Ecole Henri La pierre à St-Louis : des parents d’élèves manifestent contre l’arrivée d’une contractuelle

2 min de lecture
10

Des parents d’élèves de l’école Henri La pierre à St-Louis sont en colère. « Nous avions une remplaçante titulaire depuis le début de l’année. Tout se passait très bien jusqu’à maintenant. Et puis, à deux jours des vacances scolaires, on apprend que cette remplaçante ne sera plus là. Elle sera remplacée par une contractuelle. Ce que j’entends par contractuelle, c’est une personne qui n’a pas passé de concours. Qui n’a pas de diplôme pour exercer en tant que professeur. Ce qui est totalement scandaleux pour les parents, d’autant que nous sommes dans une zone REP +« , nous explique une maman.

Face à cette situation, les parents ont décidé de manifester pour faire entendre leur mécontentement.

L’intersyndicale a vivement réagit :

« Après une audience avec la directrice de cabinet de la rectrice ce mercredi 27 octobre 2021 lors d’une action devant le rectorat et en l’absence de réponse satisfaisante, les représentantes des parents d’élèves de l’école Henry Lapierre de St-Louis accompagnées du président de la F.C.P.E. se sont à nouveau mobilisés cette fois devant l’école ce vendredi 29 octobre 2021 pour sensibiliser la communauté éducative et les Saint-Louisien.ne.s.

Toujours avec le soutien de militants syndicaux du SNUipp-Fsu, du SNUDI-Fo et du SAIPER-Udas, ils ont interpellé les parents, les professeur.e.s et les citoyen.ne.s pour sensibiliser sur la souffrance engendrée par les décisions du rectorat auprès des élèves, des professeurs et les enjeux pesant sur la qualité du service public d’éducation.

Cette action a permis de rencontrer un parent d’élève d’une autre école concernée aussi par cette problématique.

La mobilisation s’élargit et pourrait bien s’intensifier… »

10 Commentaires

  1. Il faut arrêter de dire n’importe quoi. Un enseignant contractuel est diplômé d’un master et est aussi apte voir parfois plus apte à enseigner qu’un titulaire. Le concours ne change absolument rien à notre formation. Nous enseignons aux enfants 1/3 de ce que nous apprenons durant notre licence et notre master. Le concours ce n’est qu’une question de place et de sous. Parce que bien qu’un contractuel fasse le même travail qu’un titulaire la paie elle est bien largement différente et c’est juste pour cela qu’il y a ce concours et si peu de place. Et on fait appel à nous les contractuels! Alors parents ne dites pas de bêtises un contractuel a la même formation qu’un titulaire. Le concours c’est 2 jours d’écris un jour d’oral et rien d’autre. Ce n’est absolument pas cela qui fait la différence dans son enseignement

    • Je suis enseignant titulaire et je comprends totalement ces parents. Je ne voudrais pas de contractuels pour mes enfants non plus . Un contractuel n’a pas réussi le concours. J’en connais même qui l’ont passé plus de 5 fois sans succès et qui donc par défaut travaillent en tant que contractuel. Si vous êtes recalés aux épreuves tant de fois c’est qu’il y a une bonne raison … heureusement que les contractuels ne sont pas payés autant que les titulaires !!!!! Sinon à quoi cela aurait servi de bosser pour réussir le concours, de passer une année de stage éprouvante et stressante pour obtenir sa titularisation ?! Désolée mais un contractuel n’aura jamais l’expérience , la formation et le bagage d’un professeur titulaire. Il faut arrêter d’être de mauvaise foi. Si vous n’avez pas réussi le concours, remettez vous en question . Point

  2. @Emmella GALAND

    Mais qu’est-ce qu’il ne faut pas lire… Vous ne devez pas connaître le niveau de ceux diplômés de Master pour tenir ce discours là.

    Les contractuels, dépendamment de la période, des besoins, de l’offre et de la demande, vous pouvez en avoir un bon ou un qui ne sait pas écrire correctement le français… A l’inverse du titulaire dont cette maîtrise est certifiée par le dit concours.

    C’est bien vous qui dites une jolie bêtise et c’est dommage de faire semblant de maîtriser un sujet que vous ne connaissez finalement pas si bien.

    PS: Si vous pensez ce constat éloigné de la vérité, je vous invite à vous rapprocher des universités et d’essayer d’avoir accès aux mémoires des étudiants de M1 aujourd’hui, vous seriez sûrement bien surprise…

    • Je sais très bien ce qu’est un master pour être passée par là . J’ai eu 18 à mon mémoire j’ai enseigné durant plusieurs années en tant que contractuelle et je vous assure que nous savons parler et écrire le français correctement auquel cas je ne vois pas comment on irait jusqu’au master et on obtiendrait notre diplôme. Remettriez vous en question l’université et leur capacité à juger le travail des étudiants ?

  3. Non mais vraiment…????? Pareil a l’hopital, les medecins, les infirmiers, les aides soignants, les secretaires sont soit contractuelles, soit titulaires…. ce n’est qu’une question de contrat, pas de compétences….. pfff c’est tellement bas d’attaquer les contractuels. Les contractuels sont ceux qui ont un « CDD » les titulaires sont ceux qui ont un »CDI » mais on a tous les memes compétences…..

  4. Être contractuel ne signifie pas être moins compétent. Nous sommes diplômés, formés et « inspectés ». Je suis contractuel depuis 10 ans. J’ai toujours été en poste car la demande est très importante. Comme dans chaque corps de métier, il y a de bons et de mauvais contractuels mais c’est également le cas pour les certifiés.
    D’un côté vous pouvez avoir un contractuel qui a des années d’expérience dans des établissements très divers. D’un autre un néo titulaire qui apprend le métier.
    Nous faisons le même travail. Certains ont simplement peur de partir, de sauter la mer et sont très heureux de pouvoir rester travailler ici. D’autres sont devenus contractuels après leur diplôme parce qu’il fallait trouver du travail. Ils préparent le concours pour devenir titulaire mais peine à trouver du temps avec le travail et leur vie personnelle. C’est mon cas. La voie « classique » diplôme- concours- boulot n’est pas donnée à tout le monde. Il arrive des évènements dans la vie qui vous obligent à faire autrement.
    Ne partez pas sur des aprioris…

  5. Un prof y reste un prof. Contractuel ou pas. Faut bien li commence un place exercer. Cossa y faut pas lire ek tout ça parent -zot y intéresse pou zot marmaille certe- mais zot lé loin du parcourt de combattant d’un enseignant. Na un tas y préfèrent larguent les armes non pas pour l’amour d’enseigner mais à cause un tralé bande ti détails comme zot la pou fait la même…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Première coupe de la simulation des urgences de l’océan Indien : que le meilleur soigne !

Article suivant

À partir du 1er Novembre 2021, fin du signalement de certains contrôles de police sur Waze et les pages Facebook

Free Dom