Jean Castex, “Monsieur déconfinement”, nommé Premier Ministre

4 min de lecture
15

L’Elysée a annoncé ce jour la démission d’Edouard Philippe, après trois ans passés à Matignon. Edouard Philippe avait remis sa démission ce matin-même au Président de la République, qui l’a acceptée.

Ce départ intervient seulement quelques jours après l’élection d’Edouard Philippe en tant que maire du Havre, alors que le gouvernement traverse une importante crise d’opinion liée à la gestion contestée de la crise du Covid-19.

Le nom de son (ou sa) successeur(e) devrait être connu dans les prochaines heures.

Edouard Philippe devra néanmoins assurer le traitement des affaires courantes le temps que le nouveau gouvernement ne soit officiellement nommé. Par ailleurs, le Conseil des ministres prévu ce matin a été annulé suite à cette nouvelle.

Jean Castex nommé Premier Ministre

Grand favori à Matignon, Jean Castex, le “Monsieur déconfinement” a été nommé Premier Ministre.

Haute de droite, il est maire de Prades (Pyrénnées-Orientales) depuis 2008. Secrétaire général adjoint de la présidence de la République entre 2011 et 2012, conseiller régional du Languedoc-Roussillon de 2010 à 2015 et conseiller départemental des Pyrénées-Orientales depuis 2015, il exerce la fonction de président de l’Agence nationale du sport, depuis le 20 avril 2019.

Il s’est notamment fait remarquer à la suite du déconfinement : le 2 avril 2020, il a été chargé de coordonner la sortie progressive du confinement mis en place en France dans le cadre de la pandémie de Covid-19.

Les élus locaux n’ont, quant à eux, pas tardé à envoyer leurs réactions :

Démission d’Edouard Philippe et nomination du nouveau Premier ministre: réactions

Florence Parly et Bruno Le Maire également envisagés

 

Depuis plusieurs jours, “une femme” avait été envisagée au poste de Premier Ministre. Le nom de Florence Parly, Ministre des Armées, a été notamment cité plusieurs fois ces derniers jours. Elle possèdait en effet de nombreuses qualités pour le poste. Elle a une solide expérience politique comme conseillère dans plusieurs cabinets ministériels, a été secrétaire d’État au Budget sous Lionel Jospin, et plus récemment vice-présidente du conseil régional de Bourgogne.

Si Florence Parly avait été choisie à la succession d’Edouard Philippe, elle aurait été la deuxième femme Premier ministre en France, après Edith Cresson, Première ministre de François Mitterrand du 15 mai 1991 au 2 avril 1992.

Selon Marriane.net, le poste aurait pu être attribué à Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances. Le site internet dévoile en effet une liste de notes de travail de Gilles Le Gendre, chef des députés LREM, à l’attention du Président de la République. Sur ces notes, le nom de Bruno Le Maire envisagé pour le poste de Premier Minisitre . “« Avec Bruno, poursuit-il, c’est un peu l’inverse. » Selon Gilles Le Gendre, l’actuel ministre de l’Economie « porterait parfaitement la reconstruction ». Il décrit Le Maire comme ayant « pensées et discours limpides », mais un « faible charisme »“.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Website Protected by Spam Master




15 Commentaires



Free Dom
WordPress Video Lightbox