Extinction Rébellion : une action de dénonciation de la politique de transport menée par les élus sur le Boulevard Bank

2 min de lecture
11

Extinction Rébellion a mené une action sur le boulevard Bank de St Pierre dans l’après-midi de vendredi, vers 16h. Cette manifestation a pour objectif de dénoncer la politique de transport menée par “l’ensemble des élus réunionnais depuis des années et qui nous mène dans une impasse écologique”, explique le collectif.

“Nous avons ainsi mené une action de sensibilisation et d’information en créant un MAGICOBUS, le tout nouveau car jaune de l’île, qui s’est promené gaiement dans les embouteillages du boulevard bank sous le regard amusé des conducteurs. Par cette mobilisation bienveillante nous appelons l’ensemble des cyclistes de l’île à nous rejoindre sur les 2 prochaines vélorutions qui auront lieu le samedi 24 avril à 13h sur St Pierre à Canabady et à 13h sur St Denis au stade de l’Estafin de :

– montrer que nous sommes un très grand nombre à vouloir se réapproprier la route

– revendiquer des pistes cyclables sécurisées, confortables et continues

– exiger des aides financières pour l’achat et l’entretien des vélos

– obtenir des indemnités de la part de nos employeurs pour nous motiver dans nos démarches.

– garantir des parkings vélos et sécurisés

– limiter la place des véhicules les plus polluants et voitures individuelles en ville

– donner la priorité aux mobilités actives dans l’espace public

– renforcer l’offre, l’accès et l’attractivité des transports en commun sur le territoire”

Extinction Rébellion annonce également qu’ “une petite surprise sera réservée aux sudistes en manque de musique et de festivité depuis plus d’un an car le milieu culturel réunionnais est invité à nous rejoindre pour défendre la culture qui est pour nous aussi essentielle que la préservation de notre environnement : les distances sanitaires étant de fait respectées en vélo, c’est accompagné d’un DJ et d’artistes que nous pédalerons dans une ambiance festive sur Saint-Pierre !”

 

11 Commentaires

  1. Ils debarquent ici pour avoir une petite existence, “je viens dénoncer les pollueurs,les tortionnaires d’animaux”,mais en grattant mon ki tout les jours.

  2. Quelle super idée ! Bravo à eux d’avoir le courage de dénoncer la politique des transports sur l’île et de ne pas accepter les solutions polluantes et les bouchons ! Nous serons présents en famille le 24 avril pour la velorution de Saint Pierre ! Un moment à ne pas manquer , nous devons tous réagir à ce que nos élus nous font subir !

  3. Topissime, ne faites pas attention aux qqs tordus des premiers commentaires, ce sont tjs les mêmes, ils doivent être payés pour raconter de pareilles conneries.
    Noulargpa et nous serons là le 24 avril en famille.✌️

  4. Merci à vous d’essayer de faire avancer les choses tout en étant familial, bon enfant. Ca donne envie de venir si ça reste dans l’esprit de respect annoncé !

    A ceux qui sont contre, pouvez vous avancer des arguments constructifs et bienveillants plutôt que de cracher votre venin de bas étage ? Pourquoi ces insultes gratuites ?

  5. Aucun crachat de venin de bas étage. Mais pourquoi maintenant ? Effet de mode ? Pourquoi ne pas avoir appliqué le principe de précaution. -prévoir avant baisement y arrive- Rien na été construit dans un but écologique. Toutes ces routes, voitures, construction de villas en tout genre (déforestation) pour une île ; c’est pathétique. Où est la part du rêve pour un touriste ? Dans chaque touriste se cache une âme de poète. Mon île, défigurée. Il est loin l’époque où Baudelaire, Abany et compagnies vantaient ses mérites. Paradis perdu à tout jamais.

  6. L’idée d’une vélorution part d’un principe simple.
    Il faut davantage de transports doux à la Réunion, mais aussi partout ailleurs car le dérèglement climatique nous concerne tous. Ceux qui se bougent le “fion” pour reprendre l’expression de “l’autre”, qui prennent de leur temps pour organiser une manifestation pacifiste, afin d’alerter les élus sur la nécessité de construire une ville plus apaisée avec des arbres et des pistes cyclables méritent notre respect car ce sont eux les moteurs du changement, pas les aigris et refoulés qui défoncent leur laptop ou smartphone pour lâcher leur “coulante”.
    Alors oui, vive la vélorution. J’y serai et j’espère que les gens convaincus ( pas les cons vaincus) seront au rendez-vous.
    Merci les organisateurs.trices et surtout continuez dans cette voie. Ne quittez pas la piste…cyclable.
    M’Polo

  7. “Construire une ville plus apaisée avec des arbres et des pistes cyclables”. Cette nonchalance à s’ balader au détour d’un sentier à l’ombre des jacarandas en fleurs où le temps semble figé. Qui ne l’aurait pas apprécier ? Time is money. Nous l’avons eu notre paradis de béton. Vous, votre ville à la campagne. Ces images d’une époque révolue, nous les gardons tous en mémoires. Rien ne freinera l’avancée technologique de l’homme. Il a été conçu pour avoir des ailes et aucune terre ferme où se poser.

Répondre à Yoag Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

3ème Marché paysan de Sainte-Anne ce dimanche 11 avril

Article suivant

Pierrefonds : inauguration du 9e centre de vaccination ambulatoire

Free Dom