Jour du dépassement : l’humanité a épuisé toutes ses ressources pour l’année 2021

4 min de lecture
5

A partir de ce jeudi 29 juillet 2021, l’humanité a consommé toutes les ressources que la planète peut se permettre de renouveler sur un an. L’an dernier, avec le Covid-19, la date butoir avait reculé de trois semaines, pour tomber le 22 août. Mais d’après une étude menée par les experts de Global Footprint Network, le jour du dépassement mondial tombe aujourd’hui.

Tous les ans, Global Footprint Network, institut de recherche internationale en Californie, s’adonne à calculer le jour du dépassement mondial. Il s’agit de la date à laquelle l’humanité a consommé les ressources naturelles que la Terre peut renouveler en une année. que ce soit pour satisfaire nos besoins ou absorber nos émissions de CO2.

L’année dernière, en lien avec la pandémie de coronavirus, le jour du dépassement était prévu le 22 août. Les émissions de CO2 étant en hausse, la date butoir s’avère être avancée… Le World Wildlife Fund (WWF) attire quant à lui l’attention sur la dégradation des forêts tropicales, car déforestation impacte la capacité des forêts à absorber nos émissions de CO2.

Afin de satisfaire les besoins de la population mondiale, sans compromettre les générations futures, nous aurions eu besoin cette année de 1,7 Terre.

Le jour du dépassement progresse depuis plus de 50 ans !

Global Footprint Network s’appuie sur environ trois millions de données statistiques pour calculer le jour du dépassement. Ces données sont issues de 200 pays différents. Le calcul prend en compte la biocapacité réelle de la Terre. Il s’agit de la quantité de ressources renouvelables qu’elle est capable de régénérer en un an. L’empreinte écologique de l’humanité est un indicateur qui est également pris en compte dans le calcul. Il s’agit de la quantité de ressources naturelles mondiales nécessaires pour subvenir à nos besoins, tout en absorbant les émissions de CO2. Ces indicateurs sont ensuite ramenés à une unité commune, exprimée en hectares globaux. Puis, la biocapacité de la Terre est divisée par l’empreinte écologique de l’humanité. Le résultat est ensuite multiplié par 365, soit le nombre de jours que contient une année. On a alors ce fameux « jour du dépassement ».

Le jour du dépassement mondial a été atteint pour la première fois le 29 décembre 1970. Puis le 4 novembre 1980, le 11 octobre en 1990, le 23 septembre en 2000, le 7 août en 2010 et enfin le 29 juillet en 2021.

En 2020, sachez qu’en France, le jour de dépassement mondial a été repoussé de trois semaines en raison des confinements. La date butoir n’est pas la même pour les pays. Pour l’Indonésie, le jour du dépassement aura lieu le 18 décembre 2021. Au Mexique, le 11 août, alors qu’en Suisse, il a été atteint le 11 mai dernier. Au Canada, tout comme aux Etats-Unis, il a été atteint le 14 mars. En France, nous avons atteint le jour de dépassement le 7 mai 2021.

Sachez que si la population mondiale vivait comme les Français, elle aurait eu besoin de 2,9 Terre pour satisfaire ses besoins…

5 Commentaires

  1. A partir d’aujourd’hui je réduis mes bouffes pour garder ma ligne de guêpe ! on ne doit jamais dépasser le poids de 50 kg pour les dames et 65 kg pour les hommes ! au-dessus ça fait patate gourmande !

    • Pfff !!! M’ demande où tu vas sortir tout ça… et si la bonne femme elle fait 1.80m? Dans ton monde imaginaire çà vole pas bien haut …..

  2. Le jour qu’on recevra un météore sur la tronche faudra pas s’ dire que le ciel en avait après nous…l’humanité réduit à néant. Planète rouge, toi que l’homme a fini par conquérir, révèle nous tes plus sombres secrets. Aujourd’hui nous ne voyons plus que de la poussière de tes entrailles devenus stériles. Tu n’es plus que l’ombre de toi-même. Raconte nous ton histoire à travers les témoins muets de ton temps pour que nous prenions conscience de la chance inouie que nous avons de voir un ciel bleu, de toucher notre terre nourricière, de sentir le parfum des fleurs, d’entendre le clapoti de l’eau, les ressacs de la mer pour que nous faisions en sorte de respecter toutes vies qui foisonnent sur notre planète où toutes les espèces des plus infimes ont leur importance.

Répondre à Kiki Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

Incendie mortel à Plateau Caillou : la famille avait déjà perdu une autre soeur 10 jours plus tôt

Article suivant

Circulation asphyxiée à Saint-Denis suite à un accident sur la Route du Littoral

Free Dom