Deux nouveaux postes universitaires au CHU de La Réunion

8 min de lecture
6

La Direction Générale du CHU, la Présidence de la CME et l’UFR Santé de l’Université de La Réunion se félicitent des nominations du Professeur Radwan KASSIR en qualité de PU-PH au sein du service de chirurgie digestive au CHU Nord et du Docteur Guillaume MILTGEN, en qualité de MCU-PH au sein du laboratoire de Microbiologie.

Guillaume MILTGEN, nouveau Maître de Conférence-Praticien Hospitalier

Originaire de Lorraine, le Dr. Guillaume MILTGEN se forme, dès son internat au CHU de Besançon, à la microbiologie médicale, ce qui le conduit à La Réunion, en 2014, à l’occasion d’un stage inter-CHU. Il rejoint le laboratoire de microbiologie du CHU de La Réunion en tant qu’assistant hospitalo-universitaire en 2015. Il œuvre alors sous la direction du Dr. M.C. JAFFAR-BANDJEE, à l’origine du développement important du laboratoire de Microbiologie durant ces 15 dernières années, pour répondre aux problématiques posées par les épidémies successives qui ont touché la population réunionnaise (Chikungunya, puis dengue et aujourd’hui la COVID).

Le Dr. MITLGEN poursuit sa carrière sur l’île et est nommé praticien hospitalier universitaire en 2018. La validation d’une thèse es Sciences portant sur l’antibiorésistance, soit les résistances acquises par les bactéries aux antibiotiques, l’amène à être nommé Maître de Conférence-Praticien Hospitalier le 1er septembre 2021.

La Réunion, du fait de sa situation géographique au carrefour de l’Afrique australe, du sous-continent Indien et de l’Europe, est fortement concernée par ce phénomène d’antibiorésistance et de dissémination de ces bactéries multi-résistantes. La recherche sur le sujet est, aujourd’hui, une priorité de santé publique et a, notamment, donné lieu à la mise en place d’un plan prioritaire de recherche piloté par l’INSERM et l’Agence Nationale de la Recherche au niveau national, qui se décline également au niveau régional sous l’égide des ARS afin de faire état de la circulation de ces bactéries multirésistantes entre les îles de l’océan Indien. Ce travail de recherche que le Dr. MILTGEN souhaite poursuivre s’appuiera sur de nouveaux outils technologiques innovants tels que la plateforme de séquençage en cours de déploiement en collaboration avec d’autres laboratoires, notamment de génétique, HLA et l’UMR PIMIT (Processus Infectieux en Milieu Insulaire Tropical).

Avec pour objectif d’investiguer et d’améliorer les connaissances de ces germes multi-résistants afin de prévenir plus efficacement la diffusion d’épidémies futures, le Dr. MILTGEN intègrera, le 1er novembre prochain, le Centre Régional en Antibiothérapie (CRAtb) nouvellement crée par l’ARS en tant que coordonnateur microbiologiste.

Nomination d’un nouveau PU-PH au CHU de La Réunion : Radwan KASSIR, chirurgien digestif spécialiste de la chirurgie de l’obésité

Né au Liban au sein d’une famille de médecins, il quitte le pays pour entamer ses études de médecine à l’Université de Saint Etienne. Après avoir obtenu sa thèse en 2014, il valide, 2 ans plus tard, son Doctorat ès Sciences, puis l’Habilitation à Diriger des Recherches (HDR) en 2018. La chirurgie bariatrique, l’oncologie chirurgicale, la chirurgie de recours et la chirurgie mini-invasive/robotique sont ses domaines d’expertise, avec l’obtention plus de 11 diplômes universitaires. Suite à sa nomination par le conseil national des universités de chirurgie viscérale et digestive, le Pr. Radwan KASSIR a été reconnu par ses pairs comme un chirurgien référent en chirurgie viscérale et digestive, notamment en chirurgie de l’obésité. Nommé chef de service de chirurgie digestive au CHU Nord en 2018, le Pr.

Radwan KASSIR est aussi responsable de l’équipe territoriale de chirurgie digestive Nord-Est de la Réunion (CHU et GHER) et le coordonnateur du Diplôme d’Études

Spécialisées (DES) de chirurgie digestive de la subdivision océan Indien.

En 2019, il crée l’Association des patients stomisés ou nourris artificiellement de la Réunion (ASNA) dont il est le président. Il crée aussi l’antenne Réunionnaise de la ligue contre l’obésité dont il est également président. En 2020, il dirige un groupe de travail pour la rédaction des recommandations de la société Française de chirurgie de l’obésité (SOFFCO) et en particulier sur la pratique de la chirurgie bariatrique durant l’épidémie COVID. L’obésité et le diabète sont deux problèmes majeurs de santé publique à la Réunion et le taux de recours à la chirurgie bariatrique est nettement inférieur au taux national. Ainsi, le Pr. Radwan KASSIR souhaite travailler avec ses collègues (médecin de ville, établissements public et privé) pour améliorer l’accès aux soins de la population réunionnaise.

Il participe actuellement à de nombreux groupes de travail nationaux et internationaux pour la rédaction des consensus sur la chirurgie de l’obésité. Très impliqué dans la recherche clinique, le Pr. Radwan KASSIR est éditeur et membre de la direction éditoriale de plusieurs revues médicales de renommée internationale telles que Obesity surgery, SOARD et Obesity review. Il organise également, depuis 2016, le congrès international WICO (Workshop international de chirurgie de l’obésité) avec la participation de nombreux orateurs internationaux de renom.

C’est avec beaucoup de fierté que le CHU et l’UFR Santé de La Réunion adressent leurs plus sincères félicitations au Dr. Guillaume MILTGEN et au Pr. Radwan KASSIR pour leurs nominations amplement méritées !

6 Commentaires

  1. Deux galonnés destructeurs de l’hôpital public EnMarche. Vive ce gouvernement et surtout grand merci aux politiciens locaux pour leur silence assourdissant.

  2. Koué zot y peut faire? Nous lé amarré ek la France nout cordons nous la pas voulu coupé astaire oussa nout momon (mère patrie) y sa va nous obliger marche avec….

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Huguette Bello rencontre les proviseurs des lycées

Article suivant

Mariame, 62 ans, battue à mort : 8 ans de prison pour les soeurs Issabhay

Free Dom