Emmanuel Macron a fait “un discours novateur”

3 min de lecture

Communiqué du député David Lorion :

Pour la première fois depuis son élection à la Présidence de la République, Emmanuel MACRON a présenté ce matin, à l’Elysée, sa vision pour l’outre-mer.

Un discours novateur…

Novateur car il a développé le concept d’« archipel de France ». Il n’y a pas d’un côté une France hexagonale et de l’autre quelques confettis, survivance d’un Empire éclaté sur tous les océans. Il n’y a plus dans cette approche un centre et ses périphéries. Le Président voit un plutôt des territoires reliés les uns aux autres dans une vraie continuité de la Nation. Cette nouvelle carte de la France permet de mieux comprendre l’importance de nos territoires formant ainsi l’ensemble français. Cette unité, et le Président l’a rappelé, ne rime pas avec uniformité. Il est nécessaire de tenir compte de nos diversités ultramarines pour être en phase avec les spécificités locales. C’est tout le débat qui est en cours à La Réunion autour d’une nouvelle rédaction de l’article 73 de notre Constitution. C’est aussi l’objet de l’amendement que nous avons déposé à l’Assemblée nationale.

…avec des attentes à confirmer

Le Président a bien affiché un plan de bataille pour l’emploi, un ancrage territorial affirmé et soutenu par l’Etat dans les différents océans, une économie plus tournée vers une croissance verte (agricole et biodiversité) et bleue (économie maritime).

Quelques outils pour atteindre ces objectifs : la reprise des plans et contrats de convergence de la loi EROM (égalité réelle en Outre-mer), un fonds exceptionnel d’investissement de 500 millions d’euros pour tout l’Outre-mer ce qui représente la moitié des subventions accordées au seul département de Guyane après les grandes grèves de 2016, le déploiement d’un dispositif d’intervention financière avec l’AFD et la CDC, un effort sur la santé, sur la sécurité, sur la prise en compte de la mobilité, sur la formation, sur la défiscalisation ramené jusqu’en 2025, un engagement aussi sur une nouvelle loi sur les risques naturels pour l’outre-mer.

Néanmoins, les problèmes du quotidien d’une majorité de réunionnais tels que les suppressions des contrats aidés et des allocations logement, le faible pouvoir d’achat n’ont pas été abordés et il reste surtout à décliner la feuille de route pour l’application locale des annonces du Président.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Website Protected by Spam Master




1 Commentaire



Free Dom
WordPress Video Lightbox