« Le Président de la République a tenu un Conseil de défense et de sécurité nationale sur la situation en Nouvelle Calédonie. Il a réaffirmé sa solidarité avec l’ensemble des Calédoniens
et a remercié les forces de sécurité particulièrement mobilisées pour protéger et soutenir la population. Le Chef de l’Etat a exprimé sa vive émotion après le décès de trois personnes, alors
qu’un gendarme vient d’être très grièvement blessé.

Après avoir salué les appels au calme de l’ensemble des responsables politiques – et ainsi qu’il l’a indiqué dans un courrier aux élus Calédoniens ce jour – le Président de la République a
rappelé la nécessité d’une reprise du dialogue politique et a demandé au Premier ministre et au ministre de l’Intérieur et des Outre-mer d’inviter rapidement les délégations calédoniennes à
Paris.

Toutes les violences sont intolérables et feront l’objet d’une réponse implacable pour assurer le retour de l’ordre républicain.

Le Président de la République a demandé que le décret visant à déclarer l’état d’urgence en Nouvelle Calédonie soit inscrit à l’ordre du jour du Conseil des ministres qui se réunira à 16h30. »