//

Des « groupements momentanés d’entreprises » pour l’amélioration de l’habitat

3 min de lecture

Pour nos artisans, un accès facilité aux travaux d’amélioration grâce aux groupements momentanés d’entreprises.

Dans le cadre du dispositif d’amélioration légère de l’habitat, mis en œuvre par le Département, les travaux menés au domicile de chaque bénéficiaire, sont confiés jusqu’ici, à une seule entreprise par chantier. Mais force est de constater que les artisans ne sont pas tous en capacité de pouvoir pleinement répondre à l’exigence requise. Et ce, malgré la dimension modeste des chantiers. Pour y remédier et faciliter encore plus l’accès de ces travaux aux petites entreprises, des agréments seront dorénavant délivrés à des groupements momentanés d’entreprises recouvrant 2 ou 3 corps d’état. 

Cette décision a été prise ce 30 mai au Département à l’occasion d’une réunion du Conseil d’Administration de la Société Publique Locale Avenir Réunion (SPLAR) en charge de la lutte contre l’habitat indigne, depuis sa création en 2012. Pour le Président du Département et de la SPLAR  Cyrille Melchior, « ce nouveau mode d’agrément de groupement permettra notamment de disposer sur un chantier, davantage de petites entreprises spécialisées, qui pourront mieux assurer les prestations de qualité, correspondant à leur cœur de métier. Les artisans pourront ainsi se coordonner eux-mêmes sur un chantier déterminé. En même temps, vis-à-vis de la SPLAR, le principe d’un seul interlocuteur (le mandataire) est maintenu ». 

Il est à noter que c’est le ménage bénéficiaire de l’aide « amélio » qui est maître d’ouvrage des travaux, et non pas le Département qui, lui, est en charge de l’agrément des groupements momentanés. Ces derniers pourront ainsi figurer dans la liste des artisans, au même titre que les entreprises agréées, présentée au choix des ménages. 

Une réunion d’échange avec les entreprises est prévue au cours du mois de juin pour présenter cette « nouveauté ».

Le CA de la SPLAR – composé du Département, des communes des Avirons, du Port, de Saint-Leu, de Saint-André, de Saint-Benoît, de Saint-Paul et de Saint-Pierre – a également étudié les pistes d’amélioration et d’accélération du délai de traitement des dossiers afin de répondre rapidement aux demandes.

EndFragment

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Candidat dans la 3eme circonscription : sa permanence vandalisée au Tampon

Article suivant

Un pélicandrome DASH 8 sera implanté fin septembre 2022 à Pierrefonds

Free Dom