Deux accidents mortels en moins de 24h : le préfet appelle à la prudence

4 min de lecture
2

Avec la sortie de la période de confinement ce week-end, le trafic sur les routes est dense. Deux accidents mortels impliquant des deux-roues sont à déplorer en moins de 24h sur le territoire.Au total, 30 personnes sont décédées sur les routes réunionnaises depuis le 1er janvier 2021, soit 7 de plus que l’an passé à la même date.Jacques Billant, préfet de La Réunion témoigne de son soutien aux familles des victimes de la route et appelle à la prudence et à la vigilance de tous.

Respectez les limitations de vitesse

– La vitesse réduit les possibilités de manœuvrer à temps.

– Plus la vitesse augmente, plus le champ visuel est réduit. A grande vitesse, il se limite à une vision centrale de la route.

– Plus la vitesse est élevée, plus le choc est violent en cas d’accident et plus les conséquences sont graves. Tout choc frontal au-dessus de 80 km/h entraîne quasi inévitablement la mort ou des séquelles irréversibles pour tout passager, même ceinturé.

– Rouler vite fatigue, obligeant le conducteur à traiter un grand nombre d’informations dans un minimum de temps et à adapter en permanence sa vision. La vitesse induit un stress qui entraîne fatigue et perte de vigilance, deux facteurs importants d’accident.

– La distance d’arrêt augmente avec la vitesse : il est donc primordial de respecter les distances de sécurité pendant les trajets quotidiens et sur la route des vacances.

Respectez les distances de sécurité

Pour ne pas prendre le risque de provoquer un accident, chacun doit garder ses distances avec le véhicule qu’il suit. La distance d’arrêt augmente inévitablement avec des facteurs à risque, tels que la vitesse ou l’alcool par exemple.Le non-respect de la distance de sécurité est sanctionné d’une amende forfaitaire de 135 € et d’un retrait de 3 points au permis de conduire.

Bannissez la consommation d’alcool et de stupéfiants et soyez sobre au volant

Au volant, le zamal tue aussi ». Le cocktail drogue/alcool multiplie par 29 le risque d’avoir un accident mortel.Ne laissez pas quelqu’un qui a bu reprendre la route et incitez les conducteurs à désigner un « Sam » avant de sortir…

Ne vous laissez pas distraire par votre téléphone portable : rangez-le !

La conversation téléphonique au volant multiplie par 3 le risque d’accident.

Depuis le 1er janvier 2019, en cas d’usage du téléphone au volant, les forces de l’ordre pourront suspendre le permis des personnes ayant commis, en même temps, une infraction au code de la route.

La probabilité de décéder ou d’être grièvement blessé sur les routes ne relève pas de la fatalité. Chacun, par son comportement, peut contribuer à éviter les drames.
Retrouvez tous les conseils de prudence sur www.securite-routiere.gouv.fr

2 Commentaires

  1. Faire préventions avec amendes ça c est leur dada en entraînant des embouteillages monstrueux à l heure de pointe un samedi aprem rond point azalées, au lieu de donner des amendes a ces squatters du coin elle est belle cette petite republique à vomir.

  2. Il faudra du temps à faire comprendre aux usagers de la route Monsieur le Préfet qu’ on n’est pas chez sois à faire de ce qu’on a envie en toute liberté ! Pourquoi l’accident est arrivé ? qu’ ai je fait pourquoi je sois décédé ? Est ce que c’est de ma faute ou celle des autres ? La réponse est SIMPLE  » RESPECTER LE CODE DE LA ROUTE » après c’est son destin de mourir avec un malaise en conduisant …………….

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

FSZOI : un chèque de 3 798 euros en faveur de l’association Terre Fraternité

Article suivant

Bilans routiers du week-end

Free Dom