Facebook et Instagram ne changent pas de nom, seul la maison mère change de nom

4 min de lecture
1

Facebook et Instagram ne changent pas de nom, seul le nom de la maison change de nom, l’entreprise de Mark Zuckerberg se concentre sur le « métaverse » et fait face à un examen approfondi des préjudices réels de ses différentes plateformes après qu’une lanceuse d’alerte a divulgué des centaines de documents internes.

Le fondateur Mark Zuckerberg a annoncé ce jeudi 28 octobre 2021 que Facebook changera sa dénomination sociale en Meta, rétrogradant ainsi le service éponyme de Facebook en une seule des filiales de l’entreprise, aux côtés d’Instagram et WhatsApp, plutôt que de la marque globale.

La société anciennement connue sous le nom de Facebook a également déclaré dans un communiqué de presse qu’elle prévoyait de commencer à négocier sous le ticker boursier « MVRS » le 1er décembre.

« J’ai beaucoup réfléchi à notre identité au début de ce prochain chapitre. Facebook est l’un des produits les plus utilisés de l’histoire du monde. Aujourd’hui, nous sommes considérés comme une entreprise de médias sociaux », a-t-il ajouté, « mais dans notre ADN, nous sommes une entreprise qui construit la technologie pour connecter les gens. Et le métaverse est la prochaine frontière, tout comme l’étaient les réseaux sociaux lorsque nous avons commencé. C’est une marque emblématique des médias sociaux, mais de plus en plus, elle n’englobe tout simplement pas tout ce que nous faisons. Aujourd’hui, nous sommes considérés comme une entreprise de médias sociaux, mais dans notre ADN, nous sommes une entreprise qui construit la technologie pour connecter les gens. Et le métaverse est la prochaine frontière, tout comme l’étaient les réseaux sociaux lorsque nous avons commencé. J’aimais étudier les classiques à l’école, le nom était inspiré du mot grec meta, qui signifie « au-delà ». Pour moi, cela symbolise qu’il y a toujours plus à construire. Je sais que certaines personnes diront que ce n’est pas le moment de se concentrer sur l’avenir, et je tiens à reconnaître qu’il y a des questions importantes sur lesquelles travailler dans le présent. Il y en aura toujours. Donc pour beaucoup de gens, je ne suis tout simplement pas sûr qu’il y aura un bon moment pour se concentrer sur l’avenir. Mais je sais aussi qu’il y a beaucoup d’entre vous qui ressentent la même chose que moi. Nous vivons pour ce que nous construisons. Et pendant que nous faisons des erreurs, nous continuons à apprendre, à construire et à aller de l’avant. Vos appareils ne seront plus au centre de votre attention. Nous commençons à voir beaucoup de ces technologies se réunir au cours des cinq ou 10 prochaines années. Beaucoup de cela sera courant et beaucoup d’entre nous créeront et habiteront des mondes tout aussi détaillés et convaincants que celui-ci, au quotidien. »

 

1 Commentaire

  1. l’adepte du QR code pour mettre les populations en esclavage va bientôt bouffer les pissenlits
    par la racine….

    si un changement de direction politique s’opère aux USA, il risque une condamnation pour haute trahison
    et un traitement par la chaise électrique ou par injection selon l’état ou il sera.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

St-Pierre : Emma a été retrouvée

Article suivant

« La Réunion, l’île intense » : un spot de l’IRT fait polémique sur nos ondes

Free Dom