Espagne : 15 ans de prison pour avoir étranglé, découpé et mangé sa mère

1 min de lecture
8

Le parquet de Madrid a requis 15 ans de prison contre Alberto S.G., « le cannibale de Ventas » qui a été jugé cette semaine pour avoir étranglé sa mère et mangé des parties de son corps découpé en morceaux.

Alberto a tué sa mère à son domicile de Madrid en 2019, et il a déclaré qu’il ne se souvient plus de rien, il aurait entendu des voix, il a une maladie mentale.

« Je ne me souviens pas » l’accusé a répondu à la plupart des questions du procureur, qui lui a demandé s’il se souvient s’il avait étranglé sa mère, l’avait coupé en quartiers et s’il avait mangé une partie de la dépouille, comme il l’a déclaré aux policiers.

Il a raconté que lui et sa mère disputaient, parfois « pour des bêtises », il croit que parce qu’ils buvaient ensemble, « elle était alcoolique ».

Alberto a expliqué qu’il entend des voix étranges, que parfois ils l’interrogeaient sur sa mère et lui disaient qu’il fallait la tuer,  au juge ou aux psychiatres parce qu’il avait « peur » parce les voix l’ont menacé.

Et il a raconté qu’il prend actuellement différents médicaments pour son problème mental.

0 0 votes
Note de l'article
S'inscrire
Me notifier des
8 Commentaires
plus de votes
plus récents plus anciens
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Article précédent

Le célèbre sculpteur réunionnais Gilbert Clain est décédé à l’âge de 79 ans

Article suivant

Les étudiants réunionnais : les grands perdants de la réforme des études de santé

Free Dom