Elections à la Chambre des métiers : Jismy Moutien ne sera finalement pas candidat

5 min de lecture
2

Dans une tribune qu’il nous avait envoyée à la rédaction, le 25 juin dernier, l’actuel trésorier de la Chambre des métiers et de l’artisanat de la Réunion (CMAR) dans l’équipe de Bernard Picardo nous annonçait sa candidature aux prochaines élections de cette chambre consulaire. Scrutin qui doit se dérouler du 1er au 14 octobre prochains. Tout compte fait, après mûres réflexions, Jismy Moutien a décidé de “laisser la place aux jeunes” et de ne plus se présenter, préférant ainsi se consacrer à ses entreprises, surtout en cette période de crise sanitaire. Voici la nouvelle tribune qu’il nous a adressée aujourd’hui. Une tribune sans ambiguïté qui laisse clairement entendre qu’il est pour “le changement”. Rappelons que plus candidats postulent au fauteuil actuellement occupé par le président Picardo. Les candidats déjà officiellement déclarés sont : Didier Mazeau, Jean-Charles Nagou, Giraud Payet et Jean-François Maillot.

“Il y a quelques semaines, j’ai fait savoir publiquement mon souhait de présenter ma candidature à la présidence de la Chambre des métiers et de l’artisanat. Suite à cette annonce, j’étais très agréablement surpris par le nombre d’appels, d’encouragement et de demandes de rendez-vous que j’ai reçus de tout horizon. Beaucoup ont manifesté un réel engouement autour du projet que j’ai élaboré en collaboration avec d’autres amis chefs d’entreprises et experts d’ici et d’ailleurs. 

 Le volet « Continuité territoriale pour les biens, les marchandises et les services » a reçu l’unanimité des personnes consultées. Il en est de même pour le projet de « synergie efficiente entre les trois chambres consulaires » notamment sur les « préalables à la souveraineté alimentaire ». Tous sont unanimes sur la nécessité de fluidifier et d’optimiser le mécanisme de collaboration entre la Chambre d’agriculture qui assure la production, la Chambre des métiers et de l’Artisanat pour la transformation et la Chambre du Commerce et de l’industrie pour la commercialisation. Cet engouement et cette sincérité des collègues et de tous mes interlocuteurs m’ont conforté dans mon projet.

 Mais j’ai été approché aussi par des candidats, enthousiastes, dynamiques, dignes de confiance et qui partagent avec moi les mêmes visions pour l’avenir et le même degré d’attachement et de confiance envers les produits péi et le savoir-faire créole réunionnais. 

 Les rencontres et les échanges constructifs que j’ai eu avec certains candidats m’ont conforté dans la vision positive et optimiste que je souhaitais incarner. Rassuré que des personnes intègres, compétentes et prêtes à servir la Réunion sont décidées à rehausser la CMA, j’ai finalement décidé de pas me présenter. Il faut laisser la place aux jeunes. Tous ceux qui aspirent au changement doivent unir les forces au lieu de s’éparpiller. 

 Je ne ferai partie d’aucune équipe mais au fil des échanges avec les autres ressortissants, je pense avoir rempli mes devoirs en partageant mes idées et les expériences que j’ai accumulées au cours de mes 2 mandats. J’avoue aussi qu’avec la période de crise sanitaire et économique que traverse le monde, j’ai envie de me consacrer d’avantage à mes entreprises et de les maintenir en bonne santé. Bon vent aux candidats du changement à la tête de notre noble institution qu’est la Chambre des métiers et de l’Artisanat de la Réunion”.

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Quels fruits et légumes a-t-on le droit d’emmener dans nos valises ?

Article suivant

Non application du pass sanitaire en Outre-mer : Jean-Hugues Ratenon interpelle Olivier Véran

Free Dom