Destruction des bidonvilles à Mayotte en avril : « un risque de migration massive vers la Réunion » (VIDÉO)

2 min de lecture
37

C’est ce qu’a déclaré, ce mercredi 22 mars, lors de la session plénière du Département, Jean-Marie Virapoullé, vice-président, délégué au social. L’élu de Saint-André a mis sur la table un sujet délicat et très sérieux. Il s’agit de l’opération « destruction massive des bidonvilles » à Mayotte qu’envisage le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin. Pour le mois d’avril prochain.

Je vous en avais parlé tout récemment dans un de mes « Ti Kozman » du vendredi. L’opération « Wuambushu » qu’avait révélée le Canard Enchaïné. Elle s’inscrit dans le cadre de la lutte contre l’immigration clandestine entre les Comores et Mayotte. En clair, après le ramadan, d’ici au 21 avril prochain, le ministre de l’Intérieur veut « raser » toutes les bidonvilles de Mayotte dans lesquelles vivent en grande majorité les immigrés comoriens qui ont fui leur pays, l’archipel des Comores. Le ministère de l’Intérieur français a déjà dépêché près de 500 gendarmes et policiers sur place.

Profitant de la session plénière du Département et, au titre de la protection de l’enfance dont le Département a la compétence, Jean-Marie Virapoullé a tiré la sonnette d’alarme sur les conséquences pour la Réunion de cette opération qui sera menée à Mayotte.

« Nous serons très probablement confrontés à un risque de migration massive vers la Réunion. Des enfants comoriens/français car nés à Mayotte département français qui vont débarquer dans notre département sur la base de pseudo-autorisations parentales. Une fois arrivés, ces enfants seront livrés à eux mêmes car, en réalité, nombreux ne sont pas connus par les personnes qui les prennent en charge et qui sont déjà installées à la Réunion ».

Jean-Marie Virapoullé a interpellé le président du Département Cyrille Melchior. « Il y aura des conséquences pour la cohésion sociale ; Des conséquences sociales, économiques, judiciaires. Notre système judiciaire ainsi que les services sociaux du Département seront embolisés par cette migration massive d’enfants qui, juridiquement parlant, ne seront pas en situation régulière ».

« Sans animosité, dans un esprit serein et apaisé », Jean-Marie Virapoullé, rejoint par d’autres conseillers départementaux dont la sénatrice Nassimah Dindar, demande au président Melchior d’interpeller rapidement Gérald Darmanin, le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer sur tous les risques que pourrait courir la Réunion suite à cette opération de destruction massive des bidonvilles dans l’île aux parfums.

« Nous ne voulons pas de fausses autorisations parentales », dit-il invitant les services de l’Etat à faire preuve de vigilance. Ecoutez Jean-Marie Virapoullé, il est au micro d’Yves Mont-Rouge :

 

Cyrille Melchior a promis aux élus du Département d’évoquer « ce sujet très important » avec Gérald Darmanin qu’il doit rencontrer prochainement à Paris. Affaire à suivre !

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

37 Commentaires

  1. la Réunion sera envahit ou les loger et qui va les nourrir la Réunion est déjà surpeuplé elle va couler le ptit caillou et les Réunionnais Réunionnaisespartir vers la France le Canada ou autres tandis que les autres vont habiter la Réunion pauvre Réunionnais plus de place pour eux il faut laisser leur Ile aux autres ont est perdu pauvre Réunionnais que de probléme

  2. la Réunion sera envahit ou les loger et qui va les nourrir la Réunion est déjà surpeuplé elle va couler le ptit caillou et les Réunionnais Réunionnaisespartir vers la France le Canada ou autres tandis que les autres vont habiter la Réunion pauvre Réunionnais plus de place pour eux il faut laisser leur Ile aux autres ont est perdu pauvre Réunionnais que de probléme

  3. la Réunion sera envahit ou les loger et qui va les nourrir la Réunion est déjà surpeuplé elle va couler le ptit caillou et les Réunionnais Réunionnaisespartir vers la France le Canada ou autres tandis que les autres vont habiter la Réunion pauvre Réunionnais plus de place pour eux il faut laisser leur Ile aux autres ont est perdu pauvre Réunionnais que de probléme

  4. la Réunion sera envahit ou les loger et qui va les nourrir la Réunion est déjà surpeuplé elle va couler le ptit caillou et les Réunionnais Réunionnaisespartir vers la France le Canada ou autres tandis que les autres vont habiter la Réunion pauvre Réunionnais plus de place pour eux il faut laisser leur Ile aux autres ont est perdu pauvre Réunionnais que de probléme

    • Alors faites de la place chez vous pour les accueillir. Mayotte est département français alors que la France construise des logements decent Las bas et ça évitera l’immigration. Un verre rempli d’eau et continuant à y verser de l’eau fini par déborder. C’est ça la solution.

  5. De belles paroles car Virapoullé a bien compris qu’il y a des voix à gagner en s’attaquant à ce sujet, qui est très préoccupant à St-André.
    Au final rien ne sera fait, on aura droit aux: ils sont Français, ils ont le droit, ce sont des êtres humains, il faut aider et bla-bla-bla. Aucun politique n’a le courage de s’opposer à la colonisation de la Reunion par les Mahorais/Comoriens. Ils ont voulu la Départementalisation, qu’ils soient Français chez eux.
    Comme dit dans un autre commentaire, les Réunionnais qui le peuvent, quitteront l’île.

  6. Ils peuvent venir où ils veulent à la Rényon ou en France métropolitaine sauf dans ma ville surtout pas dans mon quartier encore moins dans ma rue….
    Voilà la pensée de 99% de gens….

  7. Ôte c’est ou avec ou papa l’a fait venir bana ici pou gagner élections out mémoire le courte ou alors ou fait exprès. Sérieux gars !!!!

  8. A NOIR LA PEAU LÉ PAS MOIN I SA BOUGE LA RÉNION POU BANN LA SI OU CALCUL MI SA BAISSE LA TÊTE DOVAN ZOT AH AH AH AH

  9. Ben non, Stef !
    En suivant votre argument, les réunionnais ne pourront pas aller ailleurs. Car selon votre logique, les mahorais doivent rester chez eux. Nous, chez nous. les corses en corse etc….

    • La réunion terre d’accueil,cousin et île sœur de Mayotte les mahorun et comorun forme,la nouvelle génération de la réunion ceux sont eux qui seront majoritaire dans les années avenir déplus les cafrines et malbaraise nous aiment,JMV ne pourra rien faire ont n’est français ont choisi la RÉUNION c’est notre destination paradisiaque,pour une vie meilleure, surtout pour l’éducation et la santé de nos enfants.

  10. Embauche demoune compétent pou suivre ces familles qui prennent la responsabilité des enfantsa pas zot !!! Et a nous creole si carte identité la depasse 2 jours i dit i gagne pu fe rien pou nous et combien i rentre ici sans papiers zot i laisse!

  11. C’est out papa la fais rentre ça en quantité dans st André ! C’est lui qui a créé fayard Land ! C’est lui qui est responsable de ce qui se passe dans ce quartier ! De cette délinquance

  12. Bravo JMV pour un politique de l’avoir dit même si votre père dont vous n’êtes pas responsable des actes y est peut être un peu pour quelque-chose, merci de ce courage et de ce tabou que peu osent évoquer.
    A linstar de Selly on va vous tomber dessus, tous ces biens pensants, tout le pseudo camps du bien.
    Gardez çe cap car c’est un problème explosif pour notre île et comme les devenu Fayard on ne veut pas que la Réunion devienne Bab El Oued…

  13. ns kan i fo inscrit nout zenfan l’école i demande anou dérogation pou met nout ben marmaille ds l’école de notre choix ses autres personnes i cherche pa la petite bête car momom mayot moin mi le che mon tatie st andre

  14. ns kan i fo inscrit nout zenfan l’école i demande anou dérogation pou met nout ben marmaille ds l’école de notre choix ses autres personnes i cherche pa la petite bête car momom mayot moin mi le che mon tatie st andre

  15. ns kan i fo inscrit nout zenfan l’école i demande anou dérogation pou met nout ben marmaille ds l’école de notre choix ses autres personnes i cherche pa la petite bête car momom mayot moin mi le che mon tatie st andre

  16. on est envahi de partout avec ces gens qui ne savent pas vivre , les enfants traînent dans les rues très tard le soir , la délinquance s’intensifie de plus en plus , en plus ces gens n’apportent rien que d’encaisser les allocations familiales pour certains enfants qui ne sont même pas à eux . la CAF devrait faire des contrôles plus sérieusement, avec le nombre d’enfants qu’ils ont les logements leurs sont loués en priorité alors que les Créoles restent sur le carreau, un jour il y aura une révolution à cause de tous ça. Car les Réunionnais en ont RAL BOL .

  17. on est envahi de partout avec ces gens qui ne savent pas vivre , les enfants traînent dans les rues très tard le soir , la délinquance s’intensifie de plus en plus , en plus ces gens n’apportent rien que d’encaisser les allocations familiales pour certains enfants qui ne sont même pas à eux . la CAF devrait faire des contrôles plus sérieusement, avec le nombre d’enfants qu’ils ont les logements leurs sont loués en priorité alors que les Créoles restent sur le carreau, un jour il y aura une révolution à cause de tous ça. Car les Réunionnais en ont RAL BOL .

  18. on est envahi de partout avec ces gens qui ne savent pas vivre , les enfants traînent dans les rues très tard le soir , la délinquance s’intensifie de plus en plus , en plus ces gens n’apportent rien que d’encaisser les allocations familiales pour certains enfants qui ne sont même pas à eux . la CAF devrait faire des contrôles plus sérieusement, avec le nombre d’enfants qu’ils ont les logements leurs sont loués en priorité alors que les Créoles restent sur le carreau, un jour il y aura une révolution à cause de tous ça. Car les Réunionnais en ont RAL BOL .

  19. C’est du n’importe quoi, comment des clandestins peuvent venir à la Réunion sans papiers ? On dirait que vous ne voulez pas que l’Etat nous debarrasse des bidonvilles et clandestins

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Le Ramadan débute à la Réunion

Article suivant

Collision entre 2 voitures sur la route des Tamarins

Free Dom