Estelle Sauvat, haut commissaire à la transformation des compétences, à La Réunion

8 min de lecture
2

Haut fonctionnaire rattaché au ministère du Travail de Murielle Pénicaud, Mme Estelle Sauvat (en robe blanche sur la photo de Une) est en déplacement dans l’île depuis samedi dernier. Hier, après avoir été reçue par Didier Robert, président de Région à la villa de la Pyramide, elle s’est rendue dans l’Est du département, à Saint-André, plus précisément, avec au programme de sa visite : la chambre des métiers, l’Afpar et Epitech.

Mme Estelle Sauvat, haut commissaire à la transformation des compétences est venue à La Réunion afin d’échanger sur les enjeux du Plan d’investissement des compétences (PIC) proposé par le gouvernement visant à améliorer la qualification des jeunes ou des demandeurs d’emplois peu ou pas qualifiés, et sur sa mise en place localement. A noter que dans le cadre de ce plan, l’Etat et la Région investiront 22 millions d’euros pour la formation des Réunionnais en 2018 et plus de 300 M€ jusqu’en 2022.

Le PIC proposé par le Gouvernement dans le cadre du Grand plan d’investissement du Chef de l’État, s’articule autour de 3 axes :
> Maintenir un investissement important permettant l’accès à la qualification des personnes en recherche d’emploi pour sécuriser leur parcours et augmenter le capital humain de la région ;

> Répondre aux besoins des entreprises de notre territoire et hors du territoire régional en mobilisant tous les acteurs dans la détection des emplois disponibles et en accompagnant les entreprises dans l’expression des compétences attendues ;
> Agir ensemble pour déployer des parcours qualifiants pour les personnes en recherche d’emploi sans qualification, quels que soient leurs difficultés ou les freins à la formation.

La formation constituant un véritable vecteur de la croissance économique, demeure une priorité pour la Région : l’enjeu est de donner aux jeunes Réunionnais les compétences et le savoir-être qui leur permettront de trouver une place et de s’épanouir dans l’avenir.

Afin d’atteindre les objectifs visés par ce Plan, la Région et l’État signeront prochainement une convention d’amorçage pour l’année 2018 ayant pour objet la réalisation cette année, d’entrées en formation supplémentaires au bénéfice des personnes peu ou pas qualifiées et/ou visant la maîtrise des savoirs de base. Cette convention donnera lieu par la suite, à la signature d’un Pacte Pluriannuel pour les années 2019-2022.

Les financements proposés par l’État, en complément des engagements financiers de la Région en matière de formation, représentent 26 millions d’euros pour l’année 2018 et près de 300 millions d’euros jusqu’à 2022. Ainsi, pour l’année 2018, 5 772 places de formations supplémentaires pouvant se réaliser sur le territoire régional ou en mobilité seront mises en place.

Dans le cadre de cette convention, la Région Réunion s’engage à :

> maintenir son effort propre de 6 338 entrées en formation à destination des personnes en recherche d’emploi en référence aux données physiques de 2015 ;

> organiser la réalisation pendant l’année 2018 de 5 772 entrées en formation supplémentaires au bénéfice des personnes peu ou pas qualifiées, ou pour des formations de remise à niveau, ou visant la maîtrise des savoirs de base, ou de remobilisation ou d’aide à l’élaboration de projets, ou à la création ou la reprise d’activités ;

La mise en œuvre de ces actions de formation, est confiée pour :
> 70 % à la Région Réunion, soit 4 040 entrées correspondant à une enveloppe globale de 18 180 000 € ;
> 30 % au Pôle Emploi Réunion soit 1 732 entrées qui feront l’objet d’une convention financière État/Pôle emploi régie selon des conditions et modalités fixées au niveau national.

Dans le cadre de son déplacement sur l’île, du 19 au 22 mai, la Haut Commissaire a également eu l’occasion de visiter ce mardi 22 mai, l’URMA de Saint-André, et échanger avec les stagiaires et les formateurs présents. Estelle Sauvat a été reçue par Louis Betrand Grondin, Conseiller Régional délégué à la formation professionnelle et Bernard Picardo, Président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat et Vice-Président de la Région.

«Nous avons souhaité vous accueillir sur ce site de l’Université Régionale des Métiers de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Saint-André, pour vous permettre d’apprécier les efforts conjoints de la Région, de l’État, de l’Europe, et de l’ensemble des partenaires socio-économiques mobilisés en faveur de la qualification et de l’insertion professionnelle des demandeurs d’emplois, jeunes et moins jeunes.» a précisé Louis Bertrand Grondin, conseiller régional, délégué à la Formation.

A Saint-André, Estelle Sauvat a été accueillie par Bernard Picardo, président de la Chambre des métiers. Puis, après avoir échangé avec Ibrahim Patel, président de la CCIR et des collaborateurs de ce dernier,  elle a déjeuné en compagnie du maire de Saint-André, Jean-Paul Virapoullé et d’autres invités dans les locaux de l’Afpar, chemin Lagourgue. L’après-midi a été consacré à l’école d’ingénieurs (Epitech). L’occasion pour Mme le haut commissaire à la transformation des compétences de voir ce qui se fait localement en matière de formation à tous les niveaux.

(Crédit photos : services Com’ de la Région et de la mairie de Saint-André)


2
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
FoutorPetsek974 Auteurs de commentaires récents
plus récent plus ancien Le plus populaire
Free Dom
WordPress Video Lightbox