Dirigeant de sociétés, il percevait des allocs chez Pôle Emploi

C’est un chef d’entreprise qui se retrouve actuellement interrogé au commissariat Malartic. A la tête d’une société de rachat d’or, mais aussi d’une agence matrimoniale, l’homme  âgé d’une cinquantaine d’années, est suspecté d’avoir fourni des faux documents à Pôle Emploi pour percevoir des allocations de chômage. L’escroquerie dépasserait les 30 000 euros.

A noter que cet homme est déjà connu de la justice pour des faits d’abus de confiance. L’homme pourrait bien être présenté dans la foulée devant le procureur de la république.

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Poster un Commentaire

avatar