Épilation au laser : peine allégée pour l’esthéticienne

1 min de lecture
1

En décembre dernier, deux gérantes de centres esthétiques franchisés Dépil Tech ont été condamnées à verser 18 000 euros d’amende pour exercice illégal de la médecine. Une décision dont l’une d’elles a fait appel jeudi 26 septembre.

Cette condamnation survient après qu’une cliente a été brûlée suite à une séance d’épilation à la lumière pulsée. La mise en cause assure quant à elle avoir suivi une formation auprès d’un médecin. Ce qui n’est pas suffisant puisque pour effectuer cette pratique, il faut être médecin.

Épilation au laser : peine allégée pour l’esthéticienne

Le délibéré a eu lieu hier. Toujours déclarée coupable, l’esthéticienne a cependant vu le montant de son amende passé à 9000 euros avec sursis.


1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
noe Auteurs de commentaires récents
plus récent plus ancien Le plus populaire
Free Dom
WordPress Video Lightbox