Européennes: l’UPR remercie ses électeurs

dans Courriers des lecteurs

Dans un communiqué, l’Union populaire républicaine (UPR) remercie chaleureusement les 5 002 électrices et électeurs de La Réunion qui ont voté pour la liste ensemble pour le Frexit, conduite par François Asselineau.

Dans le département, avec un score de 2,78% l’UPR se place en huitième position et atteint la cinquième place à Saint-Philippe avec 4,33% des suffrages exprimés. Même si ces résultats restent modestes, ils marquent une progression du parti du Frexit plus nette encore à La Réunion qu’en France métropolitaine.

Le nombre de voix réunionnaises en faveur de l’UPR a plus que triplé par rapport aux Européennes de 2014, et plus que doublé par rapport aux législatives de 2017. Ceci alors que plusieurs autres formations politiques plus anciennes, soutenues par les banques et les médias de masse, sont sur le déclin.

De plus en plus de citoyens en quête d’information font preuve d’esprit critique et refusent d’être manipulés par un traitement biaisé de l’actualité. L’UPR Réunion les invite à s’informer sur la chaîne youtube UPR TV. Elle compte déjà plus de 114 000 abonnés et occupe la 2e place des chaînes de tous les partis et personnalités politiques français.

De plus en plus de citoyens réclament des analyses de fond sur l’économie, la monnaie, l’éducation, l’écologie, la géopolitique, la politique… L’UPR Réunion leur recommande de visiter les pages Facebook du mouvement et surtout le site upr.fr qui est le site le plus consulté de tous les partis politiques français (données Alexa Ranking).

De plus en plus de citoyens comprennent qu’il est urgent de libérer la France de l’Union européenne et de l’euro, que le rétablissement de notre démocratie passe par cette libération et que cette urgence doit primer sur tous les clivages traditionnels. De plus en plus de citoyens prennent conscience que l’extrême droite et l’extrême gauche sont des impasses électorales qui permettent, à grand renfort de sondages et médias de masse, de faire élire au second tour de l’élection présidentielle un candidat ultra-européiste, présélectionné par l’oligarchie pour servir les banques et les multinationales.

L’UPR Réunion demande à ces citoyens, de toutes sensibilités politiques, de rejoindre les plus de 37 000 adhérents que compte l’Union populaire républicaine (450 à La Réunion). Déjà troisième parti politique de France en nombre d’adhérents, n’ayant ni endettement ni démêlé avec la Justice, l’UPR est au service du seul peuple français et a besoin du plus grand nombre de soutiens pour faire tomber le barrage médiatique qui lui est opposé au niveau national.

Poster un Commentaire

avatar