconnue. Il pourrait s’agir de seringues de tête d’épingle.

Les victimes, homme et femmes de tous les âges, auraient seulement senti des piqûres. Aucune agression sexuelle n’a été relevée. Des analyses sanguines sont toujours en cours.

Le dispositif de sécurité du festival a été renforcé.

Des cas similaires de piqûres avaient déjà été signalés dans plusieurs discothèques.

4 Commentaires

Répondre à Kiki Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

Augmentation du prix du verre, des conséquences pour l’apéro ?

Article suivant

Nice : un prêtre et une femme agressés au couteau

Free Dom