Farid Mangrolia candidat aux législatives de 2022 dans la 1ère circonscription (Saint-Denis)

4 min de lecture
1

Farid Mangrolia est l’ancien référent territorial de La République En Marche (LREM) à la Réunion. Il l’a été de 2019 jusqu’au début 2020. Juste avant les municipales de mars 2020, il a été « débarqué » par Paris car il refusé de suivre la consigne nationale de soutien à Nassimah Dindar à Saint-Denis. Farid Mangrolia a préféré soutenir le candidat Didier Robert aux municipales de Saint-Denis conformément à la circulaire de Christophe Castaner alors responsable de la LREM selon laquelle le Parti soutiendrait au scrutin des municipales de 2020 les candidats qui auront apporté leur soutien à ceux de LREM aux Européennes de 2019. Didier Robert avait soutenu à la Réunion  Stéphane Bijoux (LREM) aux Européennes. D’où le soutien « naturellement » de Farid Mangrolia à Didier Robert à Saint-Denis. Mais malgré tout, Farid Mangrolia a été poussé vers la porte de sortie par Paris. Depuis, il a créé le mouvement « Tous Dionysiens ».

« Les Dionysiennes et les Dionysiens méritent mieux que Jean-Jacques Morel et Philippe Naillet »

Ce père de famille de 34 ans, commerçant de profession, n’est pas pour autant rancunier. Invité ce mardi dans l’émission « Ça Koz Politique » sur Antenne Réunion, il a clairement laissé entendre qu’il votera en faveur du Président sortant Emmanuel Macron à la présidentielle d’avril prochain. Déjà candidat aux législatives de 2017 dans la 1ère circonscription  de la Réunion (2,70% des suffrages), candidat ensuite aux municipales de mars 2020 sur la liste conduite par Cyrille Hamilcaro à Saint-Louis, puis aux départementales de ,juin 2021 dans le 1er canton de Nassimah Dindar (sa cousine) à Saint-Denis (près de 12% des voix), Farid Mangrolia a annoncé à Yves Mont-Rouge, ce mardi, sur Antenne Réunion, qu’il sera candidat aux législatives de juin 2022, toujours dans la 1ère circonscription. Il s’est dit prêt à croiser le fer avec le député sortant socialiste Philippe Naillet et le candidat de droite qui pourrait être Jean-Jacques Morel.

« J’ai été candidat une fois en 2017, à l’époque j’étais adhérent, mais je n’étais pas soutenu par le parti parce que je n’en avais pas fait la demande. Aujourd’hui, si les Dionysiens et les Dionysiennes souhaitent me faire confiance, c’est tout naturellement que je me porterai candidat. Nous allons voir avec les instances de notre petit mouvement. Nous avons plusieurs réunions qui vont suivre très bientôt, c’est tout naturellement que je serai le candidat de tous les Dionysiens aux législatives de 2022. Si Philippe Naillet et Jean-Jacques Morel sont les candidats qui seront face à nous, je pense sincèrement que les Dionysiennes et les Dionysiens méritent mieux que Jean-Jacques Morel et Philippe Naillet. En 2021 j’ai fais 12%, ces 12% seront présents en 2022. », a précisé Farid Mangrolia.

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Bachil Valy salue la réussite du « rassemblement des forces de la majorité présidentielle »

Article suivant

Législatives : 3 candidats inscrits à la primaire de Banian, qui aura lieu le 18 décembre

Free Dom