“Faire croire est pire qu’être incompétent”

“Pendant cette longue période extraordinaire de pandémie du Covid-19, l’administration municipale de La Possession, tétanisée et indigente, a montré des criantes défaillances aussi inquiétantes qu’injustes pour la population.

Depuis le début de la crise, avec la bienveillance pour le débarquement des touristes passagers des paquebots, jusqu’à la réouverture prématurée des écoles contre, une fois encore, l’avis de l’intersyndicale et le bons sens populaire exigeant l’application du principe de précaution, elle n’a proposé aucune réaction appropriée à l’urgence sanitaire. Cette réouverture précipitée des écoles va encore augmenter les inégalités car les enfants des cadres pourront toujours se protéger par le télétravail alors que ceux des “premiers de corvée” devront prendre des risques considérables.

Le comble du ridicule a été atteint avec l’instauration d’un inutile surréaliste couvre-feu pendant le confinement, alors qu’il n’y avait pas de sur insécurité constatée sur le territoire. Faire croire est pire qu’être incompétent.

La distribution des paniers fraîcheurs du département a également servi d’outil pour masquer la pratique d’une activité politique honteusement clientéliste. Les administrés n’ont pas vu non plus les masques cousus par les chantiers d’insertion, qui auraient pus être distribués gratuitement aux bénéficiaires des minimas sociaux.

Pas de pénurie de masques à La Possession: belle fable macroniste pour des enfants. Encore et encore toujours des paroles qui ne sont jamais suivies d’actions concrètes. Rien en faveur de l’accès à l’eau dans certains quartiers alors que des lotissements fleurissent pour continuer à faire de La Possession une ville dortoir, au détriment des habitants.

Rien sur la protection et l’éducation numérique de nos enfants, ni sur les services aux personnes âgées. Rien sur la lutte contre la dengue. C’est le vide sidéral d’une majorité alimentaire à la dérive qui continue d’administrer la commune, au fil de l’eau, sans projet ni vision.

Cette médiocre et nuisible équipe municipale intérimaire n’a fait qu’appliquer, à la lettre, les malheureuses décisions préfectorales induites par les injonctions gouvernementales souvent contradictoires sur la tragique gestion de cette inédite crise sanitaire.

Elle a abandonné la population par ses défaillances et sa déconfiture, comme Macron a toujours fait passer, et le fera encore après, le PIB au-dessus des vies humaines. Ici , c’est même paradoxalement pire, on prend le luxe de pénaliser les petits commerçants des quartiers, au lieu de les aider comme partout ailleurs.

Quand sonnera le jugement dernier, nous appelons les possessionnais à sanctionner démocratiquement cette bande d’incapables immobiles qui n’ont fait que profiter des fromages de la république pendant toute la durée de leur mandat, comme on faisait de la politique au bon vieux temps.

La commune de La Possession attend beaucoup plus, elle peut aussi prétendre se renouveler en entrant, enfin, dans la modernité de notre époque avec toutes ses nouvelles exigences.”

 

Didier DUPONT et Jean Paul PANECHOU, FDGR (FORCES DE GAUCHE REUNION)

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Aux pitbulls déconfinés! Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Aux pitbulls déconfinés!
Invité
Aux pitbulls déconfinés!

Ainsi les pitbulls de gauche, TDC par excellence, sont lancés pour écumer leur rage et leur haine sur les possessionnais qui n’ont pas eu “l’intelligence” de placer leur “champion” dans le fauteuil qu’ils estiment être le sien. Donc ils éructent leurs analyses qu’ils pensent irréfutables afin que l’homme qui n’a jamais vraiment travaillé de sa vie puisse être porté à la tête de la commune! Rien que ça. En fait une précision s’impose: la seule fois qu’il a travaillé au début des années 2000, cela a valu aux regrettés Roland Robert, son père, et René Maillot d’être mis en garde… Lire la suite »