Emergence Réunion : “nous devons prendre notre destin en main”

dans Courriers des lecteurs

C’est la tribune de Serge Camatchy (à droite sur notre photo), ancien 1er adjoint de la mairie de Saint-André, ancien vice-président du conseil général et ancien conseiller régional. Il préside le mouvement politique “Emergence Réunion”.

“Les élections Européennes terminées, avec les résultats que vous connaissez, nous obligent avec nos amis et notre équipe, d’EMERGENCE-REUNION de reprendre notre bâton de pèlerin et d’aller à la rencontre de la population afin de recueillir leur analyse et leurs propositions concernant la situation sociale économique et politique à la Réunion.

Pour bâtir ensemble un « Modèle de Développement Cohérent et Solidaire pour la Réunion » la participation de la population est primordiale car le système que nous avons connu jusqu’aujourd’hui s’essouffle et a montré ses limites. Il est donc urgent de le remplacer en tenant compte de nos atouts et de nos difficultés par des mesures adaptées afin de répondre aux attentes de la population et de sa jeunesse…

« La question que l’on doit se poser aujourd’hui et sans procès d’intention, est-ce que la victoire du candidat de Rassemblement National de Marine LE PEN, peut être considérée comme une victoire dans la durée ? Ou les conséquences d’un vote « contestataire » des électeurs en métropole comme à la Réunion ?

Quel que soit la réponse, en ce qui nous concerne à la Réunion, nous disons qu’il faut absolument prendre notre destin en mains, notre comportement sera déterminant pour l’avenir, ne plus participer au vote, tout accepter sans rien dire comme nous le faisons actuellement, c’est aussi laissé toujours les autres le pouvoir de décider et d’agir comme ils entendent, avec les conséquences que nous connaissons ».

Il faut savoir que si nous Réunionnais, nous dépendrons toujours de la France et de l’Europe. Nous devons retenir que si « la France est malade, inévitablement la Réunion sera la première à subir les conséquences de cette maladie ».

Même si nous n’avons pas toutes les données scientifiques et sans vouloir créer une psychose, nous pensons que l’avenir de l’ile est source d’inquiétude. Beaucoup d’entre nous se posent la question des conditions de vie de nos enfants et petits-enfants à venir. Quelques exemples :

L’utilisation de la surface de l’ile pour son aménagement et son développement se réduit de plus en plus. Alors que la population augmente par les naissances et les arrivés des migrants. Que faire ?

Les crues de torrents ne manquent pas dans l’ile avec des menaces sournoises pour les riverains…Ou aller ? Que faire ?

Les terres agricoles diminuent en quantité et en qualité : comment produire et se nourrir demain ?

La même question se pose en matière d’eau potable lié à la santé publique.

La prise en charge de la population en matière de soins reste une difficulté réelle.…comment faire dans une situation où les finances publiques ne sont plus suffisantes ?

Cette liste d’interrogations est loin d’être complète

C’est pourquoi EMERGENCE-REUNION propose de bâtir ensemble une autre démarche de développement : une démarche cohérente et solidaire.

Une démarche qui demande réflexion et un effort de chacun, celui de son comportement face à toutes ces difficultés annoncées”.

Serge CAMATCHY.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Sanchez Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Sanchez
Invité
Sanchez

Bonjour , dans ce contexte , chacun doit se montrer responsable et cohérent.
Adotpter chaque jour des décisions qui nous rendent participatives de notre devenir .ne subissons pas ..mais entrons dans une action constructive .Ce qu’ on peut faire aujourd’hui, faisons le sans attendre …ceci face à tous nos choix ..eco , professionnels, sociaux , famille .C’ ‘ est là aussi qu’ on va se rendre compte que la solidarité et notre humanite font avancer les choses ..