Détournement de fonds : le procès de Sandra Sinimalé et Thierry Vaïtilingom renvoyé au 13 février 2020

1 min de lecture
1

Le procès de Thierry Vaïtilingom et Sandra Sinimalé a été renvoyé au 13 février 2020. L’ex-président du Centre de gestion de la Fonction publique et son ancienne directrice de cabinet ont comparu devant le tribunal correctionnel de Saint-Pierre en avril dernier pour détournement de fonds et recel dans une affaire d’emplois fictifs, entre 2014 et 2016. Condamnés, ils avaient décidé de faire appel.

Sandra Sinimalé avait été condamnée à 6 mois de prison avec sursis, 30 000 euros d’amende et 5 ans d’inéligibilité alors que Thierry Vaïtilingom avait écopé de 10 mois avec sursis, 40 000 euros d’amende et à une peine d’inéligibilité de 5 ans. Il leur était demandé également de verser 111 000 euros de dommages-intérêts civils.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.



1 Commentaire



Free Dom
WordPress Video Lightbox