Emmanuel Macron demande au gouvernement d’accélérer les propositions en faveur de la déontologie policière

2 min de lecture
6

Alors que le sujet des violences policières a refait surface depuis la mort de Georges Floyd, entraînant sur son passage des mouvements de protestations partout en France, Emmanuel Macron a demandé à l’exécutif “d’accélérer” sa réflexion sur la mise au point de la déontologie du système policier.

Afin de calmer les tensions, le président a également demandé à la ministre de la Justice Nicole Belloubet, de se pencher sur le dossier de la mort d’Adama Traoré survenue en 2016, lors de son interpellation.

Il a également réitéré la demande qu’il avait faite au ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, en janvier dernier, à savoir : proposer des pistes d’amélioration de la déontologie au sein des forces de l’ordre, à la suite des bavures policières en marge des manifestations des Gilets Jaunes et de la réforme des retraites.

Christophe Castaner, tiendra d’ailleurs une conférence à ce propos à 18h30, heure de La Réunion. Celle-ci devrait aborder la question du racisme et la mise en cause des forces de l’ordre. Problématique à laquelle le ministre ne s’était pas montré très ouvert, notamment le 26 mai dernier, lorsqu’il avait condamné les propos de l’actrice et chanteuse Camélia Jordana qui confiait “ne pas se sentir en sécurité face un flic” sur le plateau de l’émission de France 2 “On n’est pas couché”.

Bien que ces demandes ont sans doute été motivées par les manifestations de samedi dernier qui ont réuni 23 000 personnes, le dévoilement des propos racistes tenus par des policiers au sein de groupes Whats’app, auraient constituées un coup d’accélérateur à ces directives.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.



6 Commentaires



Free Dom
WordPress Video Lightbox