[Alt-Text] [Alt-Text]

Dîners fins et travaux dans son appartement, De Rugy s’estime “blanchi”

Avec notre partenaire infos nationales EUROPE 1

Une semaine après la démission de François de Rugy, après cette polémique sur ses dépenses excessives, le gouvernement et l’Assemblée nationale ont rendu mardi les conclusions de leurs inspections commanditées après les révélations de Mediapart sur les dîners de l’ex-ministre de la Transition écologique et sur les travaux de rénovation de son appartement de fonction.

L’ex ministre estime avoir été blanchi

Les 63.000 euros de travaux étaient justifiés, selon le rapport du secrétariat général du gouvernement. Mediapart avait évoqué le 11 juillet un montant total de 63000 euros dont 17.000 pour un dressing.

Quant aux dîners, l’enquête du secrétaire général de l’Assemblée nationale sur François de Rugy a conclu que l’ancien président de l’institution n’a commis « aucune irrégularité », en épinglant toutefois trois dîners familiaux ou amicaux qu’il pourra rembourser.

Mais cette affaire a convaincu l’exécutif de changer certaines règles. Du côté du Premier ministre, on réfléchit à modifier une circulaire de mai 2017, qui précise déjà que “les dépenses à caractère personnel ne peuvent évidemment pas être prises en charge par l’État”. “Il faut peut-être rajouter des règles” dit-on à Matignon, tandis que certains membres du gouvernement suggèrent que les rénovations des appartements ne soient plus lancées par les ministres, mais par un service dédié pour que ce soit “plus sain”. Une ministre veut voir un “intérêt” à cette histoire : “ça va clarifier ce qu’on a le droit de faire ou pas”.

François de Rugy prépare sa contre-offensive.

Le député LREM, poussé à la démission suite à la révélation de plusieurs affaires par Mediapart, confie à Europe 1 son soulagement : “Nous en venons enfin aux faits”. François de Rugy prépare sa riposte. “Je suis en train de travailler d’arrache-pied avec mon avocat”, nous confie celui qui a déjà porté plainte pour diffamation contre Mediapart. “Je les ferai condamner”, promet-il. Reste que le site d’investigation ne l’entend pas de cette oreille, et ses journalistes restent droits dans leurs bottes. L’un d’eux nous l’a fait savoir : “Nous ne retirerons pas une virgule” de leurs articles.

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

9
Poster un Commentaire

avatar
9 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
6 Comment authors
Idem à l etang salemarieGérard JeanneaunoeYaboss Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Dressing 17 000 euros
Invité
Dressing 17 000 euros

C’est honteux ce qui s’est passé : homard, vin à 500 euros.

De plus l’enquête n’est pas indépendante.

Rend l'argent
Invité
Rend l'argent

Ce serait bien qu’on se renseigne et dévoile ce qui se passe dans les collectivités à la Reunion.

Ce sont les contribuables qui paient.

Système pourri
Invité
Système pourri

En plus de Rugy député ne payait pas l impôt sur le revenu et a meme bénéficié d un logement social.

Une Republique exemplaire disait il ?

Larem est pire que l ancien monde.

zeanzio
Invité
zeanzio

on reconnait les politiciens, les gourvernementaux
Des Escrocs, Voleurs, Arnaqueurs, et MENTEURS

Yaboss
Invité
Yaboss

Ce sera établi comme légale
..comme tous les devers de nos élus
Ce que le.peuple voit ce que c’est immoral…c’est honteux qu’ils n’ont pas à se serrer la ceinture! Et puisque c’est profession, peut on savoir quel sujet a t’on traité durant ce repas ?

noe
Invité
noe

Finalement le homard n’est pas un met cher , seulement 15 € pièce ! Médiapart , journal trotskiste , paraît-il , en a fait tout un plat pour mieux vendre son torchon !

Gérard Jeanneau
Invité
Gérard Jeanneau

Oui, François de Rugy fait rugir toute la France : il a sorti de bons crus à 600 euros la bouteille; et combien de bouteilles à chaque repas ? Et combien de repas fastueux ? Mystère ! Mystère !

Et quand au fronton de sa boutique, le Palais Bourbon, on lit : ” liberté, égalité, fraternité”, je tombe des nues. Bref ! François de Rugy est l’archétype du rapace de la République. Et je pèse mes mots !

http://www.courriers-reunion.fr/Homard.html

marie
Invité
marie

zot i gaigne jamais assez fo i vol aprés i dit serre ceinture

Idem à l etang sale
Invité
Idem à l etang sale

Voir ce qui se fait à l l’etang sale.

Meme profil que de rugy unncoup chez les verts après change de parti en fonction du vent.

Derniers de Actualités

WordPress Video Lightbox
Aller en Haut