/

Ecole d’architecture internationale, 3 000 logements, Maison de la Solidarité…, les projets d’Olivier Hoarau, maire du Port (VIDÉO)

3 min de lecture

Après Saint-Louis, lundi dernier, nous sommes aujourd’hui dans la commune du Port, « la capitale économique » de la Réunion. Une ville de plus de 34 000 habitants gérée depuis 2014 par Olivier Hoarau, lequel a été réélu dès le premier tour aux municipales de juin 2020 avec plus de 58% des suffrages. Olivier Hoarau reçoit Julie Nauche et Yves Mont-Rouge dans son bureau dans le cadre de l’émission politique « Ladilafélapafé, les maires et leurs projets ».

Quelques mots du passé récent pour commencer. Le maire nous explique comment, avec sa majorité,  il a fait pour « changer l’image dégradée de sa ville », afin de « instaurer la confiance et la proximité » dans une ville « où la population se sentait abandonnée ». Une ville « se trouvant également dans une situation financière très préoccupante » car « nous étions une des communes les plus endettées « , souligne Olivier Hoarau, avant de préciser que « Le Port est à présent la commune la moins endettée ». Selon le maire, « le premier mandat a servi à poser les bases et à reconstruire l’image de la commune » que de nombreux Portoises et Portois avaient fui.

Olivier Hoarau, le maire du Port, entouré de Julie Nauche et d’Yves Mont-Rouge. (Crédit Photos : Sir Jee)

Le deuxième mandat (2020-2026) s’inscrit dans le continuité du premier. Le maire explique que sa grande priorité va être le logement  « car nous avons de nombreuses demandes de la part gens qui veulent revenir habiter la commune. Au cours du premier mandat, de 2014 à 2020, nous avons rénové et construit environ 2000 logements. D’ici à 2026, nous allons réhabiliter et construire plus de 3000 logements », précise Olivier Hoarau.

Autre gros projet de la commune du Port : l’école d’architecture internationale, la seule de toute l’hémisphère Sud ainsi que 80 logements pour étudiants et personnes actives. Ecoutez le maire du Port, il répond aux questions de Julie Nauche et  d’Yves Mont-Rouge, pour freedom.fr. Il nous parle des projets structurants que son équipe municipale et lui pensent pouvoir concrétiser d’ici à la fin de la mandature, en 2026 :

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Didier Robert a démissionné de son mandat de conseiller régional depuis le 4 novembre dernier

Article suivant

Le sénateur Dennemont félicite les 3 maires « qui affichent leur soutien à Emmanuel Macron »

Free Dom