Didier Robert aurait il omis de déclarer tous ses revenus? La justice saisie sur sa déclaration d’intérêts 

5 min de lecture
35

Didier Robert pourrait être visé par une troisième enquête pénale depuis hier. En effet, la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) a annoncé ce mercredi avoir saisi la justice concernant la déclaration d’intérêts du président de la Région Réunion. Didier Robert l’a déposée en mai 2016 et pour l’instance , elle ne serait pas complète, transparente et sincère.

En clair, Didier Robert  est soupçonné d’avoir omis de déclarer une partie substantielle de ses revenus, dans une publication à découvrir ICI.

“La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique a procédé à l’examen des déclarations d’intérêts établies en mai 2016 par M. Didier Robert, président du Conseil régional de la Réunion.Après instruction du dossier et recueil de ses observations, la Haute Autorité estime, au regard des différents éléments dont elle a connaissance, qu’il existe en l’état un doute sérieux quant à l’exhaustivité, l’exactitude et la sincérité de ces déclarations, du fait d’avoir omis une partie substantielle de ses revenus.En application de l’article 40 du code de procédure pénale, la Haute Autorité a jugé nécessaire de porter ces faits, susceptibles de constituer des infractions pénales, à la connaissance du procureur de la République de Saint-Denis de la Réunion et lui a transmis l’ensemble du dossier” écrit la HATVP.

Didier Robert sera donc potentiellement concerné par 3 affaires au pénal.

Au conseil régional depuis 2010, Didier Robert a été également député, puis sénateur, mais aussi président de la SEM Réunion des Musées, pour lequel une enquête est en cours pour sa rémunération, avec soupçon de détournement de fonds. Une autre enquête le vise pour corruption et favoritisme pour le marché de 1,6 milliard d’euros de la Nouvelle Route du Littoral (enquête menée par le PNF, le Parquet National Financier de Paris) .

Didier Robert réagit par voie de communiqué

“La Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique (HATVP) a cru devoir, en l’état, saisir la justice concernant ma déclaration d’intérêts.
Je dois immédiatement préciser, quel que soit le respect que j’ai pour cette institution, que cette transmission procède d’une analyse erronée en droit et en fait.
Je démontrerai que je n’ai pas omis de déclarer une partie substantielle de mes revenus et qu’il n’y a pas de doute sérieux quant à l’exactitude, l’exhaustivité et la sincérité de ma déclaration d’intérêts.
En effet, je tiens à préciser, d’une part, que j’ai bien effectué la déclaration modificative qui ne portait pas sur une partie substantielle de mes revenus. Il est vrai que cette déclaration n’a pas été effectuée dans le délai de 2 mois, ce que la HATVP me reproche. D’autre part, je précise que l’ensemble de mes intérêts ont bien été déclarés auprès des services fiscaux dans les délais réglementaires.
À aucun moment, je n’ai eu la volonté de dissimuler mes intérêts auprès des institutions.
J’ai, en effet, toujours fait preuve d’une totale probité en me conformant aux lois et règlements, hier, aujourd’hui, comme demain.” a indiqué le président de Région.

 


35
Poster un Commentaire

avatar
22 Fils de commentaires
13 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
22 Auteurs du commentaire
Koo2gleHub6monpipDoudouKaf Malbar Auteurs de commentaires récents
plus récent plus ancien Le plus populaire
Free Dom
WordPress Video Lightbox