Twitter : ©EPhilippePM

Edouard Philippe élu au Havre : les contours de son avenir politique incertains

Pour la deuxième fois consécutive, Edouard Philippe a été élu à la tête du Havre, hier soir.

Peu après son élection, celui-ci a tenu à “remercier très sincèrement les Havrais et les Havraises” pour leur confiance en se félicitant de “résultats nets”.

Cette victoire dessine des contours incertains en ce qui concerne l’avenir politique du Premier Ministre, puisque nul ne sait s’il deviendra maire de la ville à plein temps ou bien s’il conservera sa place actuelle jusqu’aux prochaines élections présidentielles. Bien qu’il ait affirmé sa volonté de rester à Matignon malgré son élection, le futur remaniement décidé par Emmanuel Macron pourrait ne pas lui laisser le choix.

Cependant, si le président décide finalement de ne pas se séparer de son premier ministre, le colistier du chef du gouvernement, Jean-Baptiste Gastinne, devrait assurer l’intérim jusqu’en mai 2022.

Ce week-end, les conseillers municipaux du Havre se réuniront pour décider qui de Jean-Baptiste Gastinne ou d’Edouard Philippe sera le maire officiel de la ville. Si cette décision est encore inconnue, le sort du chef du gouvernement ne devrait pas rester trop longtemps mystérieux.

Un second tour rondement mené

Absent de la ville portuaire depuis sa nomination à la tête du gouvernement, la popularité du locataire de Matignon n’en demeure pas moins importante puisqu’il était déjà en tête des votes lors du premier tour avec 43,60% des suffrages exprimés contre 35,88% pour son adversaire communiste, Jean-Paul Lecoq.

Néanmoins, cette première campagne ne s’était pas révélée si éloquente. Elle avait notamment été perturbée par des incidents et des mouvements de contestation contre la réforme des retraites. Sa gestion de la crise sanitaire semble, malgré tout, avoir plu aux électeurs du Havre : il en est ainsi sorti vainqueur avec une majorité de 58,83% des voix.

La campagne menée quelques semaines avant les élections semble aussi avoir porté ses fruits, alors qu’Edouard Philippe et ses colistiers ont enchaîné les réunions et les campagnes de communication en faveur de leur liste sur les réseaux sociaux ainsi que dans les médias.

Par ailleurs, l’aboutissement de ces résultats a probablement été étayé par un défaut d’alliances du côté de son opposant à la mairie. En effet, Jean-Paul Lecoq n’avait pas réussi à conclure un accord avec la liste écologiste qui avait obtenu 8 % des voix au premier tour.

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

3
Poster un Commentaire

avatar
2 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
LeoLoboNoé de l'Arche Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Noé de l'Arche
Invité
Noé de l'Arche

Il sera un jour notre Président de la République s’il ne se rase pas !

Lobo
Invité
Lobo

Il sera un jour a la retraite doree

Leo
Invité
Leo

Comme tu l’envie Lobo jaloux.