CHOC ! Les travaux d’étanchéité sont à l’origine de l’incendie du Lux Belle-Mare (vidéo)

5 min de lecture
4

Communiqué de LUX* Belle Mare

Incendie à LUX* Belle Mare: aucun blessé à déplorer

Samedi 2 juillet 2022, Belle Mare : La Direction de l’établissement hôtelier LUX* Belle Mare a le terrible regret d’annoncer qu’un incendie est actuellement en cours dans l’enceinte de l’hôtel. Une fois l’alerte donnée, les sapeurs-pompiers de Flacq ont été rapidement mandatés sur les lieux et déploient actuellement tous leurs efforts pour maitriser la situation. Aucun blessé n’est à déplorer et la totalité des clients et du personnel a déjà été évacuée. Les clients seront relogés dans les hôtels avoisinants et l’hôtel fermera ses portes une fois la situation entièrement maitrisée. La priorité de l’hôtel demeure la sécurité de ses clients et de son personnel.

Le sinistre s’est déclaré à 11h20 ce samedi à l’hôtel Lux* Belle-Mare dans l’Est. Le feu a pris à un toit en chaume et s’est vite propagé, en raison des forts vents, sur quasiment la moitié de l’établissement, détruisant une centaine de chambre et l’aile administrative. Ce sont des travaux d’étanchéité qui sont à l’origine du sinistre, révèle le n°2 du service des pompiers Dorsamy Ayacootee.

Dorsamy Ayacootee confie également que 35 de ses hommes sont à pied d’œuvre pour éviter que les flammes se propagent à l’hôtel The Residence et des autres villas aux toits en chaume qui se trouvent non loin. À 14h30, le feu « était sous contrôle », mais les pompiers de différentes casernes de l’île sont sur place pour circonscrire le sinistre.

« Le feu était au-dessus de moi »

Présent lors de l’incendie de l’hôtel, Sergio explique au micro de L’Info.re : « Je suis arrivé ce matin à l’hôtel Lux* et ce qu’il s’est passé c’est qu’un feu s’est déclaré en début de matinée. Moi j’étais à la salle de sport au moment des faits et, grâce au fait que je n’avais pas mes écouteurs, j’ai entendu du bruit et des gens qui couraient. J’ai immédiatement su qu’il se passait quelque chose et j’ai pensé à un attentat ou quelque chose comme ça, et puis d’un coup, quand je sors de la salle de sport, je lève ma tête et je vois que le feu était au-dessus de moi, sur le toit« , indique-t-il.

Il continue : « Je me suis alors mis à courir pour me mettre à l’abri et puis on est tous partis sur la plage et on a été évacué dans des hôtels à proximité. Moi ce que je trouve très grave, c’est qu’au moment des faits il n’y a pas eu une seule alarme qui s’est déclenchée. Il y a pas mal de personnels de l’hôtel qui se sont aperçus qu’il y avait quelque chose en train de brûler parce que ça sentait le cramé. Le feu, à cause du vent, il a cramé tout l’hôtel en 30-45 minutes« , conclut-il.

Les vidéos sont nombreuses sur les réseaux sociaux et le désastre apparait minute après minute…

Plus de détails à venir.




4 Commentaires

  1. Encore un qui n’a pas suivie les règle de sécurité et voila ! Je pence que les norme de hôtel ne sont pas regroupé non plus, il suffit juste d’un cigarette et c’est partie, dossier à l’assurance avec franchise si il y a pas de norme

  2. Que pensent les écologiens du toit au naturel, même à la Réunion il y a quelques années un candidat aux législatives voulait nous mettre dans des paillettes.

Répondre à Tob Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

Île Maurice : 3,6 millions d’euros d’héroïne et de chimique saisis

Article suivant

Fête du Lait de la SICALAIT : toutes vos photos et vidéos sont ici !

Free Dom